Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,438,347 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Affinité prédestinée avec Dafa


Un pratiquant indien : Les enseignements de Dafa vous permettront de faire face à toutes les situations dans la vie

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de l'Inde

 

 

(Minghui.org) « Tout dans ta vie est temporaire, seul le Fa est éternel. Les enseignements t'aideront à faire face à toutes les situations dans la vie. Et puisque tu as trouvé ce qui est éternel, pourquoi te préoccupes-tu de ce qui est temporaire — que ce soit l'argent, le renom, le statut social, le succès, les émotions ou toute autre chose », m'a dit ma mère un jour. Rétrospectivement, je trouve cela si vrai.

 

Je suis un pratiquant de Falun Dafa de l'Inde. J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa lorsque j'avais 9 ans, en 2001. J'aimerais saisir cette opportunité pour partager mon expérience.

 

Une vie saine

 

Durant les dix-sept à dix-huit années passées, j'ai été confronté à de nombreux problèmes de santé et à des maladies, tels qu'un abcès dans le bas du dos, de l'arthrite virale, et deux crises de gastrite aigüe, pour n'en citer que quelques-uns. Cependant, j'ai toujours obtenu bien-être et bonne santé sans prendre le moindre médicament. J'aimerais partager mon expérience concernant l'abcès dans le bas du dos.

 

J'ai développé un abcès qui ressemblait à un petit furoncle dans le bas de mon dos. Je n'y ai pas prêté beaucoup attention et environ dix jours plus tard, il a grandi pour atteindre la taille d'une bosse. Chaque jour, il était plus horrible que le précédent. Finalement, ma vie quotidienne a été affectée, car cela m'empêchait de marcher, de me reposer et de faire quoi que ce soit.

 

Ma famille s'est inquiétée, m'a emmené à l'hôpital et le docteur a recommandé une opération. Il a dit que la racine était si profonde qu'ils devaient opérer. J'étais profondément affecté. J'ai alors compris une chose. Quelquefois, nous oublions de réfléchir sur nous-mêmes en temps normal, mais lorsque l'épreuve arrive… La maladie dans mon cas m'a finalement poussé à un état où j'ai réfléchi. Mon but n'était pas spécifiquement d'être guéri par le Falun Dafa, mais je sentais une certaine confusion dans mon esprit que je voulais éclaircir.

 

Le Maître a dit dans Falun Gong :

 

« Un vrai pratiquant de la Grande Loi est déjà muni de choses que les gens ordinaires ne possèdent pas, il ne lui est plus permis d'attraper des maladies dont souffrent les gens ordinaires. Si vous revenez à la pensée juste sur ce problème et croyez à l'efficacité curative de la pratique, et que vous vous passiez de médicaments sans vous soucier de maladies ni de traitements, il y a certainement quelqu'un d'autre qui vous soignera. Ici on se sent mieux et soulagé de jour en jour ; mais pourquoi ? Chez beaucoup de personnes, mes Corps de Loi, affairés, se pressent d'entrer et de sortir pour conditionner leur corps. »

 

J'ai réalisé que j'avais dévié des enseignements et que je m'étais perdu dans les activités mondaines de ma vie scolaire. Cet incident est apparu comme un avertissement afin que je rattrape mon retard dans l'étude du Fa, que je pratique les exercices et que je maintienne une pensée droite.

 

Ce qui semblait être une maladie en surface allait très profondément. J'éprouvais de la peur, de l'insécurité et beaucoup de chaos dans mon esprit. Les enseignements du Falun Dafa m'ont aidé à atteindre un état de contentement, où la douleur et la souffrance n'importaient pas. Cela m'a donné du courage et une nouvelle façon de considérer ma situation.

 

Miraculeusement, un trou s'est formé juste à l'endroit que le docteur avait indiqué comme étant la racine de l'abcès. Du pus et du sang se sont écoulés pendant plusieurs jours et puis cela s'est refermé tout seul.

 

Cela ne faisait plus mal non plus. Cependant, ma sœur, qui a souffert du même abcès à l'époque, en souffre encore aujourd'hui. Cela fait six ans qu'elle a cet abcès, et il n'est toujours pas guéri même après avoir dépensé beaucoup d'argent et avoir consulté différents docteurs.

 

Une brillante carrière

 

Aujourd'hui, je suis directeur d'un institut de tutorat. Je n'avais jamais pris de cours de toute ma vie, je n'avais pas non plus l'intention de donner des cours particuliers. Ce qui a commencé en aidant les enfants des voisins à faire leurs devoirs scolaires est devenu aujourd'hui une institution en plein essor. Les enseignements du Falun Dafa ont été ma boussole morale et mon mentor tout au long de ce parcours.

 

Voici quelques exemples à ce sujet : le Maître dit dans « Enseignement du Fa à la Conférence de Houston » :

 

« De plus, Dafa exige des pratiquants d'être excellents partout où ils cultivent et pratiquent, si tu es un étudiant, alors tu dois bien accomplir tes études, si tu es un membre de la société, tu dois bien faire ton travail, et en même temps tu es un pratiquant. »

 

Tout ce que je savais est que je devais travailler de tout mon cœur et bien faire mon travail. Alors, j'ai décidé de créer un environnement où la critique était bien accueillie et reçue de manière constructive. Cela a été mon ingrédient secret pour progresser. Cela a été ma plus grande force. Il y a eu de nombreuses choses, en particulier mes insuffisances, que je n'avais pas pu voir moi-même.

 

L'humilité d'apprendre et de mettre de côté son ego ou son sentiment d'égoïsme sous n'importe quelle forme a pu se manifester parce que je suis un disciple de Falun Dafa.

 

Dans ma localité, il y a un tuteur dans chaque rue. Certains sont renommés et sont établis depuis plus d'une dizaine d'années. Je suis un novice. Alors, il y a eu un moment où j'étais très ambitieux et où il y avait beaucoup de guerres psychologiques qui se déroulaient dans ma tête afin de savoir comment dépasser mes concurrents. La superficialité du processus de pensée m'a été une fois révélée pendant que je pratiquais la méditation.

 

Le Maître a dit dans « Enseignement de la Loi à la première conférence de Fa en Amérique du Nord » :

 

« Un homme blanc européen, lorsqu'il fait des affaires, je trouve qu'il a un très bon état d'esprit. Il les considère comme sa carrière et son travail, et il le fait de tout son cœur au mieux de ses capacités. Même si un jour il n'a qu'un seul client, il ne trouve pas que c'est peu. Il trouve que ça fait partie de la vie d'un être humain, il fait quelque chose et ça va aussi longtemps qu'il peut vivre, et cela suffit qu'il épargne un peu. Ça, c'est l'état d'un être humain. De nos jours, dans la pensée des gens, le désir de devenir riche rapidement est terriblement fort. Avec cette pensée pour guide, les gens se blessent presque tous les uns les autres, comme s'ils voulaient prendre tout l'argent des autres pour le mettre dans leur propre poche. »

 

J'ai réalisé que j'avais l'esprit de compétition et que je devais me débarrasser de cet attachement. Nous pouvons partager ; il y en a toujours suffisamment pour chacun. J'ai discuté avec mes collègues tuteurs quand j'en avais l'occasion, avec un point de vue différent. Il s'est avéré qu'ils étaient tous très accueillants et chaleureux. Ils ont donné mon nom à de nombreux élèves et à présent, nous nous développons bien, en toute confiance.

 

Ma préoccupation et mon souhait

 

Bien que ma vie ait divers autres aspects, j'aimerais faire la lumière sur certaines de mes profondes préoccupations et questions qui m'interpellent depuis des années maintenant.

 

Santé, carrière, éthique et moralité... Je ne sais pas si on peut demander plus à la vie. J'ai reçu tout cela. Et surtout, j'ai la capacité d'être satisfait.

 

Je peux pratiquer le Falun Dafa dans n'importe quelle partie de l'Inde, en privé et en public. La pratique est bien accueillie partout par toutes les couches de la société. Je me demande comment le fait de faire la même chose à quelques kilomètres de la frontière peut faire de moi une victime de torture, de persécution ou même de prélèvement d'organes. Parfois, je m'oblige, en mettant de côté les bienfaits que j'ai tirés de la cultivation, de regarder simplement la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Je me demande s'il y a du vrai là-dedans ?

 

La seule conclusion à laquelle je parviens est que si quelque chose nous inspire à être authentique, bienveillant et tolérant, cela ne peut certainement pas être une secte ou une mauvaise pratique.

 

Je ressens de la douleur pour mes voisins, mes compatriotes chinois qui ne peuvent avoir la liberté de croyance. J'exhorte tous ceux qui peuvent s'exprimer à le faire. C'est une idée qui m'est chère et ce que je souhaite apporter à nos compatriotes chinois.

 

Je les exhorte à s'informer avant de prendre une décision sur leur propre croyance ou sur le Falun Dafa.

 

Nous avons des milliers d'Indiens qui ont signé des pétitions en faveur du Falun Dafa. Nous avons présenté au Conseil national des droits de l'homme une plainte concernant la persécution du Parti communiste et nous avons publié plusieurs rapports dans divers médias. J'espère que nos voix donneront de la force à la voie juste. J'espère que nous jouerons tous notre rôle pour mettre fin à cette persécution sans précédent et la plus brutale que connaît l'humanité.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/9/28/172635.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/27/375016.html