Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,097 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une mère battue à mort par son fils pour sa pratique du Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui à Tianjin, Chine

 

 

(Minghui.org) Une mère de 77 ans a succombé à ses blessures après avoir été rouée de coups par son propre fils à cause de sa pratique du Falun Gong, une paisible discipline spirituelle persécutée par le régime communiste depuis 1999.

 

Il a été rapporté que le fils, Du Xuesong, dans la cinquantaine, aurait à deux reprises versé une caution pour faire libérer sa mère après son arrestation pour avoir refusé de renoncer à ses convictions. Du, ancien combattant de l’armée, a été formé pour suivre les ordres et il est devenu de plus en plus hostile à sa mère après qu’elle a continué à pratiquer le Falun Gong après sa libération.

 

Il craignait également que la croyance de sa mère affecte les chances de son fils de devenir fonctionnaire. Au cours des dix-neuf dernières années de persécution, de nombreux membres de famille des pratiquants de Falun Gong ont été licenciés ou empêchés de passer les examens d’entrée à l’université en raison de la « culpabilité par association ».

 

Le 27 septembre 2018, Du Xuesong est rentré chez lui en état d’ébriété. Dès qu’il a passé la porte, il a commencé à frapper sa mère âgée, Mme Lu Shurong. Lorsque son père, Du Zhongsan, a tenté de l’arrêter, l’homme de 83 ans a également été battu par son fils.

 

Le fils a continué à battre sa mère pendant plus d’une heure. Elle a eu dix côtes cassées et une fracture du poignet. Elle avait des ecchymoses sur tout le corps et son visage était meurtri et gonflé.

 

Après que Mme Lu a été emmenée à l’hôpital, le médecin a découvert plusieurs fractures d’une côte et la côte cassée lui avait percé son poumon. La plupart de ses organes internes avaient également été gravement blessés. L’hôpital a émis plusieurs avis d’état critique au cours des vingt-quatre jours qu’elle y a séjourné. Elle est décédée le 21 octobre 2018.

 

La mort de Mme Lu a été précédée par une escalade de tension au sein de la famille au sujet de sa croyance. Fortement influencé par la propagande haineuse du gouvernement, son fils s’était retourné contre ses parents et les maltraitait souvent et les agressait physiquement.

 

Du Xuesong est actuellement détenu au centre de détention de Wuqing à Tianjin.

 

 

Traduit de l’anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/12/3/173492.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/12/1/377902.html