Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,206,958 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme du Liaoning reçoit une deuxième peine de prison après sa cinquième arrestation pour sa croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Alors que la Journée mondiale du Falun Dafa est largement célébrée dans le monde entier, faire cela en Chine peut mener à des conséquences terribles. Un homme de 69 ans habitant le canton de Qingyuan, province du Liaoning, a été récemment condamné à trois ans et demi de prison pour avoir mis une affiche où l'on pouvait lire « Falun Dafa est bon ».

 

Le Falun Dafa, également connu comme Falun Gong, est une pratique de l'esprit et du corps fondée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Il a été persécuté par le régime communiste chinois depuis juillet 1999.

 

Une bannière avec « Falun Dafa est bon » vue en mai 2016 dans la province du Liaoning. La Journée mondiale du Falun Dafa a lieu chaque année le 13 mai. Elle est célébrée par les pratiquants dans le monde entier.

 

M. Liu Yu a été arrêté le 12 mai 2018 et a comparu devant le tribunal le 31 août. Son avocat a plaidé non coupable en son nom, car aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong.

 

M. Liu Yu

 

Il a été inculpé peu après l'audience et maintenant il interjette appel de son cas auprès du tribunal intermédiaire de la ville de Fushun.

 

M. Liu attribue au Falun Gong d'avoir guéri ses problèmes persistants d'estomac, mais sa recherche de la santé l'a fait atterrir en garde à vue en de multiples occasions. Sa dernière arrestation faisait suite à quatre arrestations précédentes, avec pour conséquence trois peines de travaux forcés et une peine de prison.

 

Misère familiale

 

M. Liu a commencé à avoir des douleurs à l'estomac en automne 1995. Il avait de la peine à digérer la nourriture froide, chaude et épicée. Même le riz lui causait des douleurs. Entre les repas, il faisait souvent des rots et cela durait plus de dix minutes. Il a pris des médicaments, mais ils aidaient à peine.

 

L'hiver est arrivé, et sa santé se détériorait. Il a fait des examens dans un hôpital renommé, et on lui a diagnostiqué un cancer gastrique chronique, un ulcère gastro-duodénal et une réduction des muqueuses. Les médecins ont recommandé une opération, mais il n'en avait pas les moyens, car il devait déjà lutter pour soutenir son père âgé de 78 ans, son raisonnement était un défi pour sa femme et ses enfants.

 

M. Liu n'avait pas d'autre choix que de retourner chez lui avec des médicaments. Sa maladie et ses douleurs ont continué.

 

Un corps rajeuni et un esprit élevé

 

Plus tard en 1996, quelqu'un a mentionné le Falun Dafa à M. Liu. Après avoir fait les cinq séries d'exercices et lu le livre principal, le Zhuan Falun, il a abandonné ses habitudes de fumer et boire de plus d'une dizaine d'années. Son teint s'est amélioré. Son mauvais caractère est aussi devenu une histoire passée. Sa femme et ses enfants étaient tous impressionnés par sa nouvelle cordialité.

 

Surpris par les changements positifs, son voisin lui a demandé ce qu'il avait fait pour que cela arrive. C'est seulement alors que M. Liu a réalisé que tous ses problèmes de santé avaient disparu sans qu'il s'en rende compte. Il était aux anges.

 

Mais le Parti communiste chinois a commencé sa persécution du Falun Dafa en 1999. Sa famille s'est inquiétée pour lui, mais M. Liu a dit qu'il devait agir selon sa conscience, surtout parce qu'ils avaient tellement bénéficié du Falun Dafa. « Quand j'étais malade, mes voisins et ma parenté ne pouvaient pas aider, et le gouvernement n'a rien fait. C'est le Falun Dafa qui m'a donné une bonne santé et qui m'a enseigné à être un meilleur citoyen. C'est la chose la plus droite, car je n'ai pas payé un centime, mais nous avons tellement reçu », a-t-il dit.

 

Arrêté et détenu cinq fois

 

M. Liu a été arrêté cinq fois au total, pour éveiller les consciences à propos de la persécution du Falun Dafa.

 

Il a reçu 27 mois de travaux forcés fin 2001 quand il a été arrêté pour la première fois. Sa deuxième arrestation a eu lieu en octobre 2004, où il a reçu une peine de trois ans de travaux forcés, même s'il a été libéré après huit mois de détention. Quand il a été arrêté pour la troisième fois en 2008, il a reçu deux ans de travaux forcés.

 

Durant sa troisième détention en camp de travail, M. Liu a été torturé en étant suspendu, battu, choqué avec des matraques électriques et forcé à s'asseoir sur un « petit tabouret » sans bouger pendant de longues périodes.

 

Le 28 octobre 2008, M. Liu et deux autres pratiquants ont été choqués avec des matraques électriques pendant plus d'une heure d'affilée. Ils ont été forcés à prendre des pilules inconnues et on leur a fait des intraveineuses de substances inconnues. Leurs visages ont enflé et par la suite ils n'arrivaient pas à ouvrir la bouche. Le gonflement n'est parti que deux semaines plus tard.

 

Deux jours avant le Nouvel An chinois 2010, les gardiens Wang Hanyu et Qin Li ont fortement giflé et donné des coups de pied à M. Liu. Ils lui ont attaché les jambes à un lit superposé, ils ont fortement étiré son corps et ils lui ont menotté les mains. Ensuite, Qin l'a forcé à aspirer la fumée d'une cigarette allumée.

 

Le 16 août 2017, M. Liu a été arrêté pour la quatrième fois, alors qu'il parlait du Falun Dafa à quelqu'un dans un marché fermier. Il a été condamné à six mois d'emprisonnement après une audience le 19 décembre de la même année.

 

Moins de trois mois après sa libération de prison, M. Liu a été signalé parce qu'il posait une affiche où l'on pouvait lire « Falun Dafa est bon ». Selon les instructions de Wang Yanbin, chef du poste de police du bourg de Qingyuan, des agents l'ont arrêté le 12 mai 2018 et ont saccagé son domicile, cherchant des documents informatifs sur le Falun Dafa. Il a été envoyé au centre de détention de Qingyuan ce soir-là.

 

M. Liu a été jugé par le tribunal de Qingyuan le 31 août et il a témoigné pour sa propre défense. Son avocat a plaidé qu'aucun des documents de preuve n'avait été signé par des agents, comme requis par la loi. Le juge président a condamné M. Liu à la prison peu de temps après.

 

Principaux responsables de ce cas de persécution :

 

Sun Tianyu, chef du Département de police du canton de Qingyuan : +86-24-53030051, 13904136565, 13942339696

Wang Yanbin, directeur du poste de police de Tianqiao dans le bourg de Qingyuan : +86-13238133999

Liu Dewei, centre de détention du canton de Qingyuan : +86-24-53041501, 15841326888

Yuan Chao, juge président au tribunal du canton de Qingyuan : +86-24-53072152, 15041361601

 

Voir aussi en chinois :

 

辽宁省抚顺市清原县刘玉又被绑架迫害

 

辽宁清原县刘玉老人遭非法庭审

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/10/4/172706.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/26/374973.html