Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,525,673 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Les pratiquants de Falun Gong en Pologne et en Grèce commémorent l’Appel historique du 25 avril

 

Écrit par des pratiquants de Falun Gong en Pologne et Grèce

 

 

(Minghui.org) Le 25 avril 1999, il y a de cela dix-neuf ans, le rassemblement de plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong appelant calmement le gouvernement central à Pékin à restaurer leur droit à pratiquer paisiblement leur croyance a retenu l’attention du monde. Un appel pacifique d’une telle envergure ne s’était jamais produit dans la Chine communiste. Bien que le gouvernement a initialement agréé à leurs requêtes, quelques mois plus tard, une persécution sans précédent a été lancée.

 

La persécution continue jusqu’à ce jour et chaque année, les pratiquants de Falun Gong de par le monde organisent des activités pour marquer l’anniversaire de l’Appel historique du 25 avril.

 

Pologne

 

Les pratiquants de Falun Gong de Pologne ont organisé le 22 avril, une série d’activités à Varsovie, marquant le 19e anniversaire de l’Appel pacifique des pratiquants de Falun Gong à Pékin le 25 avril 1999.

 

Ils ont organisé une manifestation devant l’Ambassade de Chine pour protester contre les crimes du Parti communiste chinois (PCC) commis contre d’innocents pratiquants en Chine et honorer la mémoire de ceux ayant perdu la vie sous la persécution du PCC. L’après-midi, ils ont continué en dénonçant la persécution sur la place du Marché de la Vieille Ville, ont fait des démonstrations des exercices de Falun Gong et récolté des signatures pour une pétition appelant à la fin de la persécution.

 

Des foules de touristes se sont vues offrir l’opportunité d’en apprendre davantage à propos de la persécution et de signer la pétition.

 

 

Les pratiquants de Falun Gong de Pologne commémorent l’Appel du 25 avril devant l’Ambassade de Chine à Varsovie.

 

Révéler le crime de prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants perpétré par le PCC sur la Place du marché de la Vieille Ville à Varsovie.

 

 

Les pratiquants en Pologne présentent les exercices de Falun Gong.

 

Un pratiquant de Falun Gong parle à un touriste de la persécution de la pratique.

 

Une nonne qui travaille pour une association de soins de santé pour les malvoyants a passé un long moment à lire les panneaux d’affichage et à parler avec les pratiquants de Falun Gong. Elle a été spécialement attentive quand l’un d’entre eux lui a parlé de la culture traditionnelle chinoise de cultivation spirituelle. Elle a dit que cela lui semblait très familier, comme si une mémoire d’un temps très lointain refaisait surface. Elle a pris des brochures de présentation à partager avec ses collègues.

 

Un jeune homme originaire de Chine a demandé à un pratiquant : « Pourquoi en faites-vous autant pour attirer l’attention [sur la persécution] ? Vous pouvez ignorer le PCC si vous pensez qu’il est mauvais. Je pense que mieux vaut se taire. »

 

Le pratiquant lui a demandé en retour : « Ces victimes ne sont-elles pas des Chinois, n’en faites-vous pas partie ? Comment pouvons-nous garder le silence face au crime du PCC de prélèvements d’organes à vif sur des personnes vivantes ? Ne rien dire équivaudrait à accepter ces crimes. Si nous avions gardé le silence, tout le monde n’aurait eu d’autre choix que de croire aux mensonges du PCC et personne n’aurait su la véritable histoire de l’Appel du 25 avril. Nous ne sommes pas en train d’essayer de vous convaincre de pratiquer le Falun Gong, mais vous devriez savoir quel côté est juste et quel côté ne l’est pas. C’est très important pour vous. Prenez un dépliant, je vous prie, j’espère que vous serez béni. » Le jeune homme a répondu : « J’apprécie votre bonté ! Je vais assurément m’informer davantage sur le sujet. »

 

Un autre homme d’origine chinoise a dit à un pratiquant : « J’ai lu attentivement tous vos panneaux. Le Falun Gong est remarquable ! Je vous admire ! Je ne comprends pas pourquoi un pays avec cinq mille ans d’histoire manque de valeurs universelles. Un pays sans démocratie ou de droits de l’homme ne parviendra jamais à jouir d’une bonne image internationale, quel que soit le nombre de Jeux olympiques qu’il organise. »

 

Le pratiquant a répondu : « L’objectif du PCC est de détruire l’humanité, on ne doit pas s’attendre à ce qu’il encourage les valeurs universelles même si la Chine a eu traditionnellement de grandes valeurs universelles. Le PCC a constamment dissimulé ses crimes dans le passé, mais il a pleinement révélé sa vraie nature dans sa persécution du Falun Gong. » Il a suggéré à l’homme de lire les Neuf commentaires sur le Parti communiste et de démissionner des organisations communistes auxquelles il aurait autrefois adhéré.

 

Grèce

 

Les pratiquants de Falun Gong en Grèce ont organisé des activités à la gare de train d’Athènes le 24 avril pour commémorer l’Appel pacifique des pratiquants de Falun Gong à Pékin il y a dix-neuf ans.

 

Les pratiquants en Grèce présentent de Falun Gong au centre-ville d’Athènes.

 

Les pratiquants ont présenté les cinq séries d’exercices de Falun Gong et révélé la persécution de la pratique par le PCC, en particulier le crime de prélever des organes sur des pratiquants vivants.

 

Beaucoup des gens se sont arrêtés pour regarder la présentation des exercices et lire les affiches. Ils ont levé les pouces en voyant les pratiquants et étaient très reconnaissants que les pratiquants leur aient fourni ces informations.

 

Voir aussi en chinois :

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/25/364552.html

 

 

Traduit de l’anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/4/27/169508.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/25/364555.html