Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

284,760,612 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Appel rejeté, la mère d'un résident de D.C. se voit refuser les visites familiales

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Une résidente de la ville de Dalian condamnée pour sa croyance se voit refuser les visites familiales depuis que son appel a été refusé en avril 2017. À partir d'août, son avocat n'a plus non plus eu l'autorisation de la rencontrer, alors que le centre de détention local se préparait à l'envoyer en prison.

 

Mme Yuan Xiaoman, dont le fils vit dans la région de Washington D.C., a été arrêtée le 12 mai 2016, parce qu'elle refusait de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois. Elle a été jugée le 16 novembre, deux jours après que son fils a fait appel pour sa libération inconditionnelle devant l’ambassade de Chine à Washington D.C.

 

Le fils de Mme Yuan tenant une photographie d'elle ; la légende sur la photographie dit : « Libérez immédiatement ma mère. »

 

Le 23 décembre, le président du tribunal a déclaré Mme Yuan coupable, la condamnant à trois ans et demi de prison et lui infligeant une amende de 5000 yuans.

 

Mme Yuan a déposé un recours peu de temps après et la Cour intermédiaire de la ville de Dalian a confirmé le verdict initial le 26 avril 2017. Sa famille n'a pas été autorisée à la voir depuis. Seul son avocat a eu des entrevues occasionnelles avec elle.

 

Son mari a déposé une plainte auprès de la juridiction supérieure en juillet, demandant un nouveau procès. Il attend une réponse et il a promis de faire appel auprès de la Cour supérieure de la province du Liaoning si le tribunal supérieur rejetait sa demande.

 

L'avocat de Mme Yuan a essayé de lui rendre visite au début du mois d'août, mais a été renvoyé. On lui a dit que le centre de détention avait reçu un avis de la juridiction supérieure lui demandant de se tenir prêt pour son admission dans la prison.

Voir aussi :

 

La mère d'un résident de Washington DC condamnée à la prison en raison de sa croyance en Falun Gong

 

La mère d'un résident de Washington D.C. est jugée pour sa croyance, des sympathisants sont arrêtés

 

Rassemblement à Washington, D.C. : Demander la libération de la mère d'un résident de D.C. jugée en Chine en raison de sa croyance

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/8/24/165146.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/8/22/352836.html