fr.minghui.org - version française du site Minghui

Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,585,138 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les pouvoirs divins du Falun Dafa


Le Maître m'a sauvé la vie

 

Écrit par un pratiquant de la province du Gansu en Chine

 

 

(Minghui.org) J’ai connu le Falun Dafa en 1997 mais je n’étudiais pas beaucoup les enseignements à cette époque. Je savais au fond de mon cœur que le Maître était bon et que Dafa était bon mais je n’avais pas réalisé que le Maître et Dafa étaient ici pour sauver les êtres.

 

Quand la persécution a commencé, je me suis éloigné de Dafa et de la cultivation. Dix années ont passé jusqu’au jour où un pratiquant de Dafa m’a donné une brochure et une copie des Neuf Commentaires sur le Parti communiste en 2009. Avec l’aide d’anciens pratiquants, je suis retourné sur le chemin de la cultivation.

 

Bien que j’avais beaucoup d’attachements humains dont je devais me débarrasser et que je ne faisais pas les trois choses très diligemment, le Maître n’a pas abandonné son disciple à la traîne et m’a sauvé la vie après un terrible accident.

 

J’écris mon histoire dans l’espoir de pouvoir encourager mes compagnons de cultivation et de leur dire de ne pas se décourager car le Maître veille sur vous tant que vous croyez en lui et en Dafa.

 

En avril 2011, je descendais du bus et traversais la rue quand une van qui doublait un autre véhicule m’a heurté. La van a quitté les lieux et, le deuxième véhicule, incapable de freiner à temps, m'a écrasé. Étendu sur le sol, je sentais que mes dents bougeaient et mon dos me faisait terriblement mal. Mais mes pensées étaient claires et les mots du Zhuan Falun « le bien ou le mal surgit d’une seule pensée » brillaient dans mon esprit.

 

Alors que j'étais chargé dans une ambulance, j'ai commencé à me répéter en moi-même : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. Maître s'il vous plaît sauvez-moi. » Au début je n'osais pas prononcer les mots à voix haute, j'ai alors réalisé que j'avais de la peur au cœur. Je me suis demandé : « Je veux que le Maître me sauve mais je n'ose même pas dire la vérité à voix haute. » Alors je l'ai dit plusieurs fois à voix haute. Un ambulancier m'a dit : « Votre Maître vous a entendu. »

 

Le médecin urgentiste m'a examiné, il suspectait des dommages aux organes internes. Après une tomographie et un examen minutieux, tout semblait normal. Le docteur a décidé de me garder quelques jours de plus en observation à l'hôpital. Mes amis m'ont rendu visite à l'hôpital, ils étaient inquiets et se demandaient si j'allais m'en sortir vivant. Je leur disais : « Ne soyez pas triste pour moi, il n'y a pas de quoi s’inquiéter. »

 

L’après-midi suivante, j'ai vomi une substance brune et épaisse qui ressemblait à du sang. Le docteur soupçonnait une hémorragie interne et m'a fait transférer vers un hôpital mieux équipé. On a découvert que j'avais un poumon perforé et trois côtes cassées, et on m'a opéré.

 

À ma sortie de l'hôpital huit jours plus tard, le docteur m'a dit : « C'est un miracle que vous soyez en vie. » J'ai appris plus tard que ma tête et mon bras droit avaient été si enflés qu'ils étaient méconnaissables et que mes côtes cassées avaient déformé ma cage thoracique.

 

Deux semaines plus tard, les enflures avaient disparu. Un jour, alors que je me regardais dans le miroir, j'ai remarqué qu'il y avait toujours une marque laissée par le pneu de la voiture qui m'avait écrasé. Cependant, j'ai récupéré de cet horrible accident sans complications. Depuis, je n'ai pas été enrhumé ou eu besoin de prendre le moindre cachet.

 

C'est le Maître qui a enduré le karma et remboursé la vie que je devais. Merci mon Maître bienveillant !

 

Je veux dire aux compagnons de cultivation qui n'ont pas été diligents dans leur cultivation : S'il vous plaît, rappelez-vous qu'il est rare d'obtenir un corps humain et qu'il est rare d'obtenir le Fa. Ne soyez pas trop frustrés ou découragés devant vos lacunes. Le Maître nous protège et s’occupe de nous à tout moment. Nous devons être dignes de nous-mêmes, dignes de nos êtres et dignes du salut de notre Maître bienveillant !

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/6/10/170720.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/17/师父替我还了一条命-364221.html