Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

310,228,896 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Affinité prédestinée avec Dafa


J'ai enfin trouvé ce que je cherchais – le parcours d'une pratiquante canadienne

 

Écrit par une pratiquante canadienne

 

 

(Minghui.org) Je cherchais quelque chose depuis que j'étais jeune. Ma vie semblait difficile et, de temps en temps, j'étais dominée par les émotions. J'allais à la librairie et feuilletais des livres sur l'astronomie. La nuit, je regardais la lune à la jumelle en essayant d’appréhender combien l'univers était vaste. Dans mon cœur, je cherchais les réponses à beaucoup de questions du genre : « Quel est le but de la vie ? »

 

J'ai commencé à lire des livres et des romans ésotériques qui semblaient apporter des réponses sur la signification de la vie. Mais chaque fois que j'en terminais un, je me sentais toujours déçue.

 

Quand j'avais 16 ans, je me suis inscrite à un cours très cher de méditation transcendantale. Cependant, je n'ai pas fini le cours car je ne pouvais pas trouver le calme quand je méditais.

 

Les années ont filé. En vieillissant, j'avais moins de questions, mais j'avais toujours cette impression de mécontentement : quelque chose d'important manquait.

 

J'ai trouvé ce que je cherchais

 

En 2003, après être rentrée d'un voyage de trois mois en Asie du Sud-Est, j'ai finalement découvert ce que je cherchais, là, dans ma ville. Il y avait une fête dans le vieux quartier chinois et des pratiquants de Falun Dafa étaient en train de présenter les exercices. Attirée par la musique et les immanquables habits jaunes des pratiquants, j'y suis allée et on m'a tendu un prospectus. Ma première pensée était que je devais essayer.

 

Cependant, il m'a fallu presque six mois avant de contacter un pratiquant local et de commencer à apprendre la pratique. Au début, je faisais principalement les exercices et ne lisais le Zhuan Falun qu'une fois pas semaine. Je n'étais pas diligente.

 

En 2006, trois mois après la naissance de mon premier fils, comme j'étais en congé maternité, j'ai commencé à pratiquer les exercices tous les jours et à lire plus. Presque immédiatement, j'ai senti des changements extraordinaires aussi bien physiques que mentaux. Par exemple, mon mal de dos a disparu et j'ai arrêté de boire de l’alcool. Le Maître m'a aussi encouragée. Par exemple, un jour, j'ai senti le Falun tourner dans mon corps. Un soir, alors que j'étais très frustrée en me demandant quand j'allais enfin réussir à mettre mes jambes en double lotus, j'ai soudain pu les croiser l'une sur l'autre, et je n'ai pas senti de douleur pendant quinze minutes !

 

Avant que je ne commence a pratiquer le Falun Dafa, j'ai souffert d'une phobie pendant des années. Avec l'espoir d'en venir a bout, j'ai consulté un psychothérapeute et j'allais à des réunions de groupe. Comme mon mari travaillait de nuit et que je ne pouvais pas laisser mon enfant seul, j'ai décidé de ne plus aller aux réunions de groupe et de seulement étudier le Falun Dafa. Le Maître compatissant a éliminé cette phobie pour moi !

 

Maintenant, quand je parle du Falun Dafa aux gens et qu'ils me demandent pourquoi je pratique et qu'est ce que cela m'apporte, j'utilise souvent cela comme exemple. Je dis que le Falun Dafa a résolu mes problèmes et m'apporte des principes à suivre dans ma vie de tous les jours. Aujourd'hui, je me sens confiante et je sais que je suis sur le bon chemin.

 

Ma famille en bénéficie aussi

 

Pendant toutes ces années, le Maître à bien pris soins de ma famille. Par exemple, quelques mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, j'ai eu le travail que je voulais. Je pense que le Maître m'a donné un environnement de travail stable car j'ai besoin de me concentrer sur les projets de Dafa et de prendre soins de ma famille.

 

Quand j'étais jeune, j'ai consulté des voyants, cela faisait partie de ma quête de réponses. L'un d'eux m'a dit quand j'allais rencontrer mon mari, et aussi que 18 ans plus tard, il allait mourir dans un accident d'avion. Cela m'a inquiétée pendant des années. Nous sommes maintenant ensemble depuis 22 ans. Je sais que le Maître a réarrangé mon destin. Le Maître m'a aussi donné des indices sur l'importance d'être mariés au lieu de juste vivre ensemble. Alors, mon mari et moi nous nous sommes mariés cet été. Je me sens en fait plus honorable !

 

Mes garçons lisent aussi le Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa. J'ai remarqué qu'ils veulent le lire quand je fais bien dans ma propre cultivation. Donc je pense que la meilleure façon de leur apprendre, c'est de leur parler des principes du Falun Dafa quand ils font face à des situations difficiles, et d'être un modèle pour eux.

 

J'ai l'impression que le Maître m'envoie parfois des messages dans mes rêves. Certains rêves sont des avertissements, comme ceux où je suis très en retard, mais d'autres rêves sont encourageants, lorsque je cours alors que mes pieds touchent à peine le sol.

 

Éliminer les attachements

 

Récemment, j'ai enfin réussi à éliminer cette sensation de honte qui me suivait depuis mon enfance. J'ai pris note de toutes les situations dans lesquelles je n'étais pas fière de moi, et je me suis pardonnée. Je me suis sentie tellement soulagée. Après une profonde réflexion, j'ai réalisé que cette honte venait du désir d'être toujours parfaite, ce qui, en fait, était lié à la peur d'être rejetée. Je pense que, étant donné notre mission, les pratiquants s'imposent des critères très élevés, mais la honte est comme un démon qui doit être éliminé car cela nous empêche d'aller de l'avant.

 

Certaines fois, j'ai eu des pensées négatives à l'égard d'autres pratiquants, ou je me suis dit qu'il serait plus facile de cultiver dans un environnement différent.

 

Me rappeler que les problèmes arrivent à cause de mes propres attachements m'aide à enlever les sentiments de colère, de tristesse ou de rancœur, car le Maître à tout arrangé. Parfois cela m'a pris des heures, des jours ou même des semaines pour éliminer ces émotions négatives, mais maintenant, je suis capable de les éliminer plus rapidement.

 

Récemment, j'ai commencé à me sentir découragée. Quelques semaines plus tard, j'ai réalisé que ce sentiment n'était pas moi. J'ai décidé de l'éliminer pendant les cinq premières minutes de l'émission de la pensée droite, comme si c'était un démon. La première fois que je l'ai fait, je me suis immédiatement sentie mieux.

 

J'ai appris à prendre la souffrance pour de la joie. Sans endurer ces épreuves, je ne chercherais pas les attachements qui les génèrent, je ne les éliminerais pas et donc, je ne pourrais pas m’élever.

 

C'est quand j'ai l'opportunité de parler aux gens du Falun Dafa ou de Shen Yun que je me sens le mieux. Je suis remplie de joie car je sens que je suis en train d'accomplir ma mission.

 

Dans les moments difficiles, une pensée et une image me reviennent souvent. Je me dis à moi même : « Je lâche tous mes attachements, quoi qu'il arrive, je les élimine tous ! » Quand j'ai cette pensée, je me vois en train de prendre des cailloux de mes poches et de les jeter par terre. Ça m'aide vraiment !

 

Je remercie le Maître pour son immense patience et compassion. J'espère faire de mieux en mieux afin d'aider à sauver les êtres et remplir ma mission.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/5/171008.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/2/370470.html