Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,993,664 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Le procureur admet le manque d'une base légale pour inculper un pratiquant de Falun Gong, le juge le déclare quand même coupable

 

Écrit par un correspondant de Minghui à Chongqing, Chine

 

 

(Minghui.org) Un homme de Chongqing a été condamné à cinq ans de prison pour avoir parlé aux gens du Falun Gong, une discipline spirituelle actuellement persécutée par le régime communiste chinois.

 

M. Zhang Jun a été arrêté le 24 mai 2016 et inculpé d'« utiliser une secte pour saper l'application de la loi », un prétexte standard utilisé par le régime dans sa tentative de diffamer et emprisonner les pratiquants de Falun Gong.

 

M. Zhang a pour la première fois fait son apparition devant la cour le 26 octobre. Le procureur a montré des photos de soi-disant preuves pour lesquelles M. Zhang a été inculpé. Son avocat a argumenté que, selon la loi, les preuves physiques devaient être présentées. Le juge président a répondu en interrompant l'audience.

 

Quand l'audience a repris le 23 décembre, le procureur a admis que le parquet n'avait aucune preuve démontrant que le Falun Gong est une secte, ils n'avaient non plus trouvé aucune loi étiquetant la pratique de secte.

 

Le témoignage du procureur a été enregistré dans les procédures judiciaires, qu'il a signées à la fin de l'audience.

 

Le juge a condamné M. Zhang à une peine de cinq ans le 22 août 2017. M. Zhang a fait appel de la peine depuis le centre de détention du district de Ba'nan.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/9/3/165275.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/9/1/353230.html