Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,438,654 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Quelques réflexions d'un étudiant chinois à l'étranger

 

Écrit par un étudiant de Chine continentale

 

 

(Minghui.org) J'ai plutôt honte de moi, car bien que je sois originaire de Changchun (la ville natale du fondateur du Falun Dafa), j'ai eu une vision uniformément négative du Falun Gong pendant longtemps. Le régime communiste chinois nous a imposé sa propagande depuis l'enfance, en clamant combien la pratique était malveillante. Un tel endoctrinement ne laisse aucune place au questionnement ou au doute et cela nous a été imposé de partout, y compris dans nos livres politiques.

 

J'étais très jeune quand la persécution a commencé, alors j'ai accepté la propagande du gouvernement contre le Falun Gong sans poser de questions. En regardant en arrière, c'était comme si mes pensées étaient enchaînées par des chaînes invisibles.

 

J'avais certaines conceptions sur ce qu'était le Falun Gong jusqu’au jour où j'ai eu une discussion avec un ami qui était un pratiquant de Falun Gong. C'était la première fois que j'entendais l'histoire d'un point de vue different.

 

Quand j'ai compris qu'il était pratiquant de Falun Gong, j'ai eu peur. Pourtant, cet ami est une très bonne personne, et à en juger par son comportement de tous les jours, dans mon cœur je savais qu'il était quelqu'un qui méritait mon respect. Il était impossible que quelqu'un comme lui puisse être malveillant.

 

C'est avec cette pensée que je me suis calmé et que j'ai écouté ce qu'il disait. En tant que fanatique passionné d'histoire, je ne regarde normalement pas les gens qui ont des idées différentes des miennes comme des ennemis. Alors j'ai partagé mon opinion calmement tandis qu'il présentait des preuves de son côté. À la fin, je sentais que j'avais pu me tromper sur certaines choses dès le tout début.

 

Cependant, les conceptions profondément enracinées que nous avons ne se sont pas formées en un jour. Alors, quand on nous dit que ce que nous croyons être vrai s'avère être faux, quand notre vision du monde, notre idée de la vie et nos valeurs s'effondrent subitement, le sentiment de désespoir et d'impuissance est tellement accablant qu'on peut longtemps se sentir abattu ou même perdre la foi en toute chose.

 

Remettre mon point de vue en question était très difficile au début. J'ai commencé à feuilleter de nombreux livres à partir des liens que cet ami m'avait donné, y compris les Neuf commentaires sur le Parti communiste, Marx et Satan, et d'autres. Je suis aussi allé voir les textes complets des références, y compris le Livre des Révélations.

 

Je me méfiais de tout à ce moment-là et je passais beaucoup de temps à la bibliothèque pour vérifier des références et lire des articles publiés en Chine ou à l'étranger. J'essayais de trouver des erreurs dans le raisonnement de mon ami pour me sentir un peu mieux face à moi-même.

 

En fin de compte, j'ai dû admettre à contrecœur que les gens ne sont plus ce qu'ils étaient dans l'antiquité, et que la moralité publique va de mal en pis. Cette réalité est suffisante pour prouver que la société d'aujourd'hui manque de pensées droites.

 

Je me suis demandé : Si le Falun Gong est contre la Chine, comme le prétend le régime communiste, alors nous pouvons aussi nous questionner sur ce qu'est la Chine ? Depuis des milliers d'années, la terre de Chine a connu de nombreux changements de dynasties, et a vu de nombreux royaumes aller et venir. Comment l'esprit national chinois, qui a duré des milliers d'années, peut être contrôlé par un régime politique ? Je peux dire que je suis loyal envers la Chine et envers le peuple chinois, mais je ne peux pas être aveuglément loyal envers un parti politique.

 

J'ai commencé à lire des articles sur le site Minghui que mon ami m'avait recommandé, mais il était très difficile pour moi, en tant que non-pratiquant, de comprendre ce qu'ils disaient sur la cultivation. En dépit de mes efforts, mon cœur refusait toujours de croire ce qu'ils disaient.

 

Puis j'ai essayé de commencer par la lecture de fictions liées à la cultivation sur Internet, mais c'était encore pire. Heureusement, mon ami était très compréhensif et il répondait inconditionnellement à mes stupides questions. Il m'a aussi réconforté et m'a guidé dans la bonne direction.

 

Je ne me souciais pas trop de mon incapacité à comprendre le concept de cultivation, je me disais que ce n'était peut-être pas encore le bon moment pour moi. Avec scepticisme et réticence, j'ai accepté de quitter les organisations du PCC. Cependant, je ne le pensais pas vraiment ; j'ai seulement adopté une attitude neutre vis-à-vis des deux côtés. Après tout, j'avais démissionné du Parti avec un faux nom, et il n'y avait pas de quoi se préoccuper.

 

Une nuit, alors que je n'arrivais pas à dormir, je me suis levé pour lire le livre Zhuan Falun pendant un moment, puis j'ai parcouru le site Minghui. En regardant la photo de Maître Li avec attention, j'ai senti qu'à cet instant ses yeux semblaient englober des mers infinies et des étoiles innombrables. Je sentais qu'il dirigeait son regard vers moi et j'ai ressenti une petite agitation dans mon cœur. Je n'osais pas regarder directement la photo mais j'y ai jeté des coups d’œils furtifs pendant longtemps.

 

Tout à coup, j'ai réalisé que démissionner du PCC avec l'aide de mon ami n'était pas suffisant, et que c'est seulement en discernant ce qui est bon de ce qui est mauvais que je pouvais échapper au dangereux contrôle du PCC.

 

En regardant en arrière, mon ami m'a toujours parlé de l'importance de l'affinité, et il a fait beaucoup d'efforts pour partager cela avec moi afin que je sois sauvé. Cependant, j'étais resté indifférent devant ses louables efforts. Pas étonnant que mon xinxing ne se soit jamais élevé.

 

Maintenant que j'ai reçu la bénédiction d'apprendre la vérité, je dois la chérir pour être à la hauteur de l'attention méticuleuse de mon ami, et de la bonté que M. Li Hongzhi m'a montré. Même si les êtres humains sont dans l'illusion, nous devons encore chercher la vérité afin de nous éveiller aux principes les plus fondamentaux de l'univers.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/9/22/172023.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/11/373521.html