Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

279,404,490 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Valider Dafa avec les paroles et les actes


Souvenirs doux-amers : ma belle-mère et moi avons partagé la joie de la cultivation et pratique de Dafa

 

Écrit par Yang, une disciple de Falun Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) Cultiver Dafa a transformé mon cœur égoïste en un cœur plein de compassion. Que ce soit dans ma famille, à mon travail ou dans la société, j'ai fait de mon mieux pour incarner pleinement le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance de Dafa. Face aux grands défis et à la perte, ce chemin m'a donné une joie indescriptible.

 

Entreprendre la cultivation et pratique

 

Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, je perdais beaucoup de temps à jouer aux cartes et à aller danser avec des amis.

 

En 1997, ma voisine m'a dit que je gaspillais mon temps et que je devais envisager d'apprendre le Falun Dafa. Je n'avais aucune connaissance du Dafa, alors je lui ai demandé de quoi il s'agissait. Elle m'a dit que c'était une cultivation et pratique pour atteindre la Bouddhéité.

 

« Comment un être humain peut-il devenir un Bouddha ? Vous rêvez ? », ai-je demandé.

 

Elle a répondu : « Un Bouddha n'est-il pas quelqu'un qui a achevé la cultivation et pratique ? Vous comprendrez si vous lisez le livre Zhuan Falun. »

 

J'ai lu le Zhuan Falun et j'ai été captivée par les significations intérieures illimitées de Dafa. J'ai trouvé des réponses à tant de questions dans la vie et j'ai compris que nos vies ne sont pas destinées à la souffrance de génération en génération.

 

J'ai compris que la plupart des gens dans la Chine moderne manquent de moralité et sont obsédés par l'argent. Ils sont tous des victimes. J'ai compris que l'on peut revenir à son vrai soi à travers la cultivation et pratique, élevant ainsi sa moralité et son univers.

 

J'ai décidé de m'engager dans la cultivation et pratique. J'avais eu la chance d'avoir obtenu le Fa et j'étais contente. Je me suis efforcée de suivre les principes du Fa dans ma conduite, d'être une bonne personne et d'être prévenante envers les autres.

 

Prendre en charge ma belle-mère malgré les difficultés financières

 

Mon mari est mort de façon inattendue lorsque j'avais 40 ans à peine (février 1999). Je venais tout juste d'être licenciée et je devais payer mon ancien employeur pour rester admissible à une pension. Mon fils était encore au collège. Mes responsabilités financières étaient importantes. Au cours d'un rassemblement, mes amis et mes proches ont suggéré que je me remarie. Ma belle-mère a dit : « Ça va aller et je pourrai vivre seule. » Après le départ de tous, ma belle-mère est venue vers moi en larmes.

 

Elle a dit : « Je veux rester avec vous. Mes deux autres fils vivent en dehors du faubourg et je ne veux pas être un fardeau pour eux. Vous pratiquez le Falun Dafa et êtes toujours gentille avec moi, même quand je crie après vous, vous n'êtes jamais bouleversée. S'il vous plaît, pouvons-nous continuer à vivre ensemble, comme mère et fille ? »Peu de temps après, je lui ai dit que je n'allais pas me remarier et que nous allions vivre encore ensemble.

 

Ma belle-mère et moi lisions le Zhuan Falun tous les jours et pratiquions les exercices tous les jours aussi. Nous chantions les chansons de Dafa et imitions les mouvements gracieux des danseurs de Shen Yun. Dafa nous a donné une vie paisible et heureuse.

 

Un jour, son fils cadet est venu lui rendre visite. Il avait été très occupé à gagner sa vie et il était fatigué. Il se sentait coupable et attristé de ne pas pouvoir s'occuper de sa mère.

 

J'ai dit à ma belle-mère : « Dites à votre fils de ne pas s'inquiéter pour vous. Il peut se concentrer sur sa carrière. Nous pratiquons toutes les deux le Falun Dafa et suivons le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Notre vie est bonne. »

 

Appliquer les principes de Dafa à mes affaires

 

Après avoir été mise à pied de l'usine de textile, j'ai acheté deux machines à tricoter à plat et j'ai ouvert un magasin de vêtements tricotés. J'ai un certificat de technicienne et toutes les compétences nécessaires pour faire moi-même des vêtements en tricot. Je me suis conduite en tant que pratiquante et je traitais tous mes clients avec équité et gentillesse.

 

Un jeune homme et sa mère sont venus à la boutique. Elle a dit qu'elle avait acheté 907 grammes de fil des années auparavant et qu'elle voulait maintenant en faire un chandail. J'ai pris ses mesures et ensuite ils sont partis. J'ai pesé le fil, il pesait 1361 grammes. Quand elle est revenue une semaine plus tard pour récupérer le chandail, je lui ai dit qu'elle m'avait donné trop de fil et lui ai rendu le surplus.

 

Elle m'a remerciée et m'a dit : « Vous êtes honnête et gentille. J'aime le chandail, et il me va parfaitement. C'est ma voisine qui m'a envoyée à vous. Elle a dit que vous pratiquiez le Falun Dafa, que vous fabriquiez des produits de haute qualité et que vous soigniez toujours vos clients.

 

« Elle m'a également dit qu'après avoir perdu votre mari, vous avez continué à vivre avec votre belle-mère et l'avez toujours traitée comme si elle était votre propre mère. C'est pourquoi j'ai demandé à mon fils de m'amener ici. Vous êtes en effet une bonne personne. Je vous remercie ! »

 

J'ai dit : « Maître Li Hongzhi enseigne aux gens à être honnêtes, aimables et à ne pas profiter des autres, à être attentifs aux autres, à être de bonnes personnes en toutes circonstances et à ne pas rétorquer quand on est maltraité. »

 

« Le Falun Dafa est génial ! », a déclaré la cliente.

 

Dafa a apporté joie et santé, la persécution a entraîné une tragédie

 

Dans le passé, avant de pratiquer Dafa, je souffrais de douleurs lombaires, de menstruations irrégulières, de maux de tête, d'étourdissements, les yeux rouges, de maladies de la peau, de problèmes cervicaux et je n'avais pas d'appétit. J'étais physiquement incommodée pratiquement tout le temps. Après avoir suivi la pratique, je suis devenue sans maladie.

 

Grâce à la cultivation et pratique, mes maladies ont disparu, je n'avais plus d'inconfort et j'avais une énergie sans fin. Je pouvais tricoter pendant la journée et coudre tard dans la nuit. Je dormais un moment et je me réveillais pour faire les exercices et lire le Fa. La routine se répétait jour après jour, je n'étais jamais fatiguée.

 

Ma belle-mère est également passée par d'incroyables bienfaits pour la santé. Avant sa cultivation et pratique, elle devait être hospitalisée en moyenne une fois par an. Elle prenait des médicaments et des toniques tous les jours. Après avoir commencé la cultivation et pratique, elle n'avait plus besoin de soins médicaux ni de médicaments.

 

Nous cultivions et pratiquions et nous nous élevions constamment. Cependant, la persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois est en cours depuis juillet 1999. Un groupe de policiers est entré par effraction chez moi en septembre 2011. Ils ont saccagé mon domicile et m'ont emmenée au poste de police. J'ai été condamnée à trois ans de prison pour ma croyance.

 

Après cela, ma belle-mère est tombée gravement malade. Pendant que j'étais en prison, elle est décédée. Mon fils savait que ce serait un coup dur pour moi et donc il ne m'a pas mise au courant de sa mort avant je sois libérée de prison. Malheureusement, je suis revenue dans une maison vide et couverte de poussière.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/7/164559.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/1/346072.html