Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

307,478,679 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


M. Liu Haixiao de Changchun gravement persécuté pendant sa peine de seize ans de prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin en Chine

 

 

(Minghui.org) M. Liu Haixiao, 46 ans, de la ville de Shuangyang, province du Jilin, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995. Après que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong en 1999, M. Liu a refusé d'abandonner sa croyance spirituelle et il a été activement exposé à la persécution. Il a été harcelé à répétition, arrêté quatre fois et condamné à seize ans de prison.

 

Interrompre le réseau de télévision local afin de clarifier la vérité

 

Afin de faire connaître à davantage de personnes la vérité sur la persécution du Falun Gong par le Parti, M. Liu et plusieurs autres pratiquants ont interrompu les signaux du réseau de télévision à Shuangyang avec une émission produite par les pratiquants de Falun Gong le 19 mai 2002. Ensuite, il est devenu sans-abri afin d'éviter d'être arrêté.

 

Quand son père est décédé le 30 août 2002, M. Liu ne pouvait pas être avec lui. Son père pratiquait le Falun Gong auparavant, mais il avait écrit une déclaration de garantie par peur, renonçant à sa croyance un mois avant son décès. La police a continué à harceler sa mère après la mort de son père.

 

Arrestation et détention avant condamnation

 

M. Liu a été arrêté près de la ville de Changchun par la police du district de Nanguan et de la ville de Shuangyang à minuit le 4 novembre 2002. Il a été emmené au centre de détention no 3 de Changchun.

Les gardiens ont torturé M. Liu au centre de détention, l'ont forcé à s'asseoir sur un petit tabouret pendant de longues heures. Il a également été forcé à mémoriser le règlement du centre de détention.

 

Les conditions de vie à la prison étaient rudes. Il n'y avait pas d'eau chaude, quel que soit le moment de l'année. La soupe aux légumes servie aux détenus ne contenait que des pommes de terre pourries et du sable était mélangé au riz. Le temps aux toilettes était réduit.

 

Pendant l'épidémie de SRAS en 2003, le centre de détention no 3 était surpeuplé et les conditions encore plus terribles. Il faisait un froid glacial pendant l'hiver et de la neige se glissait dans les cellules.

 

Des peines longues sans précédent

 

Quatre pratiquants, M. Liu, M. Li Huaiming, M. Wu Zilong et Mme Zhao Xinling ont été condamnés au tribunal de la localité en 2003. Ils n'étaient pas autorisés à parler pendant le procès.

 

M. Liu, M. Li et M. Wu ont protesté en s'écriant à haute voix : « Falun Dafa est bon ! » pendant le procès. Ils ont été tirés hors de la salle du tribunal et ont reçu des décharges électriques avec des matraques électriques. La peau de la nuque de M. Liu a été déchirée. Sous la menace d'autres décharges électriques, ils ont signé les documents du tribunal.

 

Reconstitution de torture : Décharges électriques

 

M. Liu et M. Li ont été condamnés à seize ans de prison, M. Wu à treize ans et Mme Zhao à deux ans. Ils ont fait appel à la Cour intermédiaire de Changchun, qui a maintenu les dispositions originelles à la suite des pressions exercées par le Bureau 610.

 

Persécuté à la prison de Jilin

 

M. Liu, M. Li et M. Wu ont été transférés à la prison de Jilin le 23 octobre 2003. M. Liu a été détenu dans la section no 3. Il y avait plus de soixante-dix prisonniers dans une cellule. Les pratiquants étaient surveillés 24 heures sur 24 et il leur était défendu de se parler.

 

Peu de temps après son transfert à la prison de Jilin, M. Liu a eu la gale sur tout son corps à l’exception de son visage. Il était tout de même forcé d'effectuer un travail difficile. Les gardiens ont prétendu qu'ils allaient l'autoriser à se reposer et à obtenir des soins médicaux seulement s'il abandonnait le Falun Gong. Il a refusé.

 

La distance de la cellule vers l'atelier était d'environ cent mètres. Les plantes des pieds de M. Liu étaient couvertes de plaies en raison de la gale, qui s'ouvraient pendant qu'il marchait vers l'atelier et revenait à sa cellule. Il avait constamment des démangeaisons, souffrait beaucoup et ne pouvait dormir qu'environ trente minutes chaque nuit. Son poids est passé de 57 kilos à 35 kilos. Finalement, les fonctionnaires de la prison l'ont emmené à l'hôpital pour un traitement pendant l'hiver de 2014, et son état a commencé à s'améliorer.

 

Le gardien Wang Yuanchun a formé une « équipe éducative » le 18 mars 2013 pour laver le cerveau des pratiquants. Après que M. Liu a refusé d'écrire les « cinq déclarations » (ce qui inclut des mots sur abandonner le Falun Gong), il a reçu des décharges de matraques électriques de Wang et de Zhao Jing, le chef de la section d'éducation. Il a ensuite été détenu en cellule d'isolement pendant 50 jours.

 

M. Liu a de nouveau été détenu dans une cellule d'isolement le 2 septembre 2015 et on l'a forcé à s'asseoir sur un petit tabouret pendant plusieurs heures chaque jour.

 

Trompés par les mensonges des autorités, la mère de M. Liu et les autres membres de la famille ont essayé de mettre de la pression sur M. Liu afin qu'il abandonne sa croyance le 15 décembre 2015. Wang a exigé que la mère de M. Liu se mette à genou afin de l'implorer à abandonner la pratique. M. Liu a refusé de renoncer à sa croyance et a expliqué pourquoi il ne pouvait abandonner la pratique.

 

Persécuté depuis 1999

 

M. Liu a été emmené à un centre de lavage de cerveau pendant une semaine en mars 2001. Son épouse a été détenue dans un centre de détention pendant 15 jours. En raison de l'harcèlement incessant du Bureau 610, il a quitté Shuangyang en janvier 2002.

 

Il a été incarcéré dans un centre de détention pendant un mois en novembre 1999. Son père et ses amis ont eu l'ordre d'exercer des pressions sur lui pour qu'il abandonne le Falun Gong. Quand il a été remis en liberté, la police de la localité est allée l'harceler à son travail aux moments des dates sensibles du PCC.

 

M. Liu a été arrêté le 26 juillet 1999 et a été détenu au centre de détention du district de Shuangyang jusqu'au 1er août.

 

 

Traduit de l'anglais en Belgique

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/3/1/168908.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/18/361422.html