Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,525,673 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Pratiquants de Falun Gong persécutés par le PCC depuis 19 ans

 

Écrit par un correspondant de Minghui

 

 

(Minghui.org) Il y a 19 ans, le régime communiste chinois a lancé la persécution du Falun Gong, une pratique du corps et de l'esprit qui suit le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Certains policiers chargés de les arrêter et de les torturer ont maintenant admis qu'il s'agit de bonnes personnes.

 

Trois de ces pratiquants de Falun Gong bienveillant et respectueux de la loi sont présentés ci-dessous.

 

Un ingénieur talentueux

 

M. Wang Zhongming, 53 ans, de Chongqing, a contracté une hépatite un mois après avoir obtenu sa maîtrise et commencé à travailler. Après huit ans de souffrance, il a commencé à pratiquer le Falun Gong. Il a rapidement recouvré la santé et a été capable de bien faire son travail. M. Wang est devenu un expert dans son domaine et un ingénieur chevronné.

 

M. Wang a été reconnu « travailleur exceptionnel » pendant quatre années consécutives. Ses photos avec son dossier d'excellence au travail ont été affichées à l'extérieur de son bureau. À la maison, il était un bon fils et un bon mari. Son épouse pense que ses réalisations sont le résultat de la pratique du Falun Gong.

 

Les autorités ont saisi M. Wang le 28 septembre 2017, parce qu'il a refusé de renoncer à sa croyance et l'a jugé illégalement devant le tribunal de district de Yubei, le 26 janvier 2018.

 

Un employé modèle

 

Le 8 avril 2018, M. Xue Fugui, âgé de 70 ans, a été condamné à trois ans de prison pour sa pratique du Falun Gong. Le tribunal de district de Xinghualing, dans la ville de Taiyuan, province du Shandong, lui a également ordonné de payer une amende de 4000 yuans.

 

Lorsque M. Xue servait dans l'armée, son mandat a été prolongé de cinq ans parce que son supérieur avait confiance en la qualité de son travail et avait besoin de son aide. Après avoir été démobilisé, il est devenu mineur de charbon. Il est resté un travailleur acharné et plus tard a été élu « Employé modèle » de la mine de Ximing, du Bureau des mines de Xishan et de la ville de Taiyuan.

 

Plus tard, M. Xue a souffert de graves douleurs au dos à cause de ses années de dur labeur. Il n'arrivait pas à se lever ou marcher correctement. Il souffrait également d'arthrite et de douleurs à l'estomac. Aucun des médecins qu'il a rencontrés n'a pu aider.

 

Il s'est complètement rétabli après avoir pratiqué le Falun Gong. Il a ensuite été en mesure de se porter volontaire pour aider à réparer les toilettes publiques et les gouttières. Il était honnête et aidait les gens dans le besoin. La prison semble être le dernier endroit où il devrait se trouver.

 

Une femme qui aide les élèves défavorisés

 

Alors en faculté, on a diagnostiqué chez Mme Zhou Qian un cancer de l'utérus et elle a dû être opérée et avoir une chimiothérapie. Elle est devenue très faible. C'est à ce moment-là que sa mère, pratiquante de Falun Gong, l'a encouragée à adopter la pratique.

 

Mme. Zhou Qian

 

Six mois plus tard, Mme Zhou ne ressentait plus d'inconfort et n'a plus jamais pris de comprimés depuis. Pendant de nombreuses années, elle a prélevé une partie de ses économies et en a fait don à des étudiants défavorisés dans des régions éloignées.

 

Le 10 janvier 2018, Mme Zhou travaillait à la Lloyd's Register Quality Assurance, lorsque des agents de police du Département de police de Pudong et du poste de police de Weifangxincun l'ont arrêtée, soupçonnant qu'elle avait envoyé de la documentation sur le Falun Gong à un agent de police. Avant cette arrestation, Mme Zhou avait déjà été arrêtée une fois, incarcérée et battue pour ne pas avoir renoncé à sa croyance. Elle avait ensuite été condamnée à trois ans de prison.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/1/169553.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/24/364462.html