Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,538,374 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Articles des conférences de partages d'expériences


Clarifier la vérité au sujet de Dafa sur les sites touristiques taïwanais

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa à Taïwan

 

 

(Minghui.org) Bonjour Maître et compagnons de cultivation !

 

Je suis une pratiquante de Taïwan qui pratique le Falun Dafa depuis plus de dix ans. Après avoir obtenu le Fa, j'ai découvert que les pratiquants clarifient la vérité aux gens à propos de leur croyance. J'ai décidé d'appeler les gens en Chine et de leur parler de Dafa et de la persécution. Je sentais que c'était important que les gens comprennent les raisons pour démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. En y repensant, je comprends que mon chemin a été arrangé par le Maître pour que j'accomplisse mes tâches avec succès et surmonte toutes les épreuves avec la pensée droite.

 

Utiliser la sagesse en parlant de Dafa

 

Je clarifiais la vérité à l'aéroport de Taoyuan il y a environ huit ans. À l'époque, je me contentais de distribuer les dépliants. Je ne savais pas comment clarifier la vérité et convaincre les gens de démissionner du PCC.

 

Un compagnon de cultivation qui était allé à Hong Kong pour valider Dafa et qui avait convaincu beaucoup de Chinois de démissionner du PCC avait partagé son expérience à un groupe d'étude du Fa. Cela m'avait touchée. Je ne pouvais pas aller à Hong Kong, mais j'ai pensé : « Ce serait bien si un compagnon de cultivation de Hong Kong pouvait m'appeler et m'apprendre à aider quelqu'un à démissionner du PCC, ce serait bien. » Mon rêve est devenu réalité. Un compagnon de cultivation de Hong Kong m'a appelée pour m'enseigner comment appeler les Chinois pour qu'ils démissionnent du PCC. Après un mois d'apprentissage, j'ai appris comment appeler par moi-même.

 

Quand j'ai commencé à parler aux gens de démissionner du Parti, j'avais peur. Ainsi, le résultat n'était pas bon ni efficace. Mais je n'ai pas abandonné. J'ai pensé que ce serait bon si sur dix appels je pouvais convaincre une personne à démissionner du PCC. J'ai amélioré mes compétences et j'ai été capable de clarifier les faits plus clairement et de demander aux gens de démissionner du Parti avec plus de succès.

 

Dès que j'ai amélioré mes techniques, j'ai commencé à clarifier les faits à l'aéroport. J'ai parlé aux gens de Chine continentale des démissions du PCC. Je commençais habituellement en leur disant que je suis une pratiquante de Falun Gong.

 

Un jour, j'ai donné un dépliant du Falun Gong à un homme et je lui ai demandé : « Monsieur, avez-vous déjà entendu parler de démissionner du PCC et de ses organisations pour la jeunesse — la Ligue de la jeunesse et les Jeunes Pionniers ? Je devine que vous êtes un membre du PCC (il a hoché la tête). Quand vous avez joint le Parti, devant le drapeau vous avez fait une promesse de donner votre vie au Parti. En réalité vous avez fait une promesse à Dieu. Avez-vous déjà pensé à ça ? »

 

J'ai poursuivi : « Depuis que le PCC contrôle le pays, la Chine a traversé de nombreuses révolutions et mouvements. Tant d'innocents ont été tués alors que le Parti commettait de nombreux méfaits. Ce ne sont pas des choses que vous avez faites, mais en tant que membre du Parti vous êtes aussi responsable des crimes commis par le Parti.

 

« N'est-ce pas injuste ? Vous êtes un homme bon. Vous ne devriez pas devenir un bouc émissaire pour le Parti. Je peux vous aider à choisir un surnom : Tian Fu. Vous devriez démissionner du Parti pour que le Ciel voie que vous vous dissociez sincèrement de lui. Je ne vous demande rien en retour et cela n'affectera pas votre travail. Cela va seulement vous apporter de la paix, seulement si vous êtes d’accord. Souvenez-vous de réciter avec sincérité Falun Dafa est bon lorsque vous rencontrez un désastre. »

 

Je lui ai ensuite dit : « Le Falun Dafa est le Fa de Bouddha, il est répandu dans plus de 100 pays à travers le monde. Ne croyez pas à l'incident des auto-immolations sur la place Tiananmen. Jiang Zemin persécute les pratiquants. Les prélèvements d'organes sont vrais et ça continue même aujourd’hui. Renseignez-vous davantage sur Dafa, car en comprenant la vérité vous serez béni. » Il a démissionné du Parti et d'autres personnes qui écoutaient notre conversation à côté l'ont fait aussi.

 

Se souvenir des cas de clarification de la vérité

 

En me rappelant mes efforts de clarification de la vérité, je me suis souvenue de quelques cas qui m'ont touchée droit au cœur. Une dame m'a passé une fois une note avec cinq noms de personnes qui voulaient démissionner du PCC. Elles avaient trouvé un moyen de nous faire part de leurs souhaits sincères lorsqu'elles avaient eu l'occasion de visiter Taïwan.

 

Un touriste chinois a laissé derrière lui son itinéraire de voyage. J'ai vu un numéro de téléphone au verso, alors je l'ai appelé et je lui ai demandé de démissionner du PCC.

 

Une touriste a oublié le code nécessaire pour ouvrir sa valise. Un autre pratiquant l'a aidée à le trouver. Elle nous a remerciés et nous lui avons clarifié la vérité et lui avons demandé de démissionner du PCC.

 

Des touristes chinois m'ont demandé où trouver un arrêt d'autobus. Je les ai accompagnés jusqu'à l'arrêt d'autobus tout en leur parlant de démissionner du Parti. J'ai aussi rencontré des femmes de Chine continentale qui avaient épousé des Taïwanais. D'autres attendaient les membres de leur famille, ainsi que certains membres du personnel de l'aéroport de Chine. Quelle que soit la raison de leur passage dans cet aéroport, je leur ai donné des dépliants et leur ai parlé de ma croyance.

 

J'ai également participé aux efforts de clarification de la vérité sur le site touristique de Cihu il y a trois ans. Au début, il y avait beaucoup de tests et d'interférences. Mais j'ai été capable d'apporter les faits sur Dafa au peuple chinois et de les aider à démissionner du Parti.

 

Certains Chinois ne m'ont pas crue et sont montés dans l'autobus. Mais je n'ai pas abandonné. Quand ils sont descendus de l'autobus, je leur ai parlé de Dafa et ils ont accepté de démissionner du Parti.

 

J'ai aidé certaines personnes à prendre des photos, ce qui m'a donné l'occasion de leur parler des démissions du PCC. Certaines personnes étaient malades en voiture ou s'étaient tordu la cheville, alors elles restaient à l'aire de repos. Ce fut une excellente occasion de leur clarifier la vérité.

 

Une fois, presque tous les membres d'un groupe de touristes étaient membres du Parti et ont refusé de m'écouter et d'accepter mes dépliants sur Dafa. Un lézard s'est pointé et certaines femmes ont eu peur. J'ai dit : « Le lézard ne vous fera pas de mal, pourtant vous avez si peur. Vous devriez avoir peur des catastrophes. Vous êtes tous membres du Parti et si vous ne démissionnez pas, lorsque la punition sera infligée contre le PCC, vous deviendrez le bouc émissaire du PCC. N'est-ce pas dangereux ? »

 

Certaines personnes ont compris ce que j'ai dit et ont voulu démissionner du PCC. Quelqu'un m'a dit : « J'ai dépensé 30 000 yuans pour rejoindre le PCC et maintenant vous me demandez de démissionner ? Comment est-ce possible ? »

 

J'ai dit : « Démissionner du Parti n'affectera pas votre travail. C'est pour montrer aux divinités que vous rejetez le vœu que vous avez fait. Si vous restez membre, vous devrez payer pour tous les crimes commis par le PCC. » Il s'est éloigné. Mais quand il est venu se reposer au pavillon, il m'a entendu parler de Dafa et du PCC à une dame.

 

Je me suis tournée vers lui et lui ai dit : « Monsieur, ces autres personnes auront la paix dans leur vie. Quand les désastres arriveront, les divinités les protégeront. N'ayez pas peur. Vous pouvez aussi démissionner en utilisant un pseudonyme. Je ne veux rien de vous. J'espère simplement que vous aurez la paix dans le futur. » Il a accepté de démissionner du PCC.

 

Croire dans le Fa permet de se coordonner en tant que corps entier

 

Il y a trois ans, je n'ai pu demander qu'à très peu de gens de démissionner du Parti. À l'époque, Taïwan venait de voter pour avoir un nouveau gouvernement et l'économie n'était pas bonne en Chine. Le nombre de touristes chinois a chuté drastiquement, de même que le nombre de personnes qui ont démissionné du Parti. J'ai souhaité que d'autres pratiquants puissent se joindre à moi dans mes efforts de clarification de la vérité.

 

Peu de temps après, j'ai rencontré des pratiquants vietnamiens qui voulaient apprendre à demander aux Chinois de démissionner du Parti. Nous avons partagé nos expériences et je les ai encouragés à apprendre le chinois. Nous leur avons également dit qu'il est important de faire connaître aux Chinois les faits concernant le Falun Dafa d'abord, puis de parler de démissionner du Parti.

 

Les pratiquants vietnamiens avaient une pensée droite très forte et voulaient apprendre les compétences. Après un an, ils ont pu parler chinois. Avec l'aide de grandes affiches clarifiant la vérité et d'un documentaire diffusé sur les écrans de télévision, ils ont pu aider les Chinois à démissionner du PCC.

 

Ils se coordonnaient très bien sur les sites touristiques au bout de deux ans. Certains tenaient les affiches, certains distribuaient des dépliants, d'autres parlaient à des Chinois et d'autres émettaient la pensée droite. Certains pouvaient demander à une trentaine de Chinois de démissionner du PCC, tandis que d'autres pouvaient aider cent personnes à démissionner du Parti.

 

Tout cela est venu de la croyance dans le Fa et de la coordination comme un corps entier. Tant que nous avons le cœur pour clarifier la vérité, le Maître renforcera nos capacités.

 

Améliorer les efforts de clarification de la vérité

 

J'ai dit à nos pratiquants vietnamiens : « J'aimerais que les pratiquants taïwanais puissent faire la même chose que vous et s'élèvent en tant que corps entier. »

 

Étonnamment, quelques jours plus tard, mon souhait s'est réalisé. Le coordonnateur du site touristique de Cihu m'a informée que la chaîne de télévision NTD allait faire une interview sur le site et que je serais l'une des personnes interrogées.

 

J'ai discuté de la situation actuelle des sites touristiques de Taïwan avec le coordinateur. J'ai mentionné que de nombreux pratiquants manquaient d'enthousiasme après avoir clarifié la vérité pendant un certain temps et hésitaient à parler aux Chinois. Nous avons convenu que nous devions renforcer nos efforts de clarification de la vérité, partager nos expériences afin d'aider les Chinois à démissionner du Parti et faire comprendre son importance à d'autres pratiquants.

 

Le coordonnateur général et chaque coordonnateur régional des sites touristiques de Taïwan ont eu des discussions. Beaucoup de pratiquants ont réalisé que pour gagner du temps et obtenir de meilleurs résultats, nous devrions d'abord demander aux touristes chinois s'ils connaissaient déjà les faits sur Dafa. Nous pouvions alors parler de démissionner du Parti en fonction de la situation de chacun.

 

Lors de la Conférence annuelle de partage d'expériences des coordinateurs des sites touristiques de Taïwan en mai de cette année, nous avons donné une formation sur la façon d'améliorer nos compétences. Nous avons également formé des groupes de partage d'expériences sur les démissions du PCC pour les pratiquants qui voulaient en apprendre plus et qui auraient ainsi une plateforme pour parler à des pratiquants plus expérimentés. Les pratiquants du site de Taipei 101 m'ont ensuite invitée à partager mes expériences pour leur région. Nous prévoyons que plusieurs sites offriront de la formation dans le cadre de cet effort.

 

Enseigner des compétences pour la clarification de la vérité

 

J'avais des malentendus au sujet de partager ses expériences et je n'aimais pas partager ce que je faisais dans la clarification de la vérité, car je pensais que c'était se mettre en valeur. J'ai alors réalisé que derrière cette pensée se cachaient l'égoïsme et la peur de perdre la renommée. Le coordinateur du site touristique m'a encouragée à partager davantage mes riches expériences en demandant aux gens de démissionner du Parti. Elle m'a invitée dans sa région pour partager mes expériences.

 

Après mon partage, certains pratiquants étaient prêts à travailler par quarts de travail sur le site touristique et certains qui s'étaient relâchés dans la cultivation sont revenus et voulaient aider sur le site touristique.

 

J'ai également partagé mes expériences avec les pratiquants de ma localité. Il y avait une pratiquante qui voulait immédiatement se rendre sur le site pour dire aux Chinois de démissionner du Parti. Elle m'a dit que lorsqu'elle parlait aux touristes chinois, d'autres pratiquants l'observaient et voulaient aussi apprendre d'elle.

 

Une pratiquante de la région du milieu de Taïwan a appris l'importance de parler aux gens. Elle était prête à s'améliorer et ne se contentait plus que de distribuer des dépliants.

 

Le partage d'expériences a réveillé la pensée droite de certains pratiquants. Les derniers efforts de partage m'ont également aidée à comprendre l'importance des partages d'expériences, alors j'y ai prêté plus d'attention. Les partages peuvent nous faire former un corps uni, dont le pouvoir dépasse l'imagination.

 

Au cours de mes années de clarification de la vérité sur les sites touristiques, j'ai également connu des interférences et des blocages à différents moments. Il y a quelques années, à la gare routière de l'aéroport de Taoyun, je ne savais pas comment parler aux gens au début. En regardant à l'intérieur, j'ai réalisé que j'étais lente à me débarrasser de mes conceptions humaines, que j'avais un fort attachement au confort, que je perdais beaucoup de temps et que le Maître s'inquiétait pour moi.

 

Après de nombreuses conversations avec d'autres pratiquants, nous avons réalisé qu'il était temps d'élever notre xinxing. Nous devions atteindre un niveau de cultivation plus élevé. Après m'en être rendu compte et avoir élevé mon xinxing, j'ai été en mesure de répondre plus rapidement aux gens et de demander rapidement aux Chinois de démissionner du PCC. Le nombre de personnes qui démissionnaient n'avait pas diminué en raison de la diminution du nombre de touristes visitant Taïwan, mais mes attachements m'avaient empêché d'être plus efficace.

 

Les partages aident à former un corps uni

 

Parce que j'étudiais bien le Fa, j'ai réussi à traverser tous les tests et les interférences que j'ai subis au cours des dernières années. Passer beaucoup de temps à étudier et à réciter le Fa m'a aussi beaucoup aidée. Aussi difficiles que soient les tests de xinxing ou les tribulations, je persévérais dans la clarification de la vérité sur les sites touristiques.

 

Le Maître a dit :

 

« En cultivant et pratiquant comme au début, la réussite est assurée. » (« Enseignement du Fa à la Journée mondiale du Falun Dafa »)

 

J'ai compris que c'est comme des cailloux qui roulent dans l'eau — s'ils cessent de rouler, la mousse va pousser sur eux et ils sont difficiles à nettoyer. C'est ma mission de clarifier la vérité. Avec une pensée droite et le renforcement du Maître, j'ai pu surmonter toutes les difficultés que j'ai rencontrées.

 

Le Maître a dit :

 

« Le xiulian et la rectification de Fa sont sérieux, pouvoir ou non apprécier ce temps, revient en fait à pouvoir ou non prendre la responsabilité envers soi-même. Ce temps ne sera pas long, mais il permet de forger et tremper la vertu majestueuse des éveillés grandioses, bouddhas, taos et divinités de différents niveaux jusqu'aux seigneurs de différents niveaux, il peut aussi faire qu'un pratiquant qui se relâche lui-même se ruine en un clin d'œil depuis un niveau déjà extrêmement élevé. Disciples, avancez diligemment ! Tout ce qui est de plus grandiose, de plus merveilleux naît pendant le processus où vous validez Dafa. Votre serment va être votre témoin dans le futur. » (« Disciples de Dafa pendant la période de la rectification de Fa », Points essentiels pour avancer avec diligence II)

 

Avant de conclure, j'aimerais partager que les autres pratiquants du monde entier cultivent diligemment, élèvent leur xinxing, persévèrent dans divers projets de Dafa et accomplissent la mission d'aider le Maître dans la rectification de Fa.

 

(Présenté à la Conférence de Fa 2018 à Washington, DC)

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/3/170992.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/1/370431.html