Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,091,427 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Le bien est récompensé


Le pouvoir de Dafa : Guérir de la maladie d'Alzheimer

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) Mon père a 62 ans. Il est grand, fort, intelligent et juste, et il est connu comme une bonne personne dans mon village. Il a été exploité à maintes reprises par d'autres personnes, mais il ne s'est pas laissé perturber. Au lieu de cela, il est toujours sincère, aide les autres et fait bien les choses. Il est le pilier de ma famille.

 

Progression de la maladie d'Alzheimer

 

Mes parents prévoyaient de construire une nouvelle maison avec leurs économies et l'argent que nous leur avions donné en janvier 2016. Ils ont engagé mon cousin pour la construction, qui a engagé un sous-traitant pour faire le travail. Le sous-traitant a fait un mauvais travail, alors mes parents et mon cousin se sont blâmés l'un l'autre en se dérobant à leurs responsabilités. C'était plus que ce que mon père ne pouvait supporter, et la situation a gravement affecté son état mental.

 

Il a perdu le contrôle de lui-même et il est devenu de mauvaise humeur. Il se battait avec ma mère et criait sur les gens sans raison. Sa santé s'est détériorée, il avait l'air pâle et n'arrivait plus à se concentrer.

 

Un médecin a dit que mon père avait peut-être la maladie d'Alzheimer et lui a donné des médicaments. Pourtant, il ne s'est pas allé mieux. J'ai quitté mon emploi et je suis restée à la maison pour m'occuper de lui avec ma mère. Nos proches nous ont suggéré de l'emmener à l'hôpital. Les médecins ont fait des tests et lui ont diagnostiqué un trouble cérébral ainsi que la maladie d'Alzheimer. Il n'y avait pas de traitement, mais les médicaments pouvaient ralentir la progression de la maladie. Après quatre jours à l'hôpital, mon père a insisté pour rentrer à la maison.

 

Son état s'est aggravé au cours des mois suivants. Il ne savait pas qu'il était malade et voulait retourner dans son ancienne maison, et il s'est battu avec nous quand nous avons essayé de l'arrêter. Nous ne pouvions pas le laisser seul.

 

Son état s'est amélioré après que je l'ai amené chez moi en ville. Le nouvel environnement était meilleur. Ma mère et moi avons eu notre première bonne nuit de sommeil depuis longtemps.

 

Cependant, une semaine plus tard, son état s'est aggravé. Il se perdait et nous avons eu de la chance de le retrouver. Mais sa mémoire était affectée et il n'arrivait plus à contrôler ses fonctions corporelles.

 

Expérimenter le pouvoir de Dafa

 

Je pratique le Falun Dafa. Cependant, parce que j'ai été condamnée à un camp de travail parce que j'ai clarifié la vérité sur le Falun Dafa aux gens, ma mère a été traumatisée et n'a pas osé apprendre la vérité. Cependant, nous avons continué à lui parler plusieurs fois, et peu à peu, elle a changé. Elle a commencé à réciter dans son esprit « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », et espéré que mon père irait mieux.

 

Après une semaine de récitation de ces phrases, ma mère n'avait plus de bourdonnements dans les oreilles. Elle a continué à réciter les phrases. Puis, après une autre semaine, elle n'avait plus d'hypertension artérielle. Elle a été témoin de la puissance de Dafa et a récité ces deux phrases à mon père.

 

Après avoir passé quelques mois avec nous en ville, nous avons ramené Père dans notre ville natale. Nous l'avons emmené à l'hôpital d'herboristerie chinoise où l'un de mes cousins était le directeur du laboratoire. Le directeur du service des maladies du cerveau nous a dit qu'il n'y avait aucun espoir de guérison. Il a dit qu'il n'existait aucun traitement et qu'il n'y avait rien à faire. Ceci a été confirmé par des spécialistes d'autres hôpitaux.

 

Alors qu'elle marchait près de l'hôpital, Mère a rencontré une pratiquante de Falun Dafa. Mère lui a parlé de la situation de mon père. La pratiquante est ensuite venue chez nous pour nous aider. Grâce à elle, nous avons noué des liens avec d'autres pratiquants. Après notre retour à la maison, plusieurs pratiquants sont venus voir mon père et, avec beaucoup de patience, lui ont appris à réciter « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Ils m'ont suggéré de faire écouter les conférences du Maître à mon père.

 

Depuis, chaque fois que mon père n'arrivait pas à dormir, ma mère et moi lui apprenions à réciter les deux phrases de Dafa. Mon père criait après nous : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Un soir, on a fait ça pendant deux heures.

 

Mon père allait mieux. Il pouvait contrôler ses fonctions corporelles, marcher seul et devenir plus concentré. Bientôt, sa mémoire lui est revenue et il est redevenu son ancien lui-même, intelligent.

 

Être témoin du pouvoir de Dafa

 

Nos voisins ont également été témoins des changements chez mon père et ont demandé comment il s'était rétabli. Ma mère leur a dit : « En récitant “Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Chaque fois que maman racontait l'histoire de mon père, elle trouvait que l'état de mon père s'améliorait.

 

Mon oncle a été témoin du miracle et a changé son attitude envers le Falun Dafa. Il se mettait en colère et m'insultait chaque fois que je lui envoyais des documents clarifiant la vérité. Mes tantes sont venues voir mon père, et il leur a raconté comment il s'était rétabli en lisant les livres de Falun Dafa. Quand ma tante a semblé surprise, mon oncle m'a dit que peu importe le livre que mon père lit, ce qui importe, c'est qu'il s'en soit remis. Le frère et la belle-sœur de ma mère ont dit qu'ils commenceraient aussi à réciter les phrases de Dafa.

 

Mon père récite « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » plusieurs fois. Il récite les phrases le matin après son réveil et le soir avant de dormir. Il nous réveille le matin pour faire les exercices de Dafa. Il a enseigné aux autres à réciter les phrases de Dafa aussi.

 

Mon père est maintenant complètement rétabli, et il a même pris du poids. Il est devenu très doux, gentil et pense toujours aux besoins des autres avant de penser aux siens.

 

Avant, mes proches ne comprenaient pas pourquoi je pratiquais le Falun Dafa, et ils m'attaquaient à ce propos. Maintenant, ils sont silencieux, surtout mon cousin qui est médecin.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/9/10/171844.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/8/21/我父亲的老年痴呆症好了-372719.html