Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,760,612 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Reportage sur les Conférences de partage d’expériences


Sydney, Australie : Plus d'un millier de pratiquants ont participé à la conférence de partage d'expériences

 

Écrit par un correspondant de Minghui en Australie

 

 

(Minghui.org) La Conférence de partage d'expériences du Falun Dafa d'Australie 2017 a eu lieu à Sydney le 10 septembre. Plus d'un millier de pratiquants ont assisté à l'événement au Centre Orion, où vingt-trois pratiquants ont présenté des partages sur leurs expériences en cultivant le cœur et l'esprit selon les enseignements du Falun Dafa.

 

Plus d'un millier de pratiquants étaient présents à la Conférence de partage d'expériences du Falun Dafa d'Australie 2017, à Sydney, le 10 septembre 2017.


L'importance de la cultivation personnelle

 

Plusieurs pratiquants ont raconté comment ils se comportaient d'après le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa. Mme Sun, qui a coordonné une tournée en voiture en Australie l'année dernière en est un exemple. Les pratiquants ont visité de nombreuses villes au cours de ce voyage pour faire connaître la persécution en Chine.

 

« Avant le voyage, j'ai pris des dispositions détaillées sur l'endroit où héberger, où manger, qui ferait quoi, etc. », a-t-elle expliqué. Mais une fois arrivés au premier hôtel, elle et d'autres pratiquants ont eu des désaccords. Plus tard, lors de la rencontre des responsables de la ville, elle craignait que les pratiquants présents aux réunions ne fassent pas bien.

 

À partir de ces conflits de xinxing, elle a appris peu à peu à abandonner ses conceptions et à se concentrer sur l'effet global. « Je dois juste faire attention à ce qui est nécessaire pour atteindre les meilleurs résultats au lieu d'insister sur mes propres opinions. Si tous nous soutenons les pratiquants qui vont rencontrer des responsables de la ville avec nos fortes pensées droites, les choses vont bien se passer », a précisé Mme Sun. « Après tout, ce que nous faisons est juste au niveau de la surface. C'est le Maître qui aide beaucoup à faire que les événements arrivent. »

 

Mme Zhai a dit que, lorsqu'elle sortait pour mettre en place des affiches pour promouvoir Shen Yun, elle se tenait parfois loin des magasins chinois pour éviter les gros mots ou des opinions négatives. Elle s'est rendu compte plus tard que ces gens avaient été endoctrinés par le Parti communiste. « Ils sont aussi victimes de la propagande haineuse et de la violence du Parti communiste chinois. Et je suis peut-être leur seule chance d'apprendre la vérité et d'avoir un brillant avenir », a-t-elle dit. Après cela, elle s'est débarrassée de cet attachement et a visité ces magasins. Même si les magasins ne semblaient pas avoir l'espace nécessaire pour les affiches, elle entrait de toute façon pour parler avec le personnel et laisser des brochures.

 

Mme Li, qui se rendait souvent sur des sites touristiques pour parler avec les touristes chinois au sujet du Falun Dafa, a déclaré que certains touristes voulaient démissionner du Parti après qu'elle avait dit juste quelques petites choses. « Mais j'ai des parents et des amis qui ont connu la persécution du Falun Dafa depuis de nombreuses années, mais ils refusent toujours de démissionner des organisations communistes. »

 

Plus tard, Mme Li en est venue à comprendre que les pratiquants doivent agir selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance tout le temps pour aider les gens à comprendre vraiment ce qu'est le Falun Dafa et pourquoi ils ont besoin de démissionner du Parti. « J'ai mis six ans pour convaincre une personne, sept ans pour une autre et dix-sept ans pour une autre », a-t-elle expliqué.

 

 

Vingt-trois pratiquants ont partagé leurs expériences lors de la conférence.


Coopération

 

Plusieurs pratiquants ont discuté de comment ils ont pu abandonner l'égoïsme pour avoir une meilleure coopération. Mme He a un emploi à temps plein avec une nouvelles société de médias. « Parce que je pouvais faire avancer les choses, j'avais beaucoup de responsabilités et je m'y complaisais », s'est-elle rappelé. Lorsque l'organisation a été restructurée, certaines de ses responsabilités ont été attribuées à d'autres pratiquants et elle a été déçue.

 

« Après avoir davantage étudié le Fa, j'en suis venue à comprendre qu'il s'agissait de la jalousie. En fait, nous sommes tous des pratiquants. Peu importe si nous sommes un chef de la direction, un gestionnaire ou un employé de bas niveau, car l'exigence pour nous tous selon le Fa est la même. » Elle ne se sentait plus perdue et a été en mesure de collaborer avec les autres.

 

M. Wang a acquis une vaste expérience de la gestion avant de rejoindre une nouvelle société de médias des pratiquants. En prêtant peu d'attention à l'intérêt personnel et en abandonnant la culture du Parti, il a été en mesure de coordonner et de diriger l'équipe des ventes. Récemment, lui et un membre de l'équipe ont signé un contrat avec un distributeur de Chine et il a également parlé de Shen Yun au client.

 

« Mais après la distribution du premier numéro de publicité, le distributeur m'a appelé en disant qu'ils avaient reçu des menaces parce qu'il faisait des affaires avec nous », a-t-il dit. M. Wang a rencontré le client et a eu une longue conversation à propos du Falun Dafa, des bienfaits physiques et spirituels dont il avait bénéficié, ainsi que de son expérience dans les affaires en Australie. Ils sont parvenus à un accord pour honorer le contrat d'une manière qui réduirait le stress pour le client. « De là, j'ai appris que la compassion que nous avons développée en cultivant et les expériences que nous avons accumulées dans cette société vont toutes nous aider à clarifier la vérité et sauver les gens. »

 

Liam, un psychologue, a dit qu'il a beaucoup appris de la Conférence de partage d'expériences de New York de cette année. « J'ai trouvé beaucoup de mes attachements, comme la tendance à me plaindre ou à me mettre en colère envers d'autres pratiquants, à fabriquer des excuses pour ne pas aller à l'étude du Fa, à changer souvent de projets et à mépriser d'autres pratiquants. Quand j'y ai pensé davantage, je me suis rendu compte que tous ces attachements étaient enracinés dans l'égoïsme », a-t-il expliqué.

 

En regardant à l'intérieur, Liam a dit que ses attitudes négatives envers d'autres pratiquants comme les plaintes et la colère se manifestaient également dans son corps physique. En fait, il semblait avoir un cancer de la peau à un stade précoce sur ses mains. « Pour moi, mes mains reflétaient mon attitude froide et insensible que j'avais envers d'autres pratiquants », a-t-il ajouté.

 

Après avoir réalisé cela, Liam a retrouvé sa pensée droite et se sentait coupable du mal qu'il avait causé à d'autres pratiquants. « L'altruisme des autres pratiquants m'ont aussi fait chaud au cœur, m'incitant à assumer la responsabilité pour les projets dans lesquels je suis impliqué » a-t-il dit. Après avoir eu ces pensées, il se sentait plein d'énergie et son problème de peau a également disparu.

 

Jeunes pratiquants

 

Plusieurs jeunes pratiquants ont partagé leurs histoires à la conférence. Par le fait de commencer à pratiquer le Falun Dafa en tant qu'enfants suivant l'exemple de leurs parents, ils ne disposaient pas d'une compréhension profonde de la cultivation au début. Au cours de ces dix dernières années, en parlant aux gens à propos du Falun Dafa et de la persécution avec leurs parents, beaucoup ont trouvé leur chemin et restent déterminés dans la cultivation et pratique.

 

Une pratiquante a commencé à cultiver en 1997, à l'âge de six ans. « Après que la répression en Chine a commencé en 1999, ma mère a été arrêtée et j'ai cessé la pratique à l'âge de 11 ans. Je trouvais que tous dans ce monde étaient égoïstes, alors je suis devenue l'une d'entre eux », s'est-elle rappelé.

 

Un jour, elle a été si malade et vomissait tellement, qu'elle pensait qu'elle allait mourir. À ce moment-là, elle a réalisé que les nombreuses choses pour lesquelles elle luttait étaient insignifiantes. « Ma mère m'a fait écouter les conférences du Maître. J'ai aussi lu une vingtaine de pages du Zhuan Falun. Ensuite, j'allais tout à fait bien », a-t-elle dit.

 

Après cela, elle a commencé à étudier le Fa avec d'autres pratiquants et de suivre les principes du Falun Dafa. « Je suis devenue plus ouverte d'esprit et j'ai pu être respectueuse envers les autres », a-t-elle ajouté. « J'ai suivi un long chemin en tant que pratiquante de Falun Dafa. Je suis sincèrement reconnaissante envers les conseils et les soins du Maître tout au long de ma cultivation et pratique. »

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/9/12/165386.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/9/11/2017/353619.html