Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

310,230,873 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Deux femmes du Liaoning maltraitées en prison pour avoir refusé de renoncer à leur croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Deux femmes purgeant des peines de prison pour leur croyance ont été maltraitées depuis leur admission à la prison pour femmes de la province du Liaoning.

 

Mme Zheng Shuchun, de la ville de Dandong, et Mme Chen Yanyu, de la ville de Fushun, ont été arrêtées à quatre jours d'intervalle, respectivement les 11 et 15 septembre 2016. Les deux femmes ont été ciblées parce qu'elles ont refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Mme Zheng a été condamnée à sept ans et demi de prison et Mme Chen à deux ans. Leurs appels ont tous deux été rejetés, bien que la peine de Mme Zheng ait été réduite à cinq ans et demi.

 

Ce n'est pas la première fois que les deux pratiquantes sont ciblées pour leur croyance. La dernière arrestation de Mme Zheng remonte à moins d'un an après qu'elle ait purgé une peine de sept ans de prison, alors que Mme Chen a été condamnée à un an de travaux forcés et à deux ans et demi de prison dans le passé.

 

Mme Zheng et Mme Chen ont fermement tenu à leur croyance pendant leur dernier emprisonnement. Mme Chen a fait une grève de la faim pour protester contre la détention illégale et a été gavée de force. Deux groupes de détenues se sont relayées pour la surveiller la nuit. Dès qu'elle s'assoupissait, elles lui pinçaient les paupières.

 

Le 14 novembre 2017, la détenue Zhao a ouvert la fenêtre de la cellule et a entièrement déshabillé Mme Chen. Zhao a également giflé Mme Chen et a essayé de la forcer à signer des déclarations promettant de renoncer au Falun Gong. Zhao a dit que le chef de division, Dai Jing, lui avait ordonné de maltraiter de Mme Chen au sens propre.

 

Mme Zheng, qui a la soixantaine, n'a pas été épargnée. La gardienne Xi Yutong ne lui donnait qu'une maigre quantité de nourriture à manger chaque jour et lui interdisait d'acheter des produits de première nécessité tels que du papier toilette.

 

Xi a souvent ordonné aux autres détenues d'insulter et de battre Mme Zheng. Une fois, on l'a forcée à rester debout toute une journée et elle a été privée de sommeil la nuit. Elle a perdu environ 18 kilos en l'espace de quelques mois d'emprisonnement.

 

Voir aussi :

 

La cour supérieure confirme un verdict de culpabilité contre une femme du Liaoning condamnée en raison de sa croyance

 

Après avoir été emprisonnée pendant sept ans, une femme du Liaoning est jugée de nouveau pour sa croyance

 

Zheng Shuchun est de nouveau détenue moins d’un an après sa sortie de prison

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/1/9/167528.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/2/359150.html