Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,325,956 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


La police du Jilin menace de condamner un femme d'origine coréenne pour sa croyance dans le Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin en Chine

 

 

(Minghui.org) Une femme d'origine coréenne de la ville de Huichun doit faire face à un procès intenté contre elle pour avoir refusé de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Mme Li Chunwan a été arrêtée chez elle le 13 août 2018 et emmenée directement au parquet local, où on lui a dit que la police préparait l'acte d'accusation contre sa croyance dans le Falun Gong.

 

Bien qu'elle ait rapidement été relâchée sous caution, les policiers ont continué de la harceler chez elle. Ils l'ont remise en garde à vue le 29 août, quand elle est rentrée chez elle après avoir récupéré son petit-fils au jardin d'enfant.

 

La police l'a d'abord emmenée au parquet puis au tribunal, où on lui a lu l'accusation qui pesait contre elle. On lui a demandé si elle voulait engager un avocat pour la représenter. Elle a refusé de signer l'acte d'accusation.

 

Quelques jours plus tard, la police a appelé son fils et a menacé de la condamner à la prison.

 

Ce n'est pas la première fois que Mme Li, environ 70 ans, est persécutée pour sa pratique du Falun Gong. Avant cette dernière arrestation, elle a déjà été arrêtée 3 fois, en 2006, 2009 et 2016. Ses arrestations à répétition, sa détention et le saccage de sa maison par la police ont énormément perturbé sa mère de 92 ans qui dépend de ses soins.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/10/6/172738.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/29/375117.html