Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,378,631 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Les pratiquants de Falun Gong de Vancouver soutiennent les 300 millions de personnes qui ont démissionné du PCC

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong à Vancouver, Canada

 

 

(Minghui.org) Le 1er avril 2018, les pratiquants de Falun Gong et leurs sympathisants à Vancouver, au Canada, ont tenu des activités devant le consulat chinois pour célébrer les 300 millions de personnes qui ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Ils ont mis en place plus de 30 banderoles le long de la rue. Les passants ont exprimé leur soutien aux pratiquants.

 

 

 

 

Les pratiquants de Falun Gong à Vancouver ont mis en place plus de 30 banderoles devant le consulat chinois le 1er avril.

 

Les banderoles portaient les mots : « Soutenir 300 millions de personnes qui ont démissionné du PCC », « Prélever des organes sur des personnes vivantes – La perversité qui ne s'est jamais produite sur cette planète », « Amener Jiang Zemin devant la justice », « Falun Dafa est bon » et « Le Parti communiste chinois est en train de s'effondrer ! Êtes-vous prêt pour cela ? » Les banderoles s'étendaient sur presque tout un pâté de maisons le long de la rue Granville.

 

Beaucoup de gens qui passaient en voiture ont klaxonné pour montrer leur soutien. Certains ont pris des photos et des vidéos. Certains ont salué les pratiquants et ont levé le pouce dans leur direction. Certains se sont arrêtés pour en savoir plus. Ils ont fait l'éloge de la dénonciation courageuse de la persécution par les pratiquants.

 

Tom a interrogé les pratiquants sur l'état actuel des poursuites en justice contre Jiang. Il a dit : « Le Parti communiste chinois est épouvantable ! J'ai appris au sujet des prélèvements d'organes. »

 

James, un immigré du Vietnam, a suggéré que tous les Chinois se dépêchent de démissionner des organisations communistes et de couper leurs liens avec le PCC.

 

Mme Wang, bénévole pour aider les gens à démissionner des organisations communistes, a dit au journaliste qu'elle avait été témoin d'un changement chez les gens ces dernières années. Elle a dit qu'un ancien secrétaire du Comité du Parti communiste avait refusé de démissionner, mais après avoir vu comment Mme Wang avait plusieurs fois aidé des gens, il a commencé à la saluer comme une amie. Une fois, il a dit à Mme Wang : « Je pense que vous êtes meilleure que le PCC. » Mme Wang avait répondu : « Pourquoi ne démissionnez-vous pas du PCC alors ? » Il a répondu sans hésitation : « Bien sûr ! »

 

Un autre homme qui avait une mauvaise attitude avait dit à Mme Wang quand elle lui avait demandé s'il était membre du PCC : « Je suis un membre éminent du PCC. Ce que vous faites, c'est anti-parti ! » Mme Wang a continué de lui parler gentiment. « Avez-vous peur d'une vieille femme qui travaille contre le Parti ? Est-ce que je ressemble à une mauvaise personne ? » L'homme a réfléchi une seconde et a dit : « Non. » Mme Wang a continué : « Ce que je fais est vraiment à votre avantage. Le PCC a commis des crimes terribles. Il sera puni. Démissionner du PCC assurera votre sécurité. » L'homme a été touché par la sincérité de Mme Wang et a accepté de démissionner du PCC.

 

Mark montre son soutien envers le Falun Gong.

 

Un homme du nom de Mark a dit qu'il était un immigré de Pologne. Il a travaillé en tant que journaliste et ingénieur. Il connaissait la brutalité du Parti communiste en Europe de l'Est et en Russie. Il a dit aux pratiquants : « La persécution dure depuis tant d'années, mais vous continuez à parler aux gens de la persécution. Ce que vous faites est admirable. Vous êtes très courageux ! »

 

M. Huang Ningyu, coordinateur des droits de l'homme en Chine à Vancouver, a félicité les 300 millions de personnes qui ont démissionné des organisations communistes. « Je voudrais exprimer mon admiration pour le travail inlassable du Falun Gong à l'occasion de la célébration des 300 millions de personnes qui ont démissionné des organisations communistes. C'est un accomplissement remarquable dans le processus de désintégration du PCC. Cette vague de démissions du PCC a joué un rôle crucial dans la dénonciation des crimes du PCC et le renversement de la dictature. Le nombre de personnes qui démissionnent du PCC grimpe de dizaines de milliers chaque jour. C'est une indication que la plupart des Chinois ont vu clairement la turpitude du Parti. Les gens à l'intérieur et à l'extérieur de la Chine veulent se distancer de ce régime qui s'effondre. »

 

Mme Zhang Su, une porte-parole du Falun Gong à Vancouver, a dit que même des personnes à l'intérieur des systèmes politiques du PCC ont vu que le régime ne durera pas et ont annoncé leurs retraits des organisations communistes par divers moyens.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/4/7/169295.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/4/363746.html