Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,985,786 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


La famille de la pratiquante de Falun Gong demande justice pour l'arrestation illégale et la brutalité policière

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Guangdong, Chine

 

 

(Minghui.org) Mme Lin, de la ville de Maoming, a été arrêtée le 19 août 2017, pour avoir parlé aux gens au sujet du Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée par le Parti communiste chinois. Sa famille est allée au poste de police de la ville de Huangling pour se renseigner sur elle.

 

La police a battu son fils et était rude avec son père, contusionnant sa main. Ceux-ci ont tenté de déposer des plaintes pour brutalité policière le 21 août 2017, mais un examen officiel des blessures a été bloqué.

 

La famille de Mme Lin est allée au Bureau des plaintes et d'appel du district de Dianbai ce jour-là. Ils ont demandé que le bureau enquête sur la façon dont ils ont été maltraités au poste de police. Le greffier du bureau a appelé le poste de police, mais il a seulement posé des questions sur l'arrestation de Mme Lin et n'a jamais posé de questions au sujet du fils de Mme Lin qui a été battu par la police.

 

Le greffier du bureau a ensuite demandé à la famille de rentrer à la maison pour prendre leurs pièces d'identité avant d'aller chez le médecin légiste pour faire examiner les blessures. Les fonctionnaires ont par la suite changé leurs instructions et dit que la famille devait d'abord obtenir la permission du poste de police pour procéder aux examens.

 

De plus, Tang Feipeng, directeur du comité du district de Baidian pour une gestion globale de la sécurité publique, avait dit au père de Mme Lin le 19 août 2017 qu'il l’emmènerait pour un examen de la blessure de sa main. Cependant, le lendemain, Tang Feipeng a dit qu'il devait d'abord obtenir la permission du poste de police de la ville de Shuidong.

 

La famille de Mme Lin est allée au poste de police de la ville de Shuidong pour obtenir la permission nécessaire. Mais on leur a dit qu'ils devaient retourner au poste de police de la ville de Huangling pour obtenir la permission, c'est là que le mauvais traitement a eu lieu et c'est contre eux que les plaintes seraient déposées. On leur a dit qu'ils pouvaient aussi se rendre au Bureau de surveillance du Département de police du district de Dianbai.

 

Lorsque la famille est arrivée au Bureau de surveillance, on leur a dit que le bureau était au courant de la situation et vérifiait les systèmes de surveillance vidéo pour voir ce qui s'était passé ce jour-là. Le personnel du bureau a dit à la famille qu'ils devaient obtenir la permission du poste de police de la ville de Huangling pour l'examen médical, ou qu'ils pouvaient aller directement à l'hôpital eux-mêmes.

 

La famille de Mme Lin a également appelé la ligne directe du Bureau de surveillance de la ville de Maoming, a signalé la brutalité policière et demandé que Mme Lin soit libérée. On a dit à la famille qu'ils enquêteraient auprès du chef du poste de police et qu'ils informeraient la famille des résultats dans la semaine.

 

Veuillez consulter l'article suivant pour plus de détails sur l'arrestation de Mme Lin et la brutalité policière :

 

Une mère détenue pour sa foi, son fils battu par la police pour avoir cherché sa libération

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/9/8/165339.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/8/25/352957.html