Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

297,533,791 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Bienfaits pour la santé


Ma famille a changé en apprenant la vérité

 

Écrit par Guizhen, pratiquante de Falun Gong

 

 

(Minghui.org) Je vis sur une ferme dans la province du Heilongjiang et j’ai 53 ans. Notre famille avait été trompée par la propagande du Parti communiste chinois (PCC) et ne comprenait pas ce qu’était le Falun Gong.

 

J’ai appris la vérité et tout a changé

 

Quand je suis partie au loin pour faire des petits boulots, j’ai rencontré plusieurs dames qui avaient entre 70 et 90 ans et qui pratiquaient le Falun Gong. Elles étaient pleines d’énergie et chaleureuses, rien de comparable à ce qu’on nous montre à la télévision. Elles étaient gentilles et prévenantes et m’ont laissé une très bonne impression.

 

À cette époque-là, j’avais de nombreux problèmes chroniques de santé : hyperthyroïdie, problèmes gynécologiques et vertiges. J’avais de violents maux de tête et je me sentais chroniquement faible. Quand j’ai rencontré ces pratiquantes de Falun Gong, je me suis exclamée : « Je veux faire les exercices avec vous. »

 

C’est comme ça que j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Peu après, tous mes problèmes de santé ont disparu. Je n’arrivais pas à croire que je n’étais plus malade. Je suis tellement reconnaissante envers le Maître et le Falun Gong.

 

J’étais tellement enthousiaste à l’idée que je pratiquais que je voulais le dire à tous les membres de ma famille. Mais ils continuaient à être trompés par la propagande et refusaient de m’écouter.

 

Ma seconde sœur comprend la vérité

 

En février 2017, on a diagnostiqué la tuberculose des os à ma deuxième sœur. Déjà qu’avec des antécédents de polyarthrite rhumatoïde, d’hypertension, de maladie cardiaque, de plusieurs accidents vasculaires cérébraux et de calculs rénaux, elle n’était pas en bonne santé. Une radio du thorax a montré que son sternum était déjà noir. Elle n’avait pas bien mangé depuis deux mois et vomissait constamment. Elle était mourante.

 

Elle voulait aller à Pékin pour se faire soigner. Mon frère voulait aller avec elle pour faire soigner son problème d’estomac qui était si grave qu’il ne pouvait plus travailler. Je les ai accompagnés pour m’occuper d’eux.

 

Nous avons acheté des billets pour trois places ensemble pour que ma sœur puisse s’allonger pendant le voyage. Son teint était presque noir et elle n’arrêtait pas de vomir. Les autres passagers nous regardaient avec dégoût.

 

Le fils de ma sœur travaillait à Pékin et nous a trouvé un hôtel. Nous étions tous épuisés mais ne pouvions pas dormir. Ma sœur a vomi toute la nuit. Le lendemain matin, mon frère est allé à l’hôpital pour son problème d’estomac.

 

En regardant ma sœur mourante, mon cœur était presque brisé. « Regarde-toi et regarde notre famille », ai-je dit. « Tout le monde semble aller à l’hôpital à tour de rôle. Regarde-moi maintenant. J’étais comme ça, avant. Pourquoi ne me crois-tu pas pour le Falun Gong ? Je suis ta sœur. Pourquoi te mentirais-je ? »

 

« Que doit-on faire pour pratiquer ? Quelles sont les exigences ? » a-t-elle demandé.

 

Je lui ai dit qu’il n’y avait pas d’exigence tant qu’elle répéterait : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon »

 

« Vraiment ? C’est aussi simple que ça ? »

 

« Oui », ai-je dit.

 

J’ai commencé à le lui enseigner mot par mot. Son fils nous a appelées pour nous dire qu’il n’avait pas pu prendre rendez-vous pour elle chez le médecin ce jour-là et que nous devions attendre jusqu’au lendemain.

 

Ma sœur a continué à prononcer les phrases et je lui ai fait écouter l’enregistrement du partage d’expérience de cultivation d’un pratiquant. Elle a écouté attentivement. J’ai commencé à voir un miracle se produire sous mes yeux. Elle se rétablissait de minute en minute.

 

Ma sœur a bientôt pu s’asseoir et cet après-midi-là, elle a pris un bain. Avant, elle avait mal partout et ne supportait pas qu’on la touche. Maintenant, elle pouvait mettre ses vêtements toute seule.

 

Elle m’a dit qu’elle se sentait de mieux en mieux et s’est exclamée que le Falun Gong était très bon. Elle a continué à écouter le partage d’expérience. À la tombée de la nuit, elle avait faim. On est sorties acheter deux sacs de petits pains à la vapeur. Elle en a mangé deux et s’est sentie un peu nauséeuse mais elle n’a pas vomi. On a acheté des fraises. Vers 22 heures, je me suis couchée.

 

Quand je me suis levée, les petits pains à la vapeur et toutes les fraises avaient disparu. Ma sœur avait tout mangé. Elle avait faim et tout ce qu’elle voulait c’était manger.

 

Elle m’a raconté qu’elle avait fait un rêve très clair où un homme grand lui était apparu et lui avait enlevé quelque chose au poignet. Elle souffrait de polyarthrite rhumatoïde et avait deux grosseurs au poignet. Ce matin-là, elle a remarqué que les grosseurs avaient disparu. J’étais heureuse que le Maître se soit déjà occupé d’elle.

 

Plus tard, lorsque ma sœur a vu la photo de Maître Li Hongzhi, elle a compris que c’était le Maître qui lui avait rendu visite cette nuit-là. Elle était si heureuse et reconnaissante. « Je ne sais pas comment remercier le Maître », a-t-elle dit. « Il m’a donné une seconde vie. »

 

Quand mon frère a vu à quel point elle s’était améliorée, il a immédiatement commencé à dire : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. »

 

Lorsque nous avons vu le médecin le lendemain, il lui a diagnostiqué une tuberculose osseuse et lui a prescrit beaucoup de médicaments. Ma sœur lui a dit : « J’ai pris tant de médicaments au fil des années et j’ai failli mourir. Je n’ai pas besoin de médicaments, je vais pratiquer le Falun Gong. »

 

Les membres de la famille changent d’avis

 

Quand nous sommes rentrés chez nous une semaine plus tard, tous les membres de la famille étaient sidérés. Comment une mourante peut-elle devenir une personne en si bonne santé ? Quand ils ont appris que ma sœur n’avait pas reçu de traitement et qu’elle n’avait fait que répéter les phrases du Falun Gong, ils étaient sans voix. Elle leur a dit que c’était le pouvoir du Falun Gong.

 

Je voyais qu’ils étaient tous en train de réfléchir. Quelques jours plus tard, ma sœur cadette a commencé à pratiquer le Falun Gong. Elle aussi est allée mieux. Elle m’a envoyé en texto l'émoticône du pouce levé.

 

Quand le mari de ma deuxième sœur a vu comment elle s’était rétablie, il a radicalement changé son attitude à l’égard du Falun Gong. Il a pris le porte-bonheur du Falun Gong que sa femme avait et l’a mis dans sa poche. Quelques jours plus tard, ses problèmes de reins se sont améliorés. Il n’arrêtait pas de dire : « Le Falun Gong est magnifique ! Magnifique ! »

 

Ma deuxième sœur a eu meilleur appétit, elle a pris quatre kilos en trois semaines et son teint est devenu clair. Les résultats du laboratoire se sont également grandement améliorés. Son médecin a été stupéfait et lui a demandé ce qu’il s’était passé. Quand elle lui a dit, il a dit qu’il avait entendu dire que le Falun Gong avait des pouvoirs de guérison. Avant il ne l’avait pas cru, mais maintenant il le croyait.

 

De bonnes choses ont continué à se produire dans ma famille. Les problèmes d’estomac de mon frère ont disparu et il a pu reprendre le travail. Les allergies de ma sœur cadette ont disparu. Puis ma sœur aînée a aussi commencé à prononcer les phrases.

 

Nous avons dit à tous nos parents et amis que nous avions tous été trompés par la propagande du PCC, que le Falun Gong est la pratique la plus honnête et la plus louable. Le Falun Gong enseigne aux gens à être gentils. Nous voulons que tout le monde apprenne les faits et ne manque pas cette occasion unique. Nous voulons que les autres bénéficient du Falun Gong comme nous en avons bénéficié.

 

Merci, Maître compatissant. Merci pour votre grâce salvatrice.

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/1/13/167575.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/12/27/358325.html