Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,377,428 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


L'espoir de l'humanité réside dans la modification du rapport de forces entre le Bien et le Mal

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de la province du Hubei, Chine, lors de la commémoration des dix-neuf ans de résistance à la persécution du Falun Dafa

 

 

(Minghui.org) Jiang Zemin et le Parti communiste chinois (PCC) se sont mutuellement utilisés pour lancer cette persécution contre le Falun Gong, qui dure depuis dix-neuf ans. Au cours de ces dix-neuf années, dans cette lutte entre le Bien et le Mal qu'est en réalité cette persécution, le rapport de forces entre les deux camps a énormément changé : les forces du Bien s'élèvent et évoluent vers le devant historique de la scène ; les forces du Mal s'affaiblissent et se dirigent vers la ruine. Les personnes bienveillantes y voient de l'espoir pour l'humanité.

 

Le 13 mai 1992, le fondateur du Faluln Gong, M. Li Hongzhi, a généreusement diffusé cette méthode depuis la ville de Changchun, en Chine. Le principe « Authenticité, Bienveillance, Tolérance » a rapidement attiré beaucoup de personnes bienveillantes, qui sont venues progressivement apprendre le Falun Gong, élever leurs valeurs morales, renforcer leur santé physique, harmoniser leur vie familiale et faire du bien à la société. En moins de sept ans, le nombre de personnes cultivant et pratiquant le Falun Gong avoisinait les cent millions d'individus. Pendant toute cette période, il n'y a eu aucune hostilité du gouvernement chinois.

 

Le 20 juillet 1999, Jiang Zemin, le chef du PCC, mû par une extrême jalousie, s'est servi de la rigoureuse organisation du régime totalitaire communiste pour déclencher sans vergogne une persécution à grande échelle du Falun Gong. Elle a duré dix-neuf ans et elle continue. Si l'on observe son déroulement, on peut voir que pendant dix-neuf ans, Jiang Zemin et le PCC se sont mutuellement utilisés pour persécuter le Falun Gong, et que pendant dix-neuf ans les pratiquants de Falun Gong ont résisté à la persécution de manière pacifique et rationnelle. Pendant tout ce temps, le rapport de forces entre les deux parties a connu des changements radicaux. La résistance à la persécution du Falun Gong est, dans l'ensemble, passée par une phase de résistance passive, puis de résistance active.

 

La phase de résistance passive : elle correspond globalement à la période du 20 juillet 1999 au 12 juin 2001. Face aux médias du PCC qui diffamaient et calomniaient le Maître et les disciples de Falun Dafa, les pratiquants ont abandonné au maximum leur ego et sont sortis avec courage, sans relâche, faire appel par voies légales, clarifier la vérité avec intelligence et éliminer ces mensonges qui calomniaient le Falun Gong ; par exemple les tromperies telles que « les 1400 décès présumés », « les auto-immolations sur la place Tiananmen », etc. Ils rétablissaient la vérité et éveillaient la conscience et la bienveillance des gens. Au cours de cette phase, face aux mensonges du PCC qui étaient omniprésents, les pratiquants de Falun Gong expliquaient laborieusement et dénonçaient un mensonge après l'autre. Au cours de cette phase, d'innombrable spratiquants de Falun Gong ont été kidnappés, illégalement arrêtés, illégalement envoyés aux travaux forcés, illégalement condamnés à la prison, illégalement soumis à des lavages de cerveau, voire persécutés à mort. Un très grand nombre de personnes participait à la persécution. Non seulement les mensonges étaient diffusés partout en Chine, mais tous les recoins du monde ont été empoisonnés par ces mensonges, c'était comme si la participation était universelle. Dans la lutte du Bien contre le Mal, le Falun Gong représentant le Bien était en mauvaise posture, réduit à se défendre et très gravement persécuté. Jiang Zemin et le PCC pervers, représentant le Mal, avaient une attitude enflammée et très arrogante. Et le reste du monde ? La plupart des gens étaient indifférents et regardaient sans intervenir.

 

La phase de résistance active : comme les pratiquants de Falun Gong ont clarifié la vérité sans relâche, beaucoup de personnes qui avaient participé à la persécution se sont arrêtées d'y participer. Beaucoup de persécuteurs incorrigibles ont reçu des rétributions karmiques. Beaucoup de personnes sont sorties de l'indifférence et de la perplexité. Un vent de justice est en train de se lever et celui de la perversité se dissipe. Voici quelques exemples de grands événements qui ont eu lieu pendant cette phase. En y réfléchissant bien, ils tournent tous autour du Falun gong :

 

1) Trois hauts fonctionnaires du PCC, MM. Hao Fengjun, Chen Yonglin, Han Guangsheng ont abandonné les ténèbres pour rejoindre la lumière. Une fois qu'ils ont compris la vérité, ils ont démissionné des trois instances du PCC, et sont sortis courageusement du PCC pour dénoncer les coulisses de la persécution du Falun Gong par le Parti. Un coup d'arrêt porté à la perversité.

 

2) En 2003, le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), une pneumopathie, s'est répandu. Cela a été provoqué par les crimes du PCC. Huang Ju, membre du Comité permanent du bureau politique du PCC et premier vice-premier ministre du Conseil des affaires de l'État de l'époque, a également perdu la vie.

 

3) Le 19 août 2004, le journal The Epoch Times publie la série éditoriale « Les neuf commentaires sur le Parti communiste ». Elle dénonce les caractéristiques sectaires du PCC qui lutte contre le Ciel, la Terre et l'humanité, incitant le peuple chinois à démissionner du Parti, de la Ligue de la jeunesse et des Jeunes Pionniers. Au 18 juin 2018, le nombre de personnes ayant déclaré avoir fait les trois démissions (du Parti, de la Ligue et des Pionniers) a dépassé les 307 millions.

 

4) En 2006, le fait que le PCC prélève des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants a été dénoncé ; le monde en a été ébranlé. Depuis, la communauté internationale a lancé des enquêtes concernant cette affaire. L'avocat canadien David Matas et le député David Kilgour ont enquêté minutieusement pendant des années, ils ont obtenu des dizaines de pièces à conviction et ont produit un rapport d'enquête étayé d'analyses et de preuves. En septembre 2014, L'Organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a interrogé par téléphone Bai Shuzhong, ministre chinois de la Santé pour le Département général de la logistique de l'Armée populaire de libération du peuple. Dans l'enregistrement de cette conversation téléphonique, M. Bai a dit : « À l’époque, c'était le président Jiang. Il y avait un ordre, une sorte d'instruction qui disait de démarrer de telles choses, les transplantations d’organes. […] à l’époque, après l’ordre donné par le président Jiang, nous nous sommes tous lancé activement dans la campagne anti-Falun Gong . » Aujourd'hui, des pays et régions comme Israël, l'Espagne, l'Italie et Taïwan ont interdit à leurs citoyens de faire du tourisme d'organes vers la Chine.

 

5) En 2007, la compagnie Shen Yun Performing Arts voit le jour. Pendant longtemps, le PCC s'est servi du « Gala du Nouvel An chinois » pour encenser le Parti pervers et empoisonner les gens du monde, qui en ont été victimes sans le savoir. Le Maître dans sa grande compassion a lui-même fondé la compagnie Shen Yun. À travers des formes artistiques inégalées et des tournées annuelles dans le monde entier, il a sauvé beaucoup de personnes dans le monde et a réprimé l'empoisonnement par le « Gala du Nouvel An ».

 

6) Trois grands médias. La chaîne de télévision NTDTV, le journal Epoch Times, la radio Sound of Hope, avec leurs points de vue acérés, leur positionnement rigoureux, disent la vérité, dénoncent les mensonges, établissent une atmosphère juste, favorisent la bienveillance contre le mal, clarifient la vérité sur les faits. Ils établissent une plate-forme internationale pour que les gens du monde entier puissent accéder à la vérité et la diffuser largement.

 

7) Des avocats comme Gao Zhisheng, Wang Yonghang, Xie Yanyi, Li Heping ont défendu l'innocence des pratiquants de Falun Gong. Le PCC pervers se sert de moyens prétendument légaux pour persécuter le Falun Gong, mais, en réalité, il ne parle jamais du droit. En tant qu'avocats dotés d'une conscience, Gao Zhisheng, Wang Yonghang, Xie Yanyi, Li Heping, etc. ont pris l'initiative d'aider les pratiquants de Falun Gong à défendre leur innocence, brisant ainsi cette illusion de justice que PCC utilisait pour cacher ses actes hideux. C'est le PCC lui-même qui est en train de piétiner les lois et saper leur exécution.

 

8) La communauté internationale poursuit en justice les hauts fonctionnaires ayant participé à la persécution du Falun gong. De hauts fonctionnaires comme Jiang Zemin, Luo Gan, Bo Xilai, Zhou Yongkang et d'autres membres du PCC sont poursuivis en justice pour crimes contre l'humanité, crime de torture, et génocide.

 

9) En 2008, quand la vérité sur les Jeux olympiques de Pékin et le grand séisme de Wenchuan ont été révélés, cela a montré au monde la perversité du PCC qui méprise la vie. De plus en plus de personnes dans le monde sont ébranlées au plus profond de leur cœur, la soif d'une vie en sécurité est de plus en plus grande.

 

10) L'affaire de Wang Lijun qui s'est enfui à l'ambassade des États-Unis a révélé les coulisses corrompues du PCC. Les hauts fonctionnaires du PCC ayant persécuté le Falun Gong comme Bo Xilai, Zhang Yue, Guo Boxiong, Xu Caihou, etc. ont reçu des rétributions karmiques, confirmant ainsi le principe céleste « Le mal est puni par le mal ». Bien que le PCC les ait punis pour motifs économiques ou politiques, et non pas pour la persécution du Falun Gong, cela a énormément affaibli le pouvoir de persécuter le Falun Gong du PCC. Un vent de justice est en train de se lever.

 

11) Novembre 2013, les camps de rééducation par le travail ont été démantelés, le système de rééducation par le travail a été aboli. Le système de rééducation par le travail a toujours été illégal, Jiang Zemin s'est servi de ce système pervers pour y persécuter cruellement le Falun Gong. Avec la diffusion généralisée de la vérité à grande échelle et la divulgation de la persécution, le PCC n'a eu d'autre choix que d'abolir ce système et démanteler les camps. De nombreux pratiquants de Falun Gong ont été libérés et ont pu rentrer chez eux.

 

12) Zhou Yongkang a été arrêté en 2013. Zhou Yongkang, secrétaire du comité permanent du Bureau politique et ministre de la Sécurité publique, est l'homme de confiance le plus efficace et le plus fidèle de Jiang Zemin. iI a persécuté le Falun Gong de toutes ses forces, ses mains étaient couvertes du sang de pratiquants, son crime est incommensurable. En 2013, impliqué dans l'affaire Bo Xilai, il a été arrêté, ce qui a diminué la puissance de la persécution du Falun gong par Jiang.

 

13) La « Notice à propos de l'identification et de l’éradication des organisations sectaires », publiée par le ministère de la Sécurité publique, le Conseil d'État et laAssemblée générale des représentants du Parti communiste, communique une liste de 14 groupes sectaires ; le Falun Gong n'y figure pas. Cette « Notice » a déjà été publiée trois fois, en 2000, 2004 et 2014. Le Falun Gong enseigne la bienveillance aux hommes, c'est le PCC la véritable secte.

 

14) En 2013, Li Dongsheng, directeur du Bureau 610 a été arrêté. Le 10 juin 1999, Jiang Zemin a, de sa propre initiative, créé le « Bureau 610 », spécialisé dans la persécution du Falun Gong. C'est une organisation criminelle extralégale se situant au-dessus des lois et répondant aux ordres directs de Jiang Zemin. Depuis le pouvoir central jusqu'aux localités, chaque niveau est doté d'un « Bureau 610 », qui a énormément de pouvoir et commet les crimes les plus ignobles. Le directeur du Bureau 610 central, Li Dongsheng, avait été le directeur adjoint de la chaîne de télévision centrale, responsable de la production de la vidéo « Auto-immolations sur la place Tiananmen » qui diffamait le Falun Gong. Cette vidéo est extrêmement perverse. Remplie de mensonges, elle a attisé la haine des gens envers le Falun Gong, ce qui a provoqué l'escalade de la persécution : d'innombrables pratiquants de Falun Gong ont été persécutés à mort et en même temps de nombreuses personnes dans le monde ont été empoisonnées. Li Dongsheng a été arrêté en 2013, ce qui a encore diminué la puissance de la persécution du Falun gong par Jiang.

 

15) En 2015, émergence des « Procès contre Jiang ». Les disciples de Faluln Gong utilisent leur vrai nom pour poursuivre par voies légales Jiang Zemin auprès de la Cour suprême populaire et du Parquet suprême populaire. Les deux cours de justice ont un taux d'acceptation des dossiers très élevé. 200 mille personnes ont intenté des procès contre Jiang Zemin, cela terrifie le coupable ainsi que tous ceux qui le suivent dans la persécution du Falun Gong.

 

16) En 2011, le no 28 du Journal officiel du Conseil d’État a publié le décret n50. Ce dernier annule les deux textes de 1999 concernant les livres de Falun Gong et clarifie la position du Conseil d’État : les livres de Falun Gong sont tout à fait légaux en Chine.

 

17) Les organismes exécutifs comme les postes de police, les bureaux de la Sécurité publique, les parquets, les tribunaux, etc. libèrent régulièrement des pratiquants de Falun Gong kidnappés, car ils ne veulent plus servir d'instruments de torture à Jiang Zemin. Avec la large diffusion de la vérité, de plus en plus d'organismes exécutifs tels que les postes de police, les bureaux de la Sécurité publique, les parquets et les tribunaux, ont compris les faits. Dans l'intérêt de leur propre avenir, ils libèrent régulièrement des pratiquants de Falun Gong, et ainsi racheter leurs crimes par leurs actes.

 

18) Le 18 novembre 2017, lors du treizième anniversaire de la publication des Neuf commentaires sur le Parti communiste, le comité de rédaction publie un nouvel ouvrage : Le but ultime du communisme (Édition chinoise). Il révèle la nature perverse du communisme, avec pour but ultime la destruction de toute l'humanité. Il a permis aux gens de clairement reconnaîte ce qu'est le communisme. Tous les Chinois ayant compris la vérité se manifestent pour résister à la persécution.

 

19) Le 8 juin 2018, le député américain Dana Rohrabacher a présenté la « résolution 932 ». Cette résolution exprime sa solidarité avec le mouvement des démissions du Parti communiste et de ses instances associées, et demande au PCC de cesser immédiatement la persécution du Falun Gong.

 

20) En mai 2018, le comité de rédaction des Neuf commentaires publie un nouvel ouvrage : Comment le spectre du communisme gouverne notre monde. Il révèle de manière exhaustive la perversité du parti communiste, tous les peuples du monde sont les cibles de la persécution du communisme. Les gens du monde qui ont compris la vérité manifestent leur mécontentement le concernant, tout le peuple résiste à la persécution et soutient le Falun Gong.

 

21) De nombreux anciens pratiquants reprennent la pratique. Après dix-neuf ans de cruelle persécution et de mensonges trompeurs, de nombreux pratiquants de Falun Gong ont été dupés, ont signé des déclarations de garantie et ont arrêté de pratiquer. Donnant suite à l'appel bienveillant de Maître et à l'aide sincère des pratiquants de Falun Gong, des dizaines de milliers d'anciens pratiquants se sont réveillés, ont percé à jour les mensonges et ont solennellement déclaré sur le site Internet Minghui qu'ils recommençaient à cultiver et pratiquer le Falun Gong, et qu'ils étaient déterminés à continuer jusqu'au bout. Un vent de justice est en train de se lever.

 

22) Dans cette persécution, le Falun Gong s'approche de plus en plus du devant de la scène mondiale, il est de plus en plus apprécié et considéré. À l'heure actuelle, le Falun Gong s'est répandu dans plus de 100 pays et régions, il a reçu plus de 3000 lettres de recommandation. Les livres de Dafa ont été traduits en 40 langues et diffusés dans le monde entier.

 

A travers les événements cités ci-dessus, on peut voir : que les pratiquants de Falun Gong sont de plus en plus matures, rationnels, calmes, lucides et compatissants ; qu'en interne, le PCC est de plus en plus divisé et que davantage de personnes ont abandonné les ténèbres pour rejoindre la lumière, pour se ranger du côté de la justice. Quant aux gens dans le reste du monde, beaucoup pensaient que la persécution du Falun Gong ne les concernait en rien. Mais à la suite de la large diffusion de la vérité, de plus de plus de gens réalisent que cela les touches de très près. Le PCC persécute le Falun Gong, mais ce n'est pas que le Falun Gong qui subit cette persécution : persécuter le Falun Gong, c'est être soi-même persécuté. Quand les gens réalisent cela, ils se mettent à résister à la persécution avec leurs moyens.

 

Le Falun Gong a reçu le soutien et l'aide des gens, « lorsqu'on est dans le Tao, on reçoit de nombreuses aides », il représente les forces du Bien. Jiang Zemin et le PCC vont à l'encontre du Ciel, ils perdent les voix du peuple, la plupart des gens s'en éloignent et les évitent, ils sont perdus et peu les soutiennent, ce sont les forces du Mal. Le Falun Dafa est une Loi juste, c'est le seul espoir de l'humanité. Le Mal ne peut pas triompher du Bien : c'est un principe juste de l'univers. Le PCC est sur le point d'être complètement désintégré, une nouvelle Chine sans PCC est en train de naître. Les personnes dotées de sagesse ont vu dans l’évolution de ce rapport de force entre le Bien et le Mal un espoir pour l'humanité.

 

Espérons que davantage de personnes puissent voir cet espoir pour l'humanité, choisir la voie à emprunter, abandonner la secte communiste, revenir à la véritable tradition et obtenir les bienfaits du Falun Dafa et d'« Authenticité-Bienveillance-Tolérance ».

 

 

Traduit du chinois en France

 

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/22/371318.html