Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,113,352 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Les pratiquants de Falun Gong de Toronto souhaitent à Maître Li Hongzhi une bonne fête du Nouvel An chinois

 

Écrit par Zhang Yun, correspondant pour Minghui

 

 

(Minghui.org) Le Nouvel An chinois approche à grand pas. Le samedi 10 février 2018, les pratiquants de Falun Gong de Toronto se sont rassemblés devant l'Hôtel de Ville pour souhaiter une bonne année à Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong.

 

 

Devant l'Hôtel de Ville, les pratiquants de Toronto souhaitent à Maître Li une bonne année.

 

Les pratiquants ont organisé de nombreuses expositions dans des lieux touristiques locaux au cours des dix dernières années, ils ont régulièrement organisé des événements pour informer le public de ce qu'est le Falun Gong et ont dénoncé la persécution en Chine.

 

 

 

Affichage à Queen's Park

 

Affichage au port du lac Ontario

 

 

Affichage à la tour de la télévision de Toronto

 

Affichage dans le Chinatown local

 

Lors de l'assemblée, quelques pratiquants ont partagé leurs histoires concernant des conversations qu'ils avaient eues avec des compatriotes chinois originaires de leurs villes natales au sujet de cette cultivation et pratique de développement personnel.

 

La pratiquante Mme Wang a rencontré M. Zhu de Pékin, qui a un double doctorat, diplômé en génie et en physique. M. Zhu se demandait ce qu'était vraiment le Falun Gong et si les divinités existaient vraiment. Mme Wang lui a parlé pendant un long moment, couvrant les enseignements de base du Falun Gong, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, jusqu'à la persécution du Falun Gong en Chine. Ils ont également discuté de la spiritualité du Falun Gong.

 

Bien que M. Zhu ait encore du mal à croire en l'existence des divinités, il a reconnu la nature perverse du Parti communiste. Il a démissionné du Parti avec l'aide de Mme Wang et lui a dit qu'il réfléchirait soigneusement aux sujets dont ils avaient discuté et peut-être qu'à l'avenir il pratiquerait aussi le Falun Gong.

 

M. Wang en provenance du Shandong n'avait pas une attitude positive envers le Falun Gong. Quand il a vu des pratiquants dans un endroit touristique, il les a montrés du doigt et a dit à son fils : « Regarde, ils sont du Falun Gong, un groupe de psychopathes. » Le jeune garçon a regardé les pratiquants avec curiosité.

 

La pratiquante Mme Zhang, qui est une artiste, les a entendues. Elle a parlé au jeune garçon, qui lui a dit qu'il aimait la calligraphie chinoise. Mme Zhang lui a ensuite montré dans son téléphone les photos de ses propres chefs-d'œuvre.

 

La famille de M. Wang a été attirée. La mère et le père ont tous deux regardé les photos avec beaucoup d'intérêt. M. Wang a ensuite demandé à Mme Zhang : « Vous avez tellement de talent, et c'est sûr que vous pouvez gagner votre vie. Pourquoi restez-vous ici, à endurer les descentes en flammes des gens ? »

 

Mme Zhang leur a expliqué en détail ce qu'est le Falun Gong et à quel point elle a bénéficié de la pratique. Elle a également parlé de la persécution. M. Wang a été ému et a donné à Mme Zhang une boîte de bonbons en cadeau. Toute la famille a accepté de démissionner du Parti. En partant, ils ont tous crié : « Falun Dafa est bon » et ont demandé à Mme Zhang d'offrir leurs salutations à Maître Li Hongzhi.

 

La pratiquante Mme Mai a vécu une expérience similaire. Une famille de trois personnes de la province du Hubei a refusé de l'écouter. Le mari a continué à l'insulter ainsi que le Falun Gong. Il a même essayé de frapper Mme Mai, avant que sa femme ne l'arrête.

 

Le mari a demandé à Mme Mai : « Pourquoi voulez-vous nous parler ? » Mme Mai a dit : « Je veux que vous connaissiez la vérité, c'est pour votre bien. »

 

La famille s'est un peu calmée et a commencé à écouter Mme Mai. En entendant parler du principe directeur du Falun Gong, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, le mari a demandé à Mme Mai plus de documents. Il a posé beaucoup de questions, comme par exemple, si les pratiquants étaient payés par le gouvernement américain.

 

Mme Mai a dit : « Nous sommes ici parce que nous avons tous beaucoup gagné en pratiquant le Falun Gong. Personne ne nous paie. Nous voulons juste dire aux gens ce qu'est vraiment le Falun Gong et restaurer sa réputation dans la communauté chinoise. »

 

« En Chine, j'ai été arrêtée cinq fois et condamnée à quatre ans de prison pour avoir distribué des dépliants du Falun Gong en public. Tout cela peut-il être acheté avec de l'argent ? Ici, j'ai la liberté de parler aux gens du Falun Gong et de distribuer des dépliants. Ai-je besoin d'être payée pour le faire ? »

 

Le mari a été ému et n'arrêtait pas de hocher la tête.

 

La famille a démissionné du Parti et a souhaité à Mme Mai une joyeuse fête du Nouvel An chinois en partant.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/12/167899.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/11/360729.html