Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,206,958 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme de 80 ans inculpé pour sa croyance après que la police a déclaré avoir classé son cas

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Un policier a dit à un homme de 80 ans que les accusations portées contre lui ont été abandonnées, pour se voir inculpé pour sa croyance une semaine plus tard.

 

M. Sun Xitian a été arrêté en mai 2018 alors qu'il distribuait des documents d'information sur le Falun Gong, une discipline pour l’esprit et le corps persécutée par le Parti communiste depuis 1999. La police a saccagé sa maison et l'a gardé au poste de police pendant 24 heures jusqu'à ce que son fils paie l'argent de la caution pour le ramener à la maison.

 

M. Sun a reçu un appel le 6 septembre 2018 d'un policier surnommé Wang, qui lui a dit que son cas avait été classé. Wang lui a demandé de venir au poste de police pour de la paperasserie.

 

M. Sun est arrivé au poste de police avec deux documents qu'il avait imprimés d’Internet. L'un était une liste d'organisations de sectes identifiées par le ministère chinois de la Sécurité publique et l'autre était l'avis de l'administration de la presse et des publications en Chine qui a abrogé son interdiction de la publication des livres de Falun Gong en Chine.

 

M. Sun a rappelé au policier Wang que le Falun Gong ne faisait pas partie de la liste des sectes et qu'il était tout à fait légal de pratiquer et de diffuser des informations sur la pratique. Wang a refusé de l'écouter et l'a emmené directement au parquet du district de Yuanbao.

 

Ce n'est qu'alors que M. Sun s'est rendu compte que Wang avait toujours eu l'intention de le faire inculper. Le procureur était hors du bureau et Wang a renvoyé M. Sun à la maison.

 

Une semaine plus tard, M. Sun a reçu un appel lui demandant de se présenter au parquet. Son fils craignait que ce ne soit un piège, mais M. Sun a insisté pour y aller et leur dire qu'il n'avait enfreint aucune loi en pratiquant le Falun Gong.

 

Le policier Wang et plusieurs membres du parquet ont encerclé M. Sun dès son arrivée. Ils l'ont filmé et ont refusé de jeter un coup d'œil aux deux documents qu'il avait montrés à Wang auparavant.

 

M. Sun a déclaré : « Je pratique le Falun Gong depuis plus de 20 ans et j'ai connu une amélioration importante de ma santé. Maintenant, j'ai 80 ans et je suis toujours de bonne humeur et je me sens plein d'énergie. Vous avez tort de persécuter le Falun Gong. »

 

Un procureur surnommé Zhao a remis à M. Sun une copie de l'acte d'accusation et a dit : « Vous avez été inculpé et vous pouvez maintenant penser à engager un avocat. »

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/9/30/172652.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/18/373981.html