Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

320,219,291 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Europe : Commémoration du dix-neuvième anniversaire de la résistance pacifique du Falun Gong

 

Écrit par des pratiquants en Europe

 

 

(Minghui.org) Le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois lançait la persécution du Falun Gong. Ceux qui cultivent et pratiquent le Falun Gong se sont dès lors engagés sur un long chemin de résistance pacifique.

 

Pour le 19e anniversaire de ce combat pour la liberté, des pratiquants de plusieurs pays européens ont tenu une série d'activités attirant l’attention sur cette crise des droits de l'homme et demandant de l’aide pour y mettre fin.

 

Ce reportage couvre les événements qui ont eu lieu en Allemagne, en France, en Italie, en République tchèque et en Finlande.

 

Berlin, Allemagne

 

Les pratiquants venus de plusieurs pays européens ont organisé une grande marche à Berlin samedi 21 juillet. Le Tian Guo Marching Band, un groupe de tambourins de ceinture et une démonstration des exercices ont attiré de nombreux spectateurs. Derrière eux, un groupe de pratiquantes tenaient des portraits de ceux qui ont perdu la vie sous la persécution.

 

Sur le parcours de la marche, les pratiquants avaient installé deux stands avec toutes sortes de documents révélant la persécution. De nombreux passants ont exprimé un vif soutien à la résistance pacifique.

 

Le Tian Guo Marching Band

 

 

Informer les passants à propos du Falun Gong

 

Une femme d’un certain âge est restée un long moment à lire l’information disponible au stand. Elle était bouleversée par les prélèvements d’organes à vif perpétré par le régime communiste chinois.

 

« Je ne peux pas imaginer que des gens soient à ce point corrompus », a-t-elle dit. « J’ai vécu la Seconde Guerre mondiale. C’était terrible à l’époque, mais les gens n’étaient pas aussi mauvais. J’ai l’impression que les gens empirent, et la tendance semble irrépressible. »

 

« Je sens qu’il n’y a plus d’espoir pour l’humanité. Qu’en pensez-vous ? » a-t-elle demandé aux pratiquants.

 

L’un d’eux lui a répondu : « Je comprends ce que vous ressentez. Mais regardez ce qui est en train de se passer en Chine, face à dix-neuf ans d’une terrible persécution, les pratiquants de Falun Gong sont toujours là, à combattre pour la liberté. Nous croyons tous en Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ceci n’est-il pas l’espoir ? »

 

La femme a répondu : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ce serait formidable si nous avions davantage de gens comme vous. Je vois l’espoir à travers vous. »

 

Paris, France

 

Les pratiquants de Paris ont tenu une série d’activités sur l’Esplanade des Droits de l’Homme, faisant des démonstrations des exercices, distribuant des dépliants d’information et recueillant des signatures pour une pétition condamnant la persécution.

 

Démonstration des exercices

 

Des passants lisent l'information à propos du Falun Gong et de la persécution.

 

Signer la pétition de soutien au Falun Gong

 

M. Baulande, un professeur de Nîmes, visitait Paris avec sa femme, ils ignoraient jusque-là l’existence même du Falun Gong et sa persécution par le régime chinois.

 

« Les pratiquants de Falun Gong font du bon travail. Ils font sentir à beaucoup de gens, y compris moi-même, que la persécution a un lien avec eux. C'est ce qui m’a décidé à signer la pétition », a-t-il dit.

 

« Cette pratique est juste », a-t-il poursuivi, « et nous tous avons besoin de ‘Authenticité-Bienveillance-Tolérance’. »

 

Déplorant que le peuple chinois n’ait pas accès aux faits en raison de la censure, il a trouvé « très important d’informer les touristes de cette information, ici, sur l’Esplanade des droits de l’homme. »

 

Son épouse a dit aux pratiquants qu’ils allaient informer leurs amis et leurs familles de ce qu’ils avaient appris ici.

 

« Je vois que cette pratique est très paisible et positive. Je ne comprends pas pourquoi le Parti communiste s’acharne contre eux », a-t-elle dit.

 

Rome, Italie

 

« Ce que vous faites est formidable… vous allez changer le monde », tels sont quelques-uns des commentaires des touristes à Rome pour encourager les pratiquants qui ont organisé une activité au Mémorial Vittorio Emanuele vendredi, appelant à mettre fin à la persécution.

 

 

Présenter les exercices et révéler la persécution

 

Un touriste lit un dépliant de présentation du Falun Gong

 

Signer la pétition de soutien au Falun Gong

 

Helsinki, Finlande

 

Les pratiquants finlandais ont tenu une veillée aux chandelles devant l'ambassade de Chine le 18 juillet, manifestant pacifiquement contre la persécution.

 

Une veillée aux chandelles commémore les pratiquants qui ont perdu la vie sous la persécution.

 

Parler aux gens de la persécution

 

République tchèque

 

les pratiquants de la République tchèque ont envoyé des courriels à leurs députés, leur apprenant qu’une abondance de preuves indique que les prélèvements forcés d'organes en Chine se poursuit à ce jour.

 

Les députés tchèques ont répondu par un franc soutien.

 

Petr Třešňák, membre du Parlement, a condamné les prélèvements d'organes dans sa réponse. Il a déclaré sa volonté de soulever la question pendant la session du Parlement.

 

La vice-présidente du Parti Pirate, Olga Richterová, a déclaré aux pratiquants qu’elle et le député Jan Lipavský sont au courant des prélèvements forcés d'organes en Chine et qu'ils se prononceraient contre.

 

Le membre du Parlement, Ondrej Profant, a déclaré que les prélèvements d'organes étaient horribles, et qu’il était heureux de joindre sa voix aux efforts des pratiquants.

 

Le membre du Parlement Marek Novák a dit qu'il soutenait la résolution du Parlement de l'Union européenne qui condamne les prélèvements d'organes perpétrés par le régime communiste chinoisl.

 

Le membre du Parlement Pavla Golasowská s’est dite troublée et choquée par la persécution. Elle a dit que la persécution bafoue la dignité humaine. Elle se tient aux côtés de toutes les victimes pour condamner la répression de la liberté.

 

Le membre du Parlement, Pavel Bělohrádek, a dit que selon lui, peu importe la culture, personne ne devrait être dépossédé de sa dignité humaine, qui est universelle.

 

Helena Langšádlová, membre du Parlement, a dit qu'elle s'opposait fermement au commerce illicite d'organes en Chine. Elle a qualifié de crime les prélèvements d’organes sur des prisonniers.

 

Les députés qui ont répondu aux pratiquants. Rangée du haut, de gauche à droite : Petr Třešňák, Helena Langšadlova, Marek Novák et Pavla Golasowská ; rangée du bas, de gauche à droite : Ondrej Profant, Olga Richterová et Pavel Bělohrádek

 

Les pratiquants ont également organisé une manifestation devant l'ambassade de Chine, et un rassemblement, dans lequel ils ont mis en scène les prélèvements forcés d'organes et appelé le public à aider à mettre fin à ces atrocités.

 

Voir également (en chinois) :

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/24/371543.html

http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/24/371542.html

http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/25/371604.html

http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/25/371603.html

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/26/171262.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/24/371494.html