Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,824 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Éliminer mon esprit de compétition lors de deux manifestations pacifiques

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Australie

 

 

(Minghui.org) Il y a deux ans, lorsque le chef du Parti communiste chinois (PCC) a visité l’Australie, j’ai pris part à la manifestation pacifique des pratiquants de Falun Gong. Le consulat de Sydney avait embauché de nombreux étudiants chinois et résidents locaux pour l’accueillir. Ces personnes ont essayé de nous éloigner de notre lieu de manifestation et ont dissimulé nos banderoles derrière leurs drapeaux rouges pour empêcher le dirigeant chinois de les voir.

 

Bien que nous ne nous soyons pas plaints et que nous ayons essayé de tolérer leur comportement, ils ont causé beaucoup de désordre ; même la police n’arrivait pas à contenir la situation chaotique. Un pratiquant a été poussé sur une route principale, causant presque un accident. La police nous en voulait, énervée de la façon dont la manifestation avait tourné.

 

Je n’ai pas profité de l’occasion pour m’examiner moi-même afin de voir si j’avais un esprit de compétition lors de l’incident. J’ai manqué de compassion envers le groupe d’accueil.

 

À la fin de mars dernier, à la veille de la visite du Premier ministre chinois, les pratiquants qui ont organisé la manifestation nous ont demandé de traiter les gens avec compassion. Je me suis senti très coupable après avoir entendu leur demande et m’être rendu compte que j’avais un esprit de compétition. Je n’étais pas bon envers ceux qui avaient été trompés par la propagande du PCC. Je me suis souvenu de me débarrasser de cette lacune. J’avais ce souhait, mais ne savais pas comment j’allais y parvenir. Je me suis dit que je devais résister et l’éliminer dès que je détectais cet attachement.

 

J’ai rencontré la même situation le premier jour de la visite du Premier ministre. Ce qui était différent était qu’il y avait un groupe d’accueil encore plus important que ce à quoi je m’attendais. Ils avaient plus de banderoles et elles étaient plus grandes que les nôtres. Le contingent occupait toute la zone et bloquait totalement nos banderoles de la vue du public. Nous étions entassés dans un très petit espace. Face à cette situation, j’étais très inquiet. À ce moment, les pratiquants qui tenaient les banderoles ont reculé et ont créé une distance entre nous et le groupe d’accueil afin que les gens puissent voir nos banderoles.

 

J’ai pensé à l’enseignement du Maître :

 

« Au milieu des conflits, nous disons ''un pas en arrière et la mer est vaste, le ciel immense'', on verra les choses autrement, c’est sûr. » (Zhuan Falun)

 

Guidés par les paroles du Maître, nous avons pu résoudre le problème. Cela a également été la clé pour nous débarrasser de nos conceptions égoïstes. J’étais empoisonné par la culture du Parti communiste depuis de nombreuses années. Je ne comprenais pas les principes selon lesquels il fallait vivre. Les enseignements du Maître ont changé mon point de vue égoïste. J’ai appris à être aimable avec les autres et à abandonner mon égocentrisme. Ce n’est qu’en le faisant que je peux accomplir ma mission en tant que pratiquant de Dafa.

 

J’ai aussi changé mon état d’esprit envers ceux qui perturbaient notre appel. Je pensais qu’ils avaient de mauvaises mœurs et les regardais de haut. Quand j’ai réalisé qu’ils avaient été trompés par le PCC, je n’ai pu m’empêcher de ressentir de la compassion pour eux. Je devais leur dire les faits afin qu’ils aient un bon avenir.

 

J’ai décidé d’émettre la pensée droite pour éliminer tous les êtres pervers les contrôlant dans d’autres dimensions. J’ai été rejoint par d’autres pratiquants. Bien que l’environnement fût bruyant, je n’étais pas du tout affecté. Je me suis concentré et ai émis une forte pensée droite. Mon esprit était dans une tranquillité profonde. Mon corps était vide. Je cultive et pratique depuis vingt et un ans, mais je n’avais jamais éprouvé une pensée droite aussi pure et forte. C’était comme si toutes les cellules de mon corps ne faisaient plus qu’un. Mes pensées ne partaient pas dans tous les sens. Mes jambes ne me faisaient pas mal du tout. J’étais très détendu et la sensation était incroyable.

 

Après environ vingt minutes, j’étais insensible au bruit autour de moi. Je pouvais seulement entendre des bruits de tambour intermittents au loin. Par la suite, j’ai appris que plus de 30 pratiquants avaient émis des pensées droites ensemble. J’ai entendu la cloche de l’église sonner et un pratiquant a dit que nous avions émis des pensées droites pendant une heure. L’heure est passée très vite pour moi. J’aurais pu continuer une autre heure. J’étais réticent à décroiser mes jambes. J’étais comme électrisé et je me suis senti bien pendant longtemps après.

 

À travers cet incident, j’ai senti que mon corps avait été complètement nettoyé. Malheureusement, nous avons dû cesser d’émettre des pensées droites et nous déplacer pour faire les exercices. Tout était calme autour de nous et la foule s’était dispersée depuis longtemps.

 

Le Maître a dit :

 

« Lorsque les disciples de Dafa se regroupent, leur pouvoir est vraiment très grand, lors de l’émission de la pensée droite, si tout le monde peut être concentré, la force émise est particulièrement grande, c’est extraordinaire ! » (« Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New York à l’occasion du 25e anniversaire de la transmission à grande ampleur de Dafa »)

 

Les pensées droites que nous avons émises au cours de la manifestation étaient en effet très puissantes. Les arrangements de la perversité ont été contrariés et les êtres ont été sauvés. J’étais satisfait de la façon dont les choses avaient tourné. Cette expérience merveilleuse restera dans mon esprit pendant longtemps.

 

 

Traduit de l’anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/8/4/164912.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/7/12/350977.html