Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,824 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Comprendre avec la raison


Se concentrer sur sauver plus d'êtres : pensées à propos de l'article « La mer de souffrance et la luxure tels que vus dans une autre dimension »

 

Écrit par Qingxing

 

 

(Minghui.org) Je voudrais partager quelques unes de mes pensées après la lecture de l'article sur Minghui, « La mer de souffrance et la luxure tels que vus dans une autre dimension », publié le 13 avril 2017 (1er mai 2017 pour la version française).

 

Les pratiquants devraient se concentrer sur sauver plus d'êtres

 

Dans l'article, l'auteur a décrit ce qu'il a vu avec son troisième œil :

 

« J’ai vu tous les disciples de Dafa dans différentes parties du monde agenouillés, face au Maître. Le Maître se tenait sur une fleur de lotus géante, entouré par de paisibles nuages. L’apparence du Maître changeait constamment, apparaissant parfois comme un Bouddha, parfois comme un Tao et parfois comme une divinité. Les disciples ont tous crié au Maître : ''Maître, c’est le moment de rentrer. Ramenez-nous chez nous s’il vous-plaît !'' »

 

Je pense que les pratiquants décrits dans le passage ci-dessus ont involontairement renoncé à sauver les êtres. En tant que pratiquants, notre devoir est d'aider le Maître dans la rectification de Fa et à sauver plus d'êtres. Actuellement, nous n'avons pas rempli nos obligations. Ce n'est pas maintenant le moment de dire : « Maître, c’est le moment de rentrer. Ramenez-nous chez nous s’il vous-plaît ! »

 

La description a dévoilé deux problèmes répandus parmi les pratiquants : l'un est de souhaiter que le Maître revienne (en Chine continentale) ; l'autre est de demander au Maître de « nous ramener chez nous ». Ces pratiquants veulent inconsciemment que la rectification de Fa se termine.

 

Le Maître est celui qui décide quand les choses prendront fin. Le Maître ne nous a pas dit : « Il est temps de finir. » C'est une erreur pour les pratiquants, qui sont supposés s'acquitter de leurs obligations, de prendre cette décision.

 

Certains pratiquants ne sont pas concentrés sur le fait de sauver plus de gens. Ils pourraient penser ne pas être attachés à l'achèvement du temps, mais en fait, ils sont simplement en train d'attendre que la rectification de Fa prenne fin. Ils peuvent avoir le sentiment d'avoir toujours bien fait parce qu'ils ont fait les trois choses.

 

Prenons les médecins comme exemple. Les compétences d'un médecin ont des limites et il y a des cas où il ne peut pas traiter le patient. Face aux gens qu'il ne peut sauver, un médecin responsable n'abandonnera jamais. De même, en tant que pratiquants, nous ne devrions pas renoncer quand nous faisons face à des personnes qui ne peuvent être sauvées. Ce que nous devons faire, c'est suivre le Fa du Maître et sauver plus de gens. Les pratiquants peuvent atteindre des niveaux plus élevés au cours du processus. L'achèvement de notre cultivation vient du fait que l'on a atteint les critères du Fa.

 

Les pratiquants qui ne cultivent pas avec diligence vont regretter

 

Le Maître nous a expliqué ce que signifie être disciples de Dafa :

 

« ''Disciples de Dafa'', ''Disciples de Dafa'', que signifie être ''un disciple de Dafa de la période de la rectification de la loi'' ? C’est le titre le plus important dans l’Univers, l'être le plus grandiose de l'Univers. Si vous ne vous préoccupez que de votre propre salut, cela peut-il aller ? »

 

La plupart des pratiquants de Dafa ont traversé des tests sérieux et ont fait ce que les pratiquants doivent faire ; protéger Dafa et sauver les personnes. Ils sont dignes de porter le nom de « disciple de Dafa ». Pourtant les critères pour un disciple de Dafa deviennent plus exigeants quand on approche de la fin.

 

Pour les pratiquants qui suivent les chemins que le Maître a organisés et font de leur mieux pour sauver les êtres, ils continueront la cultivation jusqu'à l'achèvement de l'objectif. De nombreux pratiquants ont fait cette expérience ;, plus ils sauvent de gens, plus ils éliminent les attachements et atteignent des niveaux plus élevés. C'est la voie de notre cultivation.

 

Si un pratiquant a ignoré les rappels du Maître, s'il n'a pas voulu continuer à accomplir son vœu et à sauver les êtres, sa cultivation va s'arrêter et ses attachements vont être difficiles à éliminer. De telles personnes pourraient avoir des regrets à la fin.

 

Dans l'article de Minghui l'auteur a aussi vu cette scène :

 

« Le Maître a montré en silence une mer où les marées montaient et descendaient et dont les rives étaient encombrées de bateaux. Il y avait un homme et une femme qui ressemblaient aux forces anciennes. La femme avait un lotus rose dans une main et une gourde de médecine dans l’autre. Elle a versé le liquide dans la gourde sur les racines du lotus. Au niveau microscopique, il consistait en de minuscules vers appelés Gu, un insecte venimeux légendaire. L’homme a fait de même avec une fleur de lotus noire ; de minuscules vers appelés Huo sont apparus au niveau microscopique. Ils ont plongé les fleurs de lotus dans la mer, et ces vers noirs et les vers rose se sont mélangés ensemble.

 

« L’eau est instantanément devenue douce et psychédélique, avec des bulles roses. La mer était appelée « mer des relations infinies », aussi connue comme la mer de souffrance et la mer des désirs (correspondant au démon de la sentimentalité et au démon de la luxure).

 

« … Chaque disciple de Dafa ayant la capacité d'aller sur la mer doit être pur. Quiconque ayant ne serait-ce qu’un petit peu de luxure cachée ou de désir sentimental serait ruiné par la mer et englouti avec son bateau, pour ne plus se réincarner. Les millions et les milliards d’années d’attente et le salut miséricordieux du Maître seraient en vain. »

 

Cela montre que si les pratiquants ne suivent pas les arrangements du Maître, alors ils vont suivre naturellement les arrangements des forces anciennes.

 

En marchant sur le chemin que les forces anciennes ont arrangé, il est extrêmement difficile pour les pratiquants de se débarrasser des attachements et c'est particulièrement difficile de passer l'épreuve de la luxure. Les forces anciennes sont des êtres du plus haut niveau. Quand elles veulent que vous passiez une épreuve, il sera facile pour vous de la passer. Si elles ne veulent pas que vous la passiez, l'épreuve qu'elles vont organiser peut être quasiment impossible à passer. C'est une des raisons pour lesquelles un pratiquant peut échouer en suivant les chemins de cultivation que les forces anciennes ont arrangés. Elles veulent vous éliminer. Dans une autre dimension, elles peuvent voir à travers vous, ainsi elles savent comment organiser des tests que vous n'êtes pas en mesure de passer.

 

Se concentrer sur le fait de sauver plus de personnes

 

C'est une miséricorde du Maître que cet article ait été publié sur le site Internet Minghui. C'est un autre rappel aux pratiquants. Le Maître nous a dit depuis de nombreuses années de cultiver avec diligence et de ne pas être attachés au moment de l'accomplissement.

 

Comme pratiquants de Dafa, nous devrions éliminer l'attachement à l'idée de l'accomplissement . Que nous puissions achever la cultivation n'est pas ce sur quoi nous devrions nous concentrer ; plutôt nous concentrer sur le fait de sauver plus de personnes. Si nous ne sommes plus attachés à nos sentiments concernant la souffrance personnelle et le souhait de l'accomplissement, quand toutes nos pensées sont que les gens dans le monde connaissent la vérité de Dafa et puissent être sauvés, nous allons vraiment marcher sur le chemin que le Maître a arrangé pour nous.

 

Le Maître nous a dit :

 

« (Les articles pour la plupart)... analysent rationnellement et examinent des insuffisances, échangent des réflexions pour valider la Loi, réduire les pertes, aident les compagnons en cultivation à penser et à agir avec droiture, et trouvent des moyens pour secourir les pratiquants persécutés, afin que davantage d’êtres soient sauvés. » (« Maturité », Points essentiels pour un avancement diligent III)

 

Quand nous nous concentrons sur la réalisation des trois choses, les attachements personnels nous quitteront, y compris l'attachement à achever la cultivation.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/8/1/164872.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/18/349553.html