Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

320,002,077 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Lorsque les gens n'ont ni crainte ni respect du Ciel ou de la Terre

 

Écrit par un auteur anonyme

 

 

(Minghui.org) Dans la culture traditionnelle chinoise, une personne de caractère noble respecte toujours le Ciel et adore Dieu. Elle agit avec retenue et est vénérée par les autres.

 

Celui qui a du respect pour le Ciel et la Terre, n’est pas aussi fier. Celui qui éprouve de la crainte n’est pas aussi prétentieux, et celui qui est prudent, n’est pas aussi autodestructeur.

 

De nos jours en Chine, les gens n'ont plus ni respect ni crainte du Ciel ou de la Terre. Les gens ne vénèrent plus les divinités ou les bouddhas parce que les religions ont été stigmatisées pendant de nombreuses années sous le régime communiste.

 

Certaines personnes feraient n'importe quoi pour de l'argent et ne tiennent pas compte des autres ou des conséquences de leurs actions. Nous entendons souvent parler d'aliments et de médicaments toxiques, comme la poudre de lait contaminée à la mélamine et les vaccins toxiques. C'est parce que les commerçants ont peu de respect pour la vie et aucun respect pour la loi, et qu'ils ne craignent pas la condamnation morale.

 

Sans respect ni crainte, les responsables acceptent des pots-de-vin et font tout pour obtenir des avantages personnels. Sans respect ni crainte, les commerçants perdent leur fiabilité et leur intégrité, et ils sont prêts à tout pour faire des profits. Sans respect ni crainte, les gens ne croient plus que le bien est récompensé par le bien. Au contraire, ils se livrent à la dépravation et se battent sans cesse.

 

Quand les gens n'ont pas foi dans les Dieux, ils osent faire ce qu'ils veulent. Ils persécutent les pratiquants tels que ceux du Falun Gong. Mais ils ignorent qu’en persécutant les pratiquants, ils sont aussi en train de se persécuter eux-mêmes.

 

Prenons l’exemple de Tao Yulong, le directeur d'un bureau communautaire de la ville de Weifang. Tao avait participé activement à la persécution des pratiquants de Falun Gong par le régime communiste depuis 1999. Il battait les pratiquants et extorquait de l'argent à leurs familles. On lui a diagnostiqué une tumeur incurable au cerveau en 2018, et il est alité depuis.

 

Dans les temps anciens, les empereurs chinois étaient considérés comme étant les Fils du Ciel (tianzi) et supposés suivre les lois du Ciel. Ils priaient rituellement et se repentaient envers le Ciel. De nombreuses grottes avec de grandes statues de Bouddha en Chine furent érigées sous leurs ordres. Ils croyaient que s'ils respectaient et vénéraient les Bouddhas et diffusaient le dharma bouddhiste, ils seraient protégés et bénis, que le pays deviendrait stable et que les gens prospéreraient.

 

Malheureusement, aujourd'hui certains Chinois n'ont ni respect ni crainte de qui que ce soit ou quoi que ce soit. Ils diffament le Fa de Bouddha et persécutent les pratiquants de Falun Gong. Ce qu'ils ne réalisent pas c'est que les êtres divins sont partout ; que le bien sera récompensé, et que le mal sera puni. Les divinités observent tout et les gens seront jugés comme ils l'ont toujours été.

 

Lorsque les gens ne tiennent plus aux valeurs traditionnelles, la culture de la nation est perdue. Les gens ne se soucient plus que d'eux-mêmes et du profit. La nourriture est empoisonnée, les médicaments sont frelatés ; les gens en Chine se suicident. Où y a-t-il de l'espoir pour une telle nation ? Que lui réserve l’avenir ?

 

« De l'empereur jusqu'au paysan, il n'y a jamais eu une seule personne sans crainte qui ne soit pas morte », a dit Hong Zicheng, un moine taoïste de la Dynastie des Ming.

 

À travers l'histoire, les personnes qui ne craignent rien ont toujours fait face à l’auto-destruction. Que les gens aient toujours du respect et de la crainte, et qu'ils vivent avec les bénédictions des divinités.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/10/14/172849.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/23/374418.html