Le 17 juillet 2017

Des lettres clarifiant la vérité sur Dafa

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de Changchun en Chine

 

 

(Minghui.org) Au cours des dernières années, les pratiquants âgés de notre groupe d'étude du Fa envoient des lettres expliquant la vérité sur le Falun Dafa. Nous avons coopéré les uns avec les autres et avons été soutenus par la jeune génération de pratiquants.

 

Coopérer conduit au succès

 

En 2013, une pratiquante de 80 ans de notre groupe est tombée. Son fils a pensé à tort qu'elle avait eu un accident vasculaire cérébral et l'a emmenée dans un hôpital.

 

Après sa sortie de l'hôpital, les pratiquants locaux ont décidé d'étudier le Fa avec elle tous les matins. Elle voulait aussi participer aux projets de Dafa et pensait qu'elle pourrait clarifier la vérité par la poste.

 

Tout le monde a été touché et a décidé d'aider. Certains ont téléchargé des lettres de clarification de la vérité sur Internet, tandis que d'autres ont fourni des enveloppes et des timbres. Elle a insisté pour écrire les adresses sur les enveloppes. Après l'étude du Fa, nous envoyions les lettres par la poste. En six mois, nous avons envoyé plus de 1300 lettres.

 

Parce que nous ne voulions pas envoyer les lettres du même endroit chaque fois, nous devions chercher différentes boîtes aux lettres et différents bureaux de poste. C'était une excellente occasion de clarifier les faits en personne et de distribuer des dépliants de Dafa.

 

Être attentif aux détails

 

L'envoi de ces lettres a également été un processus de cultivation de notre esprit et de notre cœur. Tous ceux qui ont participé à ce projet se sont élevés.

 

Récolter des adresses n'est pas aussi simple que cela le semble et il y a des difficultés. Certaines adresses n'ont pas de code postal et nous devons les chercher. Certains rapports de persécution incluent une adresse en double ou une modification d'adresse. Parfois, une lettre est postée deux fois à la même adresse. Cela signifie donc que nous devons être attentifs aux détails.

 

Le contenu des lettres est principalement tiré du site Internet Minghui. Nous téléchargeons le contenu approprié pour ces lettres. Après avoir édité les lettres, nous les imprimons et un pratiquant en fait des copies.

 

Une pratiquante s'occupe de son petit-fils pour sa fille. La fille conduit souvent sa mère pour poster les lettres. Elle a dit à sa mère d'écrire davantage de ces lettres aux policiers afin qu'ils apprennent les faits et cessent de persécuter les bonnes personnes.

 

Assurer l'efficacité de nos lettres

 

Une pratiquante de 78 ans est très occupée du lundi au vendredi. Elle participe souvent au groupe d'étude du Fa le matin et clarifie les faits aux personnes directement dans l'après-midi. Elle envoie les lettres le samedi et le dimanche.

 

« Si nous cultivons bien », a-t-elle dit, « l'effet de ces lettres sera meilleur. Si nous ne cultivons pas bien, cela aura une incidence sur l'efficacité des lettres. Ainsi, nous devrions émettre la pensée droite avant de faire les choses. Avec l'énergie des pratiquants de Dafa et nos pensées droites, chaque lettre devrait être très efficace. »

 

Un pratiquant de 86 ans insiste pour poster les lettres peu importe la météo. Parfois, il a l'impression qu'il a besoin de repos, mais dès qu'il pense à cet effort pour clarifier la vérité, sa fatigue disparaît.

 

En hiver, les routes sont très glissantes dans le nord-est de la Chine. Il doit parcourir un long chemin pour envoyer les lettres et parfois ses jambes sont douloureuses. Il n'abandonne pas et a envoyé plus de 2000 lettres. Les paroles du Maître l'encouragent fortement :

 

« Prendre la souffrance comme de la joie »

(« Faire souffrir le cœur et la volonté », Hong Yin)

 

« Le processus d'envoyer des lettres de clarification de la vérité par la poste », a-t-il dit, « est aussi le processus consistant à éliminer mon attachement au confort. Le Maître espère que nous réussissions tous la cultivation. Peu importe si j'ai froid ou si je suis fatigué, je n'ai pas peur. »

 

Abandonner les attachements

 

« Poster ces lettres », a déclaré une autre pratiquante âgée, « a mis en avant beaucoup de mes attachements.

 

« J'avais peur que mon écriture soit reconnue et que je sois persécutée pour avoir écrit la lettre. Je me suis également sentie réticente à le faire, parce que je dois parcourir un long chemin pour trouver un bureau de poste ou une boîte aux lettres, ce qui me fatiguerait. Lors de la collecte d'informations et de la rédaction des lettres, j'ai eu un attachement à la peur des difficultés et des épreuves.

 

« Lorsqu'un ordinateur ou une imprimante ne fonctionnait pas, au lieu de chercher à l'intérieur, je demandais à un compagnon de cultivation de le réparer : un attachement à dépendre des autres. Sur le chemin de la cultivation, je me sentais satisfaite lorsque les choses se passaient en douceur : un attachement à me faire valoir. Dès que j'ai trouvé ces attachements, je les ai supprimés en étudiant davantage le Fa et en émettant la pensée droite. »

 

Cette pratiquante a également réalisé que c'est en faisant toute sorte de travail pour Dafa, en étudiant le Fa, en cultivant réellement et en éliminant l'égoïsme jusqu'à la racine que l'ont peut être un véritable pratiquant.

 

« Selon mon expérience », a-t-elle dit, « poster des lettres est un moyen efficace pour éveiller la conscience du pouvoir judiciaire, les sauver et mettre fin à la persécution. Ces lettres peuvent clarifier les faits plus clairement, plus complètement et plus efficacement. Elles peuvent révéler les mensonges et les raisons de la persécution. »

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/1/164482.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/5/3/346644.html