Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,168 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Le gouvernement américain et les leaders de la liberté religieuse se disent préoccupés par les récentes arrestations massives de pratiquants de Falun Gong

 

Écrit par une pratiquante de Falun Gong en Amérique du Nord

 

 

(Minghui.org) À la suite au rapport de Minghui.org selon lequel 119 pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés dans le nord-est de la Chine en une seule journée le 9 novembre, le Département d’État des États-Unis, la Commission exécutive du Congrès sur la Chine (CECC), la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) et le Religious Freedom Institute ont exprimé leur inquiétude et appelé à la liberté pour le Falun Gong.

 

Un porte-parole du département d’État a écrit dans un courriel en réponse aux requêtes des médias : « Nous demandons aux autorités chinoises de mettre fin à l’interdiction du Falun Gong, leur permettant de pratiquer librement leur foi conformément aux engagements internationaux en matière de droits de l’homme. La liberté de religion est essentielle à une société pacifique, stable et prospère. »

 

Le membre du Congrès Chris Smith

 

« Les efforts continus du gouvernement chinois et du Parti communiste pour éradiquer la pratique du Falun Gong sont une marque noire dans l’histoire récente de la Chine. La nécessité pour le PCC de contrôler même la conscience du peuple chinois a conduit à d’horribles violations des droits de l’homme, à la torture, à la détention arbitraire et aux prélèvements d’organes », a déclaré Chris Smith, membre du Congrès et coprésident du CECC.

 

« J’ai exhorté le président Trump à soulever les questions de liberté religieuse avec Xi Jinping et lui ai demandé de discuter de la persécution massive du Falun Gong et d’autres communautés religieuses comme étant à la fois une question de sécurité et une question qui nuit à l’économie chinoise », a-t-il ajouté.

 

Tina Mufford, directrice adjointe de la recherche et des politiques de la Commission des États-Unis sur la liberté religieuse internationale (USCIRF)

 

Tina Mufford, directrice adjointe de la recherche et des politiques de l’USCIRF, a déclaré : « C’est tellement choquant parce que ces personnes n’ont rien fait de mal. Elles n’ont enfreint aucune loi. Elles n’ont commis aucun crime. Pourtant, ici, les autorités chinoises les visent et les arrêtent... pour n’avoir absolument rien fait de mal, simplement pour avoir choisi de croire en ce en quoi elles croient et pour avoir essayé de vivre leur vie en paix selon leurs propres normes et leur propre vocation. Pour cela, le gouvernement chinois les brutalise. Je pense que la communauté internationale devrait être particulièrement alarmée. »

 

« L’USCIRF encourage certainement le gouvernement américain à continuer à dénoncer les abus religieux en Chine à tout moment... Faites savoir au gouvernement chinois que les États-Unis observent et que nous sommes inquiets », a déclaré Mme Mufford.

 

Thomas Farr, président de l’institut pour la liberté religieuse et directeur fondateur du Bureau de la liberté religieuse internationale du département d’État.

 

« Le Falun Gong a été brutalement traité par les Chinois pendant au moins deux décennies depuis la fin des années 90... Très, très peu de groupes ont souffert plus que le Falun Gong en Chine », a déclaré Thomas Farr, président de l’institut pour la liberté religieuse et directeur fondateur du Bureau de la liberté religieuse internationale du département d’État.

 

M. Farr a déclaré que le gouvernement américain devrait « inclure le Falun Gong dans ses discussions avec les Chinois sur la répression religieuse et la brutalité ».

 

En parlant des arrestations, il a dit : « C’est encore pire qu’un enlèvement. Il s’agit de torture et de meurtres... Les États-Unis devraient s’y opposer. Le Vatican devrait s’y opposer. Quiconque défend la liberté et la dignité humaine devrait s’opposer à ce qui arrive au Falun Gong. »

 

Il a recommandé : « Ce serait une bonne idée de refuser des visas aux fonctionnaires chinois qui sont responsables de ce genre d’activités criminelles et qui sont reconnus responsables de ce genre d’activités. Nous avons ce pouvoir en vertu de la Loi sur la liberté religieuse internationale. »

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/12/3/173487.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/12/3/378001.html