Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,525,673 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Trois années de torture ont tout sauf tué M. Ma Fujian

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shandong, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Ma, un pratiquant de Falun Gong du canton de Huantai, dans la province du Shandong, a 46 ans. Il a été arrêté pour la première fois le 1er mai 2015, par des policiers du poste de police du faubourg de Guoli pour avoir parlé du Falun Gong.

 

Après l'avoir arrêté, la police a informé le capitaine de la Sécurité intérieure, Pang Yunfen, du Département de police du canton de Huantai. Quand Pang est arrivé à la gare, il a giflé M. Ma au visage et l'a battu. M. Ma a été laissé étourdi et couvert de sang pendant que Pang et un autre policier sont allés à son domicile et l'ont saccagé. Pang a trouvé 500 yuans dans un sac et l'a glissé dans sa poche, prétendant que c'était pour ramener au travail.

 

Le lendemain, la police a emmené M. Ma au centre de détention de Huantai, où il a été attaché à un lit de mort du 2 au 5 mai, sans rien lui donner à manger. Ils ont appelé sa femme au centre de détention et l'ont piégée pour qu'elle remette plus de 2000 yuans.

 

M. Ma a été libéré, le 10 juillet 2015, pour bénéficier de soins médicaux en raison de son état de santé. Il a de nouveau été arrêté, le 15 septembre, mais sa femme n'a été informée par le tribunal qu'à 16 heures le jour de son procès. Il a été condamné à quatre ans de prison et emmené au centre de détention du canton de Huantai.

 

Lorsque M. Ma a entamé une grève de la faim en prison, il a été si gravement maltraité qu'il a failli en mourir. Pour éviter d'être tenu responsable de l'état de M. Ma, les autorités du centre de détention l'ont envoyé d'urgence à la prison de Shandong le 30 septembre 2015. Le personnel pénitentiaire a appelé sa femme pour lui dire que sa vie était en danger.

 

Sa femme et son frère sont allés lui rendre visite à l'hôpital de la prison, le 12 octobre 2015, mais seule sa femme a été autorisée à le voir. Même alors, elle n'a eu le droit de le voir que cinq minutes, sans pouvoir s'approcher, puis on lui a dit de partir.

 

Lorsque son frère a pu lui rendre une nouvelle fois visite, en mars 2016, M. Ma était émacié et presque méconnaissable. Pour une taille de 1 m 80, il ne pesait qu'environ 32 Kg. Ses orbites étaient creusées et les infirmières qui s'occupaient de lui avaient des difficultés à trouver des veines pour prélever du sang ou lui administrer des perfusions.

 

En avril 2016, sa mère, âgée de 81 ans, a voyagé de Shaanxi à Shandong en train pour lui rendre visite. Elle a attendu à l'extérieur de la prison en vain, espérant le voir et le ramener à la maison.

 

Son frère l'a revu en décembre 2016. À ce moment-là, M. Ma ressemblait à un squelette et ne pouvait plus ouvrir les yeux. Il avait une intraveineuse dans le bras et une sonde d'alimentation dans la narine. Ses orteils et ses pieds étaient visiblement blessés.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/5/169586.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/27/364629.html