fr.minghui.org - version française du site Minghui

Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,599,293 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Se souvenir des familles du Falun Gong brisées au moment du Nouvel An chinois

 

Écrit par Mi Zhen, un pratiquant de Falun Gong en Chine

 

 

(Minghui.org) Le Nouvel An chinois tombe cette année le 16 février. L’événement principal au cœur de cette fête, la plus importante pour 1,3 milliard de personnes, est la réunion de famille qui dure plusieurs jours.

 

Alors que la plupart des foyers fêtent le Nouvel an dans la joie, de nombreuses familles avec des pratiquants de Falun Gong faisant face à la persécution passeront le Nouvel An dans l’affliction et la séparation.

 

La misère endurée par Mme Liu Yufang et sa famille

 

Il y a une maison abandonnée dans le village de Xiaozhengzi, ville de Lingyuan, province du Liaoning. Les mauvaises herbes et les arbres recouvrent le toit et la cour. Les murs intérieurs du bâtiment sont tombés. Les meubles et les outils agricoles sont enfouis dans la terre et les feuilles. Le puits d'eau est à sec.

 

La propriétaire de la maison, Mme Liu Yufang, a été arrêtée il y a quinze ans, lors du Nouvel An chinois, alors qu'elle préparait le dîner de réveillon pour la famille. En raison de sa croyance au Falun Gong, elle a été condamnée à trois ans de travaux forcés.

 

Sa fille a été arrêtée en même temps et libérée quelques semaines plus tard.

 

Liu Dianyuan, le mari de Mme Liu, avait 64 ans à l'époque. Lorsque sa femme et sa fille ont été arrêtées, il était déjà emprisonné.

 

Leur fils, alors âgé de 14 ans, n'a trouvé personne à la maison à son arrivée. Le garçon a passé le Nouvel An tout seul.

 

La famille Liu a connu pire qu'un horrible Nouvel An. Au cours des dix-huit ans de persécution, M. Liu a été emprisonné pendant sept ans et sans domicile pendant quatre ans. Il a été à nouveau arrêté en novembre 2015. L'homme de 79 ans a été condamné par le tribunal local à une peine de onze ans et demi et n'a pas été libéré à ce jour.

 

Mme Liu a été incarcérée pendant trois ans dans un camp de travail et quatre autres années dans une prison. La fille qui avait alors 16 ans a dû quitter l'école parce que les deux parents étaient emprisonnés. Elle a dû trouver un emploi pour subvenir à ses besoins et à ceux de son jeune frère.

 

La souffrance de Mme Feng Xiaomei et de sa famille

 

Mme Feng Xiaomei, une ingénieure vivant dans la ville de Shijiazhuang dans la province du Hebei, avait une vie de famille harmonieuse. La plupart des membres de sa famille pratiquaient le Falun Gong.

 

Cependant, deux ans après le début de la persécution du Falun Gong en 1999, le mari, la sœur et le père de Mme Feng ont été torturés à mort en raison de leur croyance. Son beau-frère est toujours emprisonné.

 

Mme Feng a été emprisonnée en 2010. Après avoir été libérée, elle a pu entrer en contact avec son neveu Wang Tianxing, dont le père est en prison et dont la mère est morte. Elle vit aujourd’hui avec son fils Wang Boru, 13 ans, son neveu et sa belle-mère.

 

Un avocat : la persécution repose sur des mensonges

 

Un avocat qui a défendu les pratiquants de Falun Gong a déclaré : « La persécution du Falun Gong repose entièrement sur le mensonge et la violence. Des milliers de familles ont été brisées à cause de cette persécution. »

 

Il a poursuivi : « Chacun doit juger la persécution en cours sur la base de sa propre conscience. Je crois qu’il existe encore une justice dans cette société. J'espère que tous les organismes d'application de la loi de notre pays serviront notre peuple comme ils sont censés le faire dans un proche avenir. »

 

Il a terminé en disant : « Quand nous défendons le Falun Gong, nous défendons les lois et les valeurs universelles de l'humanité. »

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/15/168210.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/6/360498.html