Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,991,378 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Des législateurs californiens se prononcent sur les prélèvements forcés d'organes en Chine

 

Écrit par Wang Yin, correspondant pour Minghui

 

 

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de la région de la baie de San Francisco ont tenu un rassemblement au Capitole de l'État à Sacramento, pour demander au régime chinois de mettre fin à l'assassinat des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes perpétré par le régime du PCC. Le sénateur de l'État Joel Anderson et les membres de l'Assemblée Randy Voepel et Tom Lackey ont pris la parole lors du rassemblement.

 

Des pratiquants présentent les exercices du Falun Gong avant le rassemblement.

 

Le rassemblement

 

Debout devant la banderole « Arrêtez les 18 années de persécution inhumaine », le sénateur de l'État, Joël Anderson, a condamné les prélèvements forcés d'organes en Chine.

 

L'un des objectifs du rassemblement était de montrer un soutien à la SJR10, une résolution qui condamne les prélèvements forcés d'organes en Chine.

 

Lors du rassemblement, M. Anderson, l'auteur de la résolution, a déclaré : « Je suis fier d'être ici avec tout ce monde pour condamner le gouvernement du PCC pour la persécution des pratiquants de Falun Gong. … Il faut un grand courage pour lutter contre la persécution, se défendre contre l'une des plus grandes nations du monde – la Chine – et leur rappeler leur pratique des prélèvements d'organes et le génocide qu'ils ont créé contre le Falun Gong. Ensemble, nous avons fait nos premiers pas vers la défense de la liberté et des droits de l'homme. »

 

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, il y avait ceux qui ont refusé d'admettre et qui ont déclaré que l'Holocauste n'existait pas, qui ont dit que cela ne se passait pas. Nous savons maintenant que l'Holocauste a eu lieu et que des millions de Juifs ont perdu leur vie. Je ne resterai pas là sans rien faire à regarder des millions de pratiquants de Falun Gong perdre leur vie », a déclaré M. Anderson.

 

Il a déclaré : « Si vous ressentez fortement et vous croyez que personne ne devrait être persécuté ou exécuté pour les parties du corps parce qu'ils ont une croyance, alors vous devez appeler vos législateurs et leur dire qu'ils doivent arrêter le génocide en Chine. »

 

Randy Voepel, membre de l'Assemblée, a félicité les pratiquants de Falun Gong dans son discours pour avoir apporté les valeurs de paix, de bienveillance et de tolérance.

 

M. Voepel a également parlé lors du rassemblement, affirmant l'importance de la résolution et le message qu'il envoie au régime chinois.

 

« Cela rend une affirmation essentielle que nous sommes contre l'oppression – contre un régime qui veut contrôler les esprits et les corps de son propre peuple », a déclaré M. Voepel. « Les prélèvements d'organes représentent beaucoup d'argent là-bas, c'est une économie souterraine. »

 

Il a dit : « C'est de la perversité pure dans ce monde et je me lèverai contre la perversité de toute les façons possibles. »

 

Le membre de l'Assemblée M. Lackey estime que le rassemblement attirera l'attention du public sur ces violations des droits de l'homme en Chine. Il a déclaré que, bien qu'il soit difficile d'y croire, il existe une quantité considérable de preuves qui démontrent l'existence des prélèvements forcés d'organes en Chine.

 

Il a déclaré que les gens dans le monde libre devraient dénoncer les prélèvements forcés d'organes en Chine et demander au gouvernement américain de prendre des mesures et d'aider à arrêter ce crime.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/9/4/165284.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/9/3/353313.html