Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

295,231,351 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


M. Xiang Qingshan condamné à la prison, sa femme harcelée par la police

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Sichuan, Chine

 

 

(Minghui.org) Le pratiquant de Falun Gong, M. Xiang Qinqshan, de la ville de Chengdu a été arrêté et libéré sous caution en septembre 2016. Il a été de nouveau arrêté en novembre 2017. Il a ensuite été condamné à trois ans et demi de prison le 5 décembre 2017.

 

Le tribunal n'a pas informé sa famille de la sentence. Ainsi, son épouse, Mme Zhao Surong, a adressé une requête au tribunal pour obtenir les documents de détermination de la sentence, mais le tribunal a rejeté la demande. La famille a fait appel de l'affaire. Ils ont également porté plainte contre le chef du poste de police de Yangliu, Zhang Jian, et l'agent de police de la sécurité intérieure, Chen Fugang.

 

Mme Zhao s'est rendue au bureau communautaire de Jiangyuan avec son petit-fils âgé d'un an pour obtenir une preuve de résidence plus tard dans le mois. L'agent Liu Jiang du poste de police de Yangliu l'a arrêtée après que le bureau de la communauté l'ait informé que Mme Zhao était dans le bureau.

 

L'agent Cheng a interrogé Mme Zhao pendant toute une journée et lui a demandé de lui dire qui avait écrit les plaintes. Mme Zhao a refusé de se conformer à leurs demandes. Pendant l'interrogatoire, Liu a révélé que M. Xiang avait été condamné à trois ans et demi pour avoir crié « Falun Dafa est bon » dans le tribunal.

 

Le petit-fils de Mme Zhao n'a pas reçu de nourriture pendant son interrogatoire. Finalement, ne sachant pas quoi faire de l'enfant, la police a relâché Mme Zhao.

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/1/11/167559.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/2/93-359172.html