Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,538,374 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Arrestation de trois pratiquantes de la ville de Jiujiang, dans la province du Jiangxi

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Jianxi, en Chine

 

 

(Minghui.org) Mme Wang Suihong, une pratiquante de Falun Dafa de la ville de Jiujiang, province du Jiangxi, a été arrêtée plus tôt cette année. Ses amies, Mmes Tian Haiying et Xiong Shaowen, ont été arrêtées en juin lorsqu'elles sont allées lui rendre visite en détention.

 

Mme Wang a été persécutée à répétition par le Parti communiste chinois depuis 1999. Elle a été placée dans un camp de travail forcé pendant trois ans et emprisonnée pendant six ans. Elle n'a plus de famille. Son mari a divorcé et sa fille est morte pendant qu'elle était détenue. Elle a été arrêtée de nouveau par les agents de la sécurité intérieure de Jiujiang pour avoir parlé du Falun Dafa à des gens plus tôt cette année.

 

Le 14 juin 2018, Mme Tian et Mme Xiong se sont rendues avec un avocat à la Division de la sécurité intérieure du Service de police du district de Xunyang, dans la ville de Jiujiang, pour rendre visite à Mme Wang. Ils ont demandé sa libération. Les pratiquantes et l'avocat se sont retrouvés détenus par la police. L'avocat a été libéré dans les 24 heures, mais Mme Tian et Mme Xiong sont toujours détenues. La police a également saccagé leurs domiciles.

 

Mme Tian est dans la cinquantaine. Elle a été détenue trois fois dans un camp de travail forcé et emprisonnée pendant trois ans, de 2014 à 2017.

 

Lorsque la famille de Mme Tian est allée lui rendre visite à la fin novembre 2014, ils ont remarqué qu'elle était pâle. Elle a dit qu'on lui avait menotté les mains derrière le dos et qu'elle avait été suspendue pendant une longue période, les pieds touchant à peine le sol. Elle a dit que c'était extrêmement douloureux. Deux détenues la surveillaient constamment et l'empêchaient de dormir. On la forçait à regarder des programmes de lavage de cerveau calomniant Dafa.

 

Lorsque sa famille est retournée la voir début janvier 2015, l'instructeur de la prison ne leur a pas permis de la voir, parce qu'elle n'avait pas abandonné sa croyance dans le Falun Dafa.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/1/170958.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/6/19/369995.html