Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,993,664 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Trois résidents du Hebei condamnés à la prison pour avoir distribué des documents sur le Falun Gong dans la province du Shanxi

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shanxi

 

 

(Minghui.org) Trois résidents du canton de Pingshan, province du Hebei, ont été jugés à huis clos et ont été condamnés à la prison deux mois plus tard.

 

Mme Bai Zhiying, Mme Hou Yanying et M. Liu Wenshu ont été arrêtés dans le canton de Yu, province du Shanxi, le 15 janvier 2016 après qu'on a signalé qu'ils distribuaient de l'information sur le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

La date du tribunal pour les trois pratiquants de Falun Gong a été fixée au 30 juin 2017. Leurs familles ont parcouru des centaines de kilomètres en voiture de Pingshan au canton de Yu pour assister au procès, pour être informées que l'audience n'était pas ouverte au public.

 

Les dix membres de famille et plus ont attendu sous le soleil brûlant pendant plus de deux heures avant de pouvoir voir leurs proches brièvement après l'audience.

 

Les pratiquants ont dit à leurs familles que leurs avocats avaient plaidé non coupables, car aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong et qu'ils exerçaient simplement leur droit constitutionnel à la liberté de croyance et à la liberté de la presse.

 

Un avocat a interrogé le juge pour savoir pourquoi l'audience était fermée au public et le juge a déclaré qu'il s'agissait d'un ordre de leurs supérieurs.

 

Un autre avocat a réfuté la preuve de l'accusation, qui comprenait des calendriers portant des messages de Falun Gong. Le greffier qui a enregistré les procédures judiciaires a grondé l'avocat et un troisième avocat lui a demandé d'arrêter, car il n'était pas autorisé à parler aux avocats.

 

Le juge a reconnu les trois pratiquants coupables en juillet, condamnant Mme Bai et Mme Hou à trois ans et demi chacune et M. Liu à un an et demi.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/8/29/165216.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/8/26/353001.html