Le 12 janvier 2018

Gratitude envers le Falun Gong dans la région centrale de Taïwan

 

Écrit par Xia Yun, correspondant pour Minghui à Taichung, Taïwan

 

 

(Minghui.org) Lors d’une rencontre annuelle de partage d’expériences et d’étude du Fa dans la région centrale de Taïwan, les pratiquants de Falun Gong ont partagé leurs témoignages sur l’amélioration de la santé et l’élévation personnelle. La journée du forum s’est déroulée le 7 janvier à l’école élémentaire de la ville de Taichung. Lors de la rencontre, les pratiquants ont exprimé leur gratitude envers le fondateur du Falun Gong, Maître Li Hongzhi, qui les aide à réaliser les profonds bienfaits de la pratique.

 

Les pratiquants de la région centrale de Taïwan envoient au fondateur leurs vœux de Bonne Année le 7 janvier 2017.

 

Les pratiquants étudient ensemble les enseignements du Falun Gong.


Santé et harmonie restaurées dans une famille

 

Mme Li Limin et les membres de sa famille sont tous des pratiquants de Falun Gong.

 

Mme Li Limin et tous les cinq membres de sa famille pratiquent le Falun Gong. En suivant le principe principal du Falun Gong, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, elle est en meilleure santé et ses relations avec les membres de sa famille et les autres ne sont plus tendus. En fait, dans son quartier, elle est reconnue pour sa réputation de gentillesse.

 

Une douzaine d’années auparavant, le mari de Mme Li a été introduit au Falun Gong par un ami. Elle et ses enfants ont rejoint son mari dans la pratique plus tard. L’asthme de son fils a disparu et il s’est débarrassé de sa dépendance aux jeux vidéo. « C’était comme s’il s’était réveillé de cela », se souvient Mme Li. Les notes de son fils ont passé d'être dans le bas de sa classe au sommet.

 

Le caractère de Mme Li s’est tant amélioré qu’elle ne se dispute que rarement avec son mari et l’atmosphère est devenue harmonieuse. Même les amis de son mari ont remarqué son bon caractère. Elle a dit qu’elle en avait été capable grâce aux enseignements du Fa :

 

« …un pratiquant doit parvenir à ne pas rendre les coups quand on le frappe, à ne pas rétorquer quand on l’insulte… » (Zhuan Falun)

 

Une fois, une amie d’affaires l'a durement réprimandée pendant une demi-heure. Mme Li savait que son amie avait mal compris ses paroles et elle a été capable de rester calme et de s'expliquer simplement. Son amie, après avoir compris ce qui s'était réellement passé, s'est excusée.

 

L’année dernière, la belle-mère de Mme Li est venue vivre avec eux. Mme Li avait beaucoup de stress, parce que sa belle-mère se plaignait souvent pour de petites choses. Bien que se sentant lésée, elle a gardé une bonne attitude. « Je ne suis pas une bonne belle-fille maintenant, mais je vais faire un gros effort pour en être une », a-t-elle déclaré avec détermination.

 

Mme Li possède une affaire et depuis qu’elle pratique le Falun Gong, elle a maintenant une vision différente de l'argent. « Je ne me préoccupe pas autant de l’argent qu’avant. Je pensais toujours à acheter des propriétés et des maisons quand je faisais un bénéfice, ainsi je pouvais en faire encore plus. Maintenant, nous pensons davantage à en faire profiter la société », a-t-elle déclaré.


Trouver une solution dans la vie

 

MmeXie Jiazhu regarde les choses d’un angle et d’une perspective différents après qu’elle est devenue une pratiquante de Falun Gong.

 

Mme Xie Jiazhu a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2002. Elle a raconté que lorsqu’elle est allée récemment à un bureau du gouvernement, l’employé qui a vérifié sa photo d’identité ne pouvait pas croire qu’elle était la même personne que sur la photo. Elle semblait beaucoup plus jeune maintenant grâce à la pratique.

 

Ayant grandi dans un ménage brisé, Mme Xie a toujours voulu s’occuper d’une famille heureuse. Cependant, son mariage n’a pas marché aussi bien qu’elle le voulait. Étant stressée et insécure, sa santé s’est détériorée. Après qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Gong, Mme Xie a finalement compris le but de la vie et pourquoi les choses arrivent de la façon dont elles arrivent.

 

« Dans la pratique, tout ce qui arrive est une bonne chose », a dit Mme Xie, remarquant qu’elle regarde les choses différemment après avoir appris le Falun Gong. Elle est plus tolérante maintenant. « Quand je suis face à une épreuve, je peux mieux la prendre et gentiment lâcher prise. Je peux regarder ce qui se passe en moi d’une façon bienveillante au lieu de croire que c’est simplement quelque chose d’injuste », a-t-elle dit.

 

Mme Xie croit qu’un pratiquant n’a pas d’ennemis. Elle a pris l’initiative de raccommoder la relation avec son mari et il a répondu avec bonne volonté. « Je ne pense pas que je pourrais le faire sans les enseignements du Falun Gong. Cela m’a énormément aidée », a-t-elle dit.

 

Dire au revoir à 30 ans de maladie chronique

 

M. Xiao Weinan est extrêmement reconnaissant d’avoir rencontré le Falun Gong. Il est maintenant en très bonne santé et il est toujours désireux de présenter la pratique à autrui.

 

M. Xiao a pris sa retraite de l'armée à l'âge de 25 ans, obligé d'abandonner sa carrière à cause de nombreuses blessures. Au cours des 30 années suivantes, il a été un visiteur fréquent des hôpitaux. Il a passé la plupart de son temps dans la douleur. Il pratiquait d'autres religions, y compris une longue période avec le taoïsme, mais aucune des pratiques ne l'a aidé à soigner sa douleur.

 

Finalement, un jour, un de ses amis lui a donné un exemplaire du Zhuan Falun, l'enseignement principal du Falun Gong. M. Xiao est devenu un pratiquant en 2006 et il a abandonné toutes ses autres pratiques. Peu à peu, les maux qui l'avaient tourmenté pendant plus de 30 ans ont disparu. Il savait qu'il devait faire connaître à plus de gens cette merveilleuse pratique. Il espère que d’autres puissent être aussi chanceux que lui.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/1/11/167549.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/10/359482.html