´╗┐ fr.minghui.org - version fran├žaise du site Minghui

Le 13 juin 2018

Histoires de cultivation d'un ancien militaire

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) J'ai servi dans les forces armées et j'ai appris beaucoup d'arts martiaux pour maîtriser les ennemis. Je connaissais différentes façons de capturer une personne et des techniques anciennes comme la paume de fer. J'étais assez fort pour casser des briques à mains nues.

 

Après le début de la persécution du Falun Gong, en 1999, j'ai été condamné à trois reprises pour ma croyance en Falun Dafa (aussi connu sous le nom de Falun Gong) , pour un total de sept ans. Pendant ma détention, j'ai été battu par les autres détenus, mais je n'ai jamais utilisé mes aptitudes au combat pour les frapper en retour parce que je dois suivre le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Traiter les détenus avec compassion

 

Une nuit j'ai été jeté hors du lit par un détenu. Il a commencé à me couvrir de coups de poing et de pied dès que j'ai été à terre. Ensuite il a utilisé sa chaussure pour me frapper au visage et à la tête jusqu'à ce que je me mette à saigner de l’œil gauche.

 

J'étais tellement en colère que je voulais prendre sa vie, mais soudainement deux personnages sont apparus devant moi dans une autre dimension. L'un d'eux a dit : « Ne te défends pas quand tu es battu ou insulté. » L'autre personne a dit : « C'est humiliant pour un pratiquant des arts martiaux d'être battu par un autre. Tue-le »

 

Les larmes coulaient sur mon visage, alors que je me souvenais de ce que Maître Li, le fondateur du Falun Dafa, nous avait enseigné. J'ai commencé à réciter le Fa et j'ai enduré les coups.

 

Avant que le détenu qui m'avait battu ne soit libéré, je lui ai dit que je lui pardonnais et aussi que je le remerciais pour toute son aide. Il a été touché et avait les larmes aux yeux.

 

Des scènes dans une autre dimension

 

Lorsque j'ai été condamné pour la troisième fois, un soir, un gardien et un détenu ont tous deux utilisé des menottes pour me battre parce que je ne voulais pas abandonner ma croyance. Plus tard, ils ont menotté mes quatre membres sur les côtés d'un lit. Le gardien a dit au détenu de ne pas enlever les menottes.

 

J'avais l'impression de mourir et j'ai demandé l'aide du Maître. Soudain, j'ai eu l'impression d'avoir rétréci à la taille d'un bébé et d'être tenu par le Maître.

 

Quand le garde est revenu pour enlever les menottes, il s'attendait à ce que je m'effondre comme un tas. Au lieu de cela, j'étais plein d'énergie.

 

Quelques miracles

 

Je m'étais rendu sur la place Tiananmen à Pékin faire appel pour le Falun Gong fin 1999. Juste avant de partir, j'ai rêvé que d'innombrables gardes célestes s'agenouillaient devant moi, pour présenter leurs respects.

 

Une autre fois, j'ai été détenu dans mon entreprise et je n'ai pas eu le droit de rentrer chez moi pendant 21 jours. J'ai profité de l'occasion pour parler du Falun Gong et de la persécution aux personnes qui avaient été assignées à ma surveillance. Après m'avoir écouté, ils sont tous rentrés chez eux ce soir-là et ne m'ont plus surveillé, même si la direction de l'entreprise leur avait dit de rester avec moi en permanence.

 

Comme je n'étais plus surveillé, j'en ai profité pour lire le livre Zhuan Falun 21 fois. Je sentais les mots voler dans mes yeux un par un ; je me sentais si paisible et calme. Ma myopie et mon astigmatisme se sont complètement rétablis depuis lors.

 

J'ai expérimenté beaucoup plus de miracles depuis que j'ai commencé à cultiver. J'espère simplement que les gens peuvent comprendre les faits concernant le Falun Gong et démissionner du Parti communiste chinois ainsi ils pourront avoir un avenir prometteur.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/6/10/170719.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/5/4/364940.html