Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,205,592 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Toronto : Le défilé célèbre les 300 millions de démissions des organisations communistes chinoises

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong à Toronto, Canada

 

 

(Minghui.org) En date du 10 mars 2018, plus de 299 millions de Chinois avaient annoncé leur démission des organisations communistes, soit du Parti lui-même, de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers.

 

Pour célébrer cette étape, les pratiquants de Falun Gong et d'autres résidents de Toronto ont tenu un défilé au Clarence Park dans le centre ville le 10 mars.

 

Avec « Démissionnez du Parti communiste pour un meilleur avenir » comme thème, le défilé se composait de trois sections : les bienfaits du Falun Gong, les dix-neuf ans de persécution en Chine et pourquoi il est important de prendre ses distances du Parti communiste chinois (PCC).

 

 

Le Tian Guo Marching Band conduit le défilé le 10 mars 2018

 

 

Le défilé a attiré beaucoup de spectateurs.

 

Arrêter la persécution

 

Belinon et Callie Gray, deux sœurs de Scarborough, ont entendu parlé du Falun Gong, il y a plusieurs années. Elles savaient que la pratique améliorait la santé et le caractère. Quand elles ont entendu parlé de la persécution en Chine, particulièrement des prélèvements forcés d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong, elles ont été choquées et ont encouragé les pratiquants à faire connaître cela à plus de gens. « C’est un crime perpétré par l’État et cela doit cesser », a souligné Belinon.

 

Paul Welsh, un autre habitant, a été impressionné par le défilé et a particulièrement aimé les couleurs des uniformes du Tian Guo Marching Band. Ayant lu comment les communistes chinois se sont infiltrés à l’étrangers et ont affecté les étudiants au Canada, il a dit qu’il soutenait totalement les efforts des pratiquants pour aider les Chinois à démissionner du Parti. « Ce que nous faisons ici envoie un message fort et je suis content de voir tant de gens qui ont décidé de s’éloigner du Parti », a-t-il dit.

 

Paul Collins, un écrivain qui a vu l’événement, a dit qu’il avait entendu parler du Falun Gong et de la persécution depuis neuf ans. « Ce que vous faites est très important. Je vous en prie, continuez », a-t-il encouragé.

 

Mary de Pologne a dit qu’elle avait vu les dommages que le communisme avait causés en Russie et en Pologne, de même qu’en Chine et dans d'autres pays. « Le communisme a ruiné nos traditions et tué notre peuple. Démissionner du régime aidera la Chine et les Chinois. Je suis heureuse de voir ce défilé aujourd’hui », a-t-elle dit.

 

 

Des passants parlent avec des pratiquants et lisent les informations.


Commentaires de résidents chinois

 

M. Ren vit dans le quartier chinois de Toronto depuis 30 ans. Il voit chaque année les activités du Falun Gong et les apprécie beaucoup. Il a dit : « Toutes ces choses que vous faites aideront beaucoup la société. »

 

M. Tan, qui suit un Master à l’Université de Toronto a parlé avec un pratiquant et a accepté de démissionner des organisations du PCC. « Mon grand-père était professeur et le Parti l’a envoyé travailler dans une ferme pendant de nombreuses années », a-t-il expliqué. « Après avoir quitté la Chine, j’ai réalisé combien le Parti est mauvais. Je me sens vraiment bien d’en démissionner.

 

M. Lian de Chine a remercié les pratiquants d'avoir organisé cet événement. « Le nombre de gens qui ont démissionné du PCC continue à augmenter », a-t-il souligné. « Cela signifie qu’ils veulent se séparer eux-mêmes du régime totalitaire. Le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance est l’espoir de la Chine. »

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/3/13/169038.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/3/12/362802.html