Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,233,302 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une citoyenne âgée fait l'objet d'un procès pour sa pratique du Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui à Pékin, Chine

 

 

(Minghui.org) Le 12 avril 2017, la police a fait une descente au domicile de Mme Li Xiuru, une pratiquante de Falun Gong de 73 ans du district de Dongcheng à Pékin. Elle a trouvé Mme Li en conversation avec ses trois amies qui pratiquent aussi le Falun Gong.

 

Toutes les quatre ont été placées en garde à vue. La police a trouvé et confisqué un livre du Falun Gong, six CD et quatre brochures sur le Falun Gong au domicile de Mme Li.

 

Mme Li a été placée en détention criminelle et emmenée au centre de détention de Dongcheng le lendemain. Elle a été libérée sous caution deux jours plus tard. Son dossier a été envoyé au parquet de Dongcheng le 3 août et soumis au tribunal du district de Dongcheng le 28 novembre.

 

Au début du mois, Mme Li Xiuru a été embarquée chez elle et conduite au poste de police local. Elle y a rencontré deux agents du tribunal du district de Dongcheng et on lui a présenté une déclaration concernant les accusations portées contre elle. Mme Li a reçu l'ordre de signer la déclaration et a été informée qu'une date d'audience serait fixée. On lui a donné le choix d'embaucher son propre avocat ou de recourir à un avocat nommé par le tribunal.

 

Avant sa dernière arrestation, Mme Li a été détenue en janvier 2017 et en août 2016 pour avoir parlé aux gens du Falun Gong et de la persécution.

 

Avant sa retraite, Mme Li était directrice adjointe du département de radiologie de l'hôpital de Dongzhimen.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/6/167836.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/25/360044.html