fr.minghui.org - version française du site Minghui

Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,599,293 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un témoin oculaire rend compte de l’arrestation ratée d’une pratiquante de Falun Gong

 

Écrit par un habitant de la ville de Liupanshui, dans la province du Guizhou, Chine

 

 

(Minghui.org) Je marchais dans une allée à 11 heures du matin, le 9 mars 2018, quand j’ai entendu quelqu’un crier : « La police est en train d'arrêter une bonne personne ! »

 

J’ai couru en direction de la voix et j’ai vu un homme et une femme traîner une dame aux cheveux blancs. Les vêtements de la vieille dame étaient remontés jusqu’à ses épaules dans la lutte Elle n’arrêtait pas de crier : « La police du Parti communiste chinois est en train d'arrêter une bonne personne ! »

 

Davantage de gens du voisinage sont sortis pour voir ce qui se passait. Les deux agents essayaient de faire entrer de force la dame âgée dans une voiture qui attendait, mais elle résistait de toutes ses forces. Elle disait aux curieux : « J’ai 81 ans, je n’ai violé aucune loi ni rien fait de mal. Est-ce juste que la police me traite ainsi ? »

 

Quelques badauds ont réprimandé les deux agents de traiter aussi brutalement une citoyenne âgée. Ce n’est qu’alors qu’ils ont relâché leur emprise sur elle. Je me suis dirigé vers la vieille dame et j'ai demandé aux policiers pourquoi ils essayaient de l’arrêter.

 

Elle a déclaré : « Je m’appelle Ma Zaizhen. Ces quatre agents (indiquant les deux hommes et les deux femmes) sont arrivés chez moi à 9 heures ce matin. Ils ont essayé de prendre un échantillon de mon sang. Je leur ai dit que j’étais en parfaite santé depuis dix-huit ans que je pratique le Falun Gong, et que je n’avais plus à débourser 30 000 yuans de frais médicaux chaque mois. »

 

J’avais entendu parler du Falun Gong et savais que ces agents en civil étaient en train de persécuter Mme Ma. Je sais que le Falun Gong enseigne aux gens à faire de bonnes actions, à devenir de meilleures personnes et qu’il est bénéfique pour la santé des gens. Il y a dix ans, un pratiquant de Falun Gong m’avait dit de me souvenir des mots « Falun Dafa est bon et Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». J’ai suivi son conseil et j’ai vu mes affaires prospérer. Je suis aussi devenu en bien meilleure santé.

 

Mme Ma a poursuivi : « J’ai exigé de savoir sur quelle base légale la police essayait de me prendre du sang. Ils ont agité un morceau de papier, disant que c’était un ordre venu d’en haut. L’un d’entre eux m'a attrapé les mains et un autre a commencé à me filmer en vidéo. Une troisième personne a sortir une aiguille, mais il n’a pas réussi à obtenir quoique ce soit alors que je me débattais pour m’enfuir.

 

« Ils m’ont traînée en bas de l’escalier puis tout du long jusqu’ici. J’avais si mal que je n’arrivais plus à respirer. J’ai demandé de l'aide à mon Maître (le fondateur du Falun Gong) afin qu’ils ne puissent pas me traîner jusque dans la voiture. Merci à tous pour votre sollicitude ! »

 

Quelques passants m’ont dit qu’elle avait souvent été harcelée par la police au cours de l’année précédente.

 

Je n’avais jamais vraiment cru que la police pouvait maltraiter les pratiquants de Falun Gong. Ma rencontre inopinée avec Mme Ma m’a fait changer d’avis. La persécution est bien réelle et j’ai commencé à comprendre pourquoi les pratiquants de Falun Gong en Chine risquent leur vie pour susciter une prise de conscience concernant la persécution.

 

Je parlerais aussi du Falun Gong à ma famille et à mes amis.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/4/169581.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/14/364115.html