Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,091,427 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une famille déchirée à nouveau avec le mari arrêté pour avoir poursuivi en justice l’ancien dictateur chinois

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Liang Zhihong était seul à la maison le 4 décembre 2017 lorsque la police a ouvert sa porte avec un passe-partout et l'a arrêté. Il a été depuis détenu au centre de détention de Qianjin.

 

Un habitant de la ville de Shenyang a été visé parce qu'il a déposé une plainte pénale en 2015 contre l'ancien dictateur chinois Jiang Zemin qui a lancé la persécution du Falun Gong, ce qui a entraîné d'énormes souffrances dans sa famille.

 

M. Liang et son épouse, Mme Wu Limei, pratiquent tous deux le Falun Gong, pour lequel ils ont été obligés de payer un prix cher en vertu de la politique de persécution de Jiang. M. Liang a été arrêté pour la première fois en juillet 2001 et bientôt condamné à six ans de prison. Mme Wu a lutté pour élever leurs deux garçons, qui avaient seulement sept ans et deux ans à l'époque.

 

La famille a été réunie en 2007 quand M. Liang a été relâché, mais la famille a été déchirée à nouveau en juin 2012 quand Mme Wu a été arrêtée et plus tard condamnée à cinq ans de prison.

 

Mme Wu a été libérée en juin 2017, seulement pour voir son mari arrêté à nouveau six mois plus tard.

 

Le frère aîné de M. Liang, M. Liang Zhihong, a été condamné à trois ans de prison pour avoir également déposé une plainte contre Jiang en 2015. M. Liang aîné avait été emprisonné pendant trois ans après son arrestation antérieure en 2001.

 

Mme Wu s'inquiète que son mari soit face au même sort que son frère.

 

Historique

 

En 1999, Jiang Zemin, à la tête du Parti communiste chinois, lançait la répression violente du Falun Gong sans tenir compte des autres membres du comité permanent du Politburo.

 

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des dix-huit dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la mise en place et du maintien de la persécution brutale.

 

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L'organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l'exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

 

La loi chinoise permet aux citoyens d'être plaignants dans les affaires pénales, et de nombreux pratiquants exercent maintenant ce droit de déposer des plaintes pénales contre l'ancien dictateur.

 

La Cour populaire suprême en Chine a prétendu qu'elle garantirait l'enregistrement et le traitement de toutes les plaintes déposées. Cette nouvelle politique devait entrer en vigueur le 1er mai 2015.

 

Voir aussi :

 

À Shenyang, une villageoise au bon cœur est emprisonnée depuis plus de six mois ; ses amis, sa famille et ses voisins réclament sa libération (photo)

 

Un procès se conclut à la hâte lorsque deux pratiquantes essaient de clarifier les faits à propos du Falun Gong à la Cour de la ville de Shenyang

 

Six pratiquants de Falun Gong de la ville de Shenyang, sont toujours en détention après leur arrestation en juin

 

et anglais :

 

Seven Practitioners from Shenyang Imprisoned, Subjected to Severe Abuse, and Tortured

 

A Family Torn Apart: Falun Gong Practitioners' Children Are Silent Victims of the Persecution

 

Mr. Liang Zhihong Detained in Prison for Six Years and Repeatedly Tortured

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/12/31/167095.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/12/28/358403.html