Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,630,206 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Quatre pratiquantes de Falun Gong de la province du Gansu condamnées à la prison depuis janvier 2018

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Gansu, Chine

 

 

(Minghui.org) Peu de temps après que Mme Zhang Jianhua, 77 ans, ait été à nouveau arrêtée le 19 juillet 2018, la deuxième arrestation en moins d'un an, elle a été condamnée à trois ans de prison pour avoir pratiqué le Falun Gong.

 

Selon un rapport, Mme Zhang a été transférée du centre de détention no1 de Lanzhou vers la prison pour femmes du Gansu à la mi-août.

 

La condamnation de Mme Zhang fait d'elle la quatrième pratiquante de Falun Gong de la province du Gansu à être condamnée pour sa croyance cette année.

 

Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique de développement du corps et de l'esprit persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.

 

Antérieurement au cas de Mme Zhang, Mme Wang Ruilin a été condamnée à cinq ans de prison au mois de juin et emmenée à la prison pour femmes du Gansu en août. C'est la deuxième fois que Mme Wang est emprisonnée pour sa croyance, après avoir purgé une peine de trois ans, entre 2011 et 2014, dans la même prison.

 

Mme Zhen Shu, âgée d'environ 60 ans, et Mme Fang Jianping, 60 ans, ont été respectivement condamnées à trois et quatre ans et demi de prison le 2 février 2018. Elles ont toutes les deux été emmenées à la prison pour femmes du Gansu au milieu du mois de juin.

 

En plus des quatre pratiquantes mentionnées plus haut, deux autres pratiquantes, Mme Yuan Xiuying et Mme Wang Xiongzhen, doivent également faire face à de possibles condamnations. Les deux femmes ont été détenues au centre de détention no1 de Lanzhou depuis leur arrestation, le 18 juin 2017.

 

Au centre de détention, un garde a brisé le dos de Mme Yuan après l'avoir attachée avec des chaînes. La blessure l'empêche de dormir sur le dos et elle a besoin d'aide pour sortir du lit. Il y avait une protubérance dans son dos qui la faisait souffrir constamment.

 

Selon l'avocat de Mme Yuan, qui l'a rencontrée le 13 juin 2018, son corps était en train de récupérer, mais elle était mentalement tourmentée et déprimée. L'avocat l'a encouragée à rester forte et à ne pas abandonner sa croyance.

 

Le 15 juin 2018, Mme Wang et son avocat se sont rencontrés. Son état de santé est également inquiétant, et sa famille a demandé sa libération pour raison médicale. Le chef du centre de détention leur a dit de localiser le juge en charge du dossier. Mais quand la famille de Mme Wang a rencontré le juge, celui-ci a rejeté leur demande.

 

Voir aussi :

 

Une femme de 77 ans incarcérée dans un centre de détention encourt le risque d'une condamnation

 

Le dos d'une femme brisé en détention alors qu'elle est enchaînée

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/10/5/172722.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/30/375140.html