Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,097 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Yuncheng : un homme rendu handicapé en prison, de nouveau arrêté après sa libération

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Shanxi, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Li Chenglong, pratiquant de Falun Gong dans le canton de Wenxi, ville de Yuncheng, province du Shanxi, a été condamné à treize ans de prison en 2011. Après près de quatre ans d'emprisonnement, il a été torturé au point de ne plus pouvoir s'occuper de lui-même. Il a été libéré sous caution en août 2017.

 

Le 6 août 2018, cependant, il a été de nouveau arrêté. Des agents l'ont transporté dans un véhicule de police malgré le fait qu'il portait un cathéter urinaire. Sa famille ne sait pas où il se trouve actuellement.

 

M. Li Chenglong et son épouse Wang Chunlan pratiquent tous deux le Falun Gong et suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ils ont une fille et un fils. À la suite de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), sa femme a été torturée à mort dans un camp de travaux forcés en 2009.

 

Des policiers ont arrêté M. Li Chenglong alors qu'il distribuait des documents d'information sur le Falun Gong en 2011. Il a été illégalement détenu au centre de détention de la ville de Yuncheng, dans le district de Yanhu. En décembre 2013, il a été condamné à treize ans de prison et incarcéré à la prison de Jinzhong dans la province du Shanxi.

 

En août 2017, alors que M. Li Chenglong était détenu à la prison de Jinzhong dans la province du Shanxi depuis près de quatre ans, il a été torturé au point de ne plus pouvoir parler et est devenu paralysé à partir de la taille. Il souffrait également de crises d'épilepsie fréquentes. Il a été ramené chez lui à la demande insistante de son fils.

 

Sa famille a eu le cœur brisé quand elle a vu M. Li. Sa mère âgée s'occupait de lui tous les jours. Comme il était incapable de parler, on ne sait pas ce qu'il a vécu en prison.

 

Le 6 août 2018, un groupe de personnes est venu chez M. Li. L'un d'entre eux a affirmé qu'il était du bureau de la justice du canton de Wenxi et d'autres de Taiyuan, la capitale provinciale. Bien que M. Li était toujours incapable de prendre soin de lui, ils l'ont transporté dans une fourgonnette et l'ont emmené. À ce moment-là, sa mère n'était pas à la maison, alors ils ont laissé un numéro de téléphone. Sa famille a essayé à plusieurs reprises de les contacter, mais n'a pu joindre personne.

 

L'épouse, Wang Chunlan, torturée à mort

 

En avril 2008, M. Li Chenglong a été contraint de devenir sans-abri. Après que la police a fait une descente chez lui et trouvé des livres de Falun Gong, ils ont arrêté sa femme Wang Chunlan et l'ont emmenée dans un camp de travaux forcés pendant un an. Elle a été gravement torturée dans le camp et est décédée peu de temps après sa libération.

 

Voir aussi :

 

Dans un état critique à la suite de mauvais traitements, un pratiquant de Falun Gong devient la dernière victime de la prison de Jinzhong

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/11/25/173389.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/11/16/377204.html