Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Montréal : Commémoration du neuvième anniversaire du « 25 avril »- - Clarifier les faits paisiblement et rationnellement (Photos)

Samedi 10 mai 2008 |   Écrit par Xiao Yan de Montréal

(Minghui.org)

Le 16 avril 2008 les pratiquants de Falun Gong de Montréal au Canada ont tenu un rassemblement dans le Parc Zhongshan du quartier chinois pour commémorer le neuvième anniversaire du « 25 avril » à Pékin. Avec le même esprit paisible et raisonnable qui a régné le 25 avril 1999, les pratiquants ont exposé la persécution ininterrompue du Falun Gong par le régime communiste chinois au cours des neuf dernières années. Ils ont demandé à la communauté internationale et à tous les gens de tous les secteurs de condamner la conduite brutale du régime communiste chinois et d'apporter leur soutien pour faire cesser la persécution.

Rassemblement à Montréal pour commémorer le neuvième anniversaire de l'appel paisible du « 25 avril »

Une famille locale de cinq personnes s’est arrêtée pour écouter la clarification de la vérité

Les passants sont peu disposés à partir après avoir appris les faits sur la persécution

Deux dames se sont jointes à la pratique des exercices du Falun Gong

Une famille du Vermont en vacances à Montréal est venue comprendre la persécution

Les passants approchent les pratiquants pour signer la pétition qui demande la fin de la persécution

Un pratiquant a dit, « Tout au long de ces neuf années de persécution, la terre divine (la Chine) a été éclaboussée par le sang. Cependant, les vraies victimes sont non seulement les pratiquants de Falun Gong, mais également les nombreux Chinois, qui, sous le contrôle du régime, sont devenus des complices inconscients dans ces massacres. Face à la persécution cruelle, les pratiquants se sont mis en danger et ont mis leur sécurité personnelle en danger et ils ont persévéré « en clarifiant les faits » aux gens. En conséquence, de plus en plus de personnes peuvent sortir de l'ombre [créée par] les mensonges du PCC et ont changé leur attitude autrefois hostile envers la pratique, ce qui peut leur apporter de grands avantages. Les pratiquants à l’extérieur de la Chine ont sans compter donné leur temps et leur propre argent pour exposer les cruautés du régime communiste, inspirant ainsi la compassion, alors que beaucoup de pratiquants à l'intérieur de la Chine ont perdu leurs vies »

Le rassemblement a duré approximativement trois heures. Plus de dix pratiquants ont prononcé des discours préparés. Ils ont clarifié les faits sur la persécution que les pratiquants ont endurée au cours de ces neuf dernières années. L'événement a attiré beaucoup de spectateurs. Les pratiquants ont été très occupés à distribuer les documents d’information et à recueillir des signatures pour la campagne des « Millions de signatures ». Beaucoup de passants ont entendu parler de la persécution en Chine pour la première fois et ont demandé d'autres détails aux pratiquants.

Un homme, après lecture des documents, a demandé, « Pourquoi le régime communiste chinois persécute-t-il une si bonne pratique comme le Falun Gong? C’est vraiment difficile à comprendre. » Il a alors demandé l'adresse du site local de pratique, et a dit qu’il irait là-bas le lendemain pour apprendre les exercices.

Arrivant du Vermont, une famille de quatre personnes en vacances n'avait jamais entendu parler de la persécution. Ils ont passé beaucoup de temps au rassemblement à lire les documents de clarification de la vérité. La mère et les deux enfants ont écouté soigneusement pendant que les pratiquants parlaient du Falun Gong et de la persécution. Le père a tenu les deux coins d'une banderole et a lu attentivement l'information sur la banderole au sujet de la persécution. Le garçon d’une dizaine d’années a également regardé soigneusement les documents de clarification. La mère a demandé aux pratiquants à trois reprises, « Pourquoi les gens sont-ils persécutés simplement pour leur pratique du Falun Gong ? » Quand elle s'est renseignée sur les avantages que le Falun Gong pouvait apporter à l’esprit et au corps des gens, elle a demandé plus d'informations et a dit qu’elle allait les envoyer à son père.

Cinq jeunes, âgés de 16 ou 17ans, ont solennellement signé la pétition contre la persécution après avoir entendu les faits. Un des garçons a demandé « Que pouvons-nous faire pour aider? » Puis rapidement, il a eu une idée, « Donnez-moi une feuille de pétition s'il vous plaît. Je vais faire des photocopies pour les autres lycéens de mon école afin qu’ils puissent signer pour faire cesser la persécution. »

Depuis ces dernières neuf années, de plus en plus de gens ont appris les faits et sont maintenant capables de distinguer le bon du mauvais grâce aux efforts fermes des pratiquants pour clarifier la vérité. Quand un Chinois travaillant dans un restaurant du quartier chinois a longé le rassemblement, il a dit aux pratiquants qui distribuaient des brochures, « Le Falun Dafa est bon! »

Une famille chinoise locale de cinq est arrivée. Quand ils ont vu le rassemblement, ils se sont arrêtés pour écouter une pratiquante en train de clarifier les faits. Un peu plus tard, ils sont retournés vers elle pour lui donner une glace, une glace qu’ils avaient spécialement achetée pour elle. La mère a dit, « Nous avons amené nos enfants ici et nous nous sommes renseignés sur le Falun Gong et la persécution des pratiquants. Nous ne pouvons pas supporter, particulièrement la douleur des enfants. Elle (la pratiquante qui leur avait parlé) fait quelque chose de très remarquable. »

Samedi le temps était doux et comme un grand nombre de gens étaient venus faire des courses dans le quartier chinois, les pratiquants ont manqué de formulaires pour la campagne des « Millions de signatures », lancée par la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG). Beaucoup de gens dans la foule entendaient parler de la pratique pour la première fois et ont noté les adresses des sites locaux de pratique, disant qu’ils voulaient apprendre à pratiquer également. Deux femmes se sont jointes au groupe d'exercices ce jour-là.

Le 25 avril 1999 est une étape importante, qui sera enregistrée pour toujours dans l'histoire. Il y a neuf ans, environ dix mille pratiquants de Falun Gong se sont réunis de leur propre gré devant le bureau des appels du Conseil d'état à Pékin. Ils ont fait ainsi pour faire appel paisiblement après une série d'incidents défavorables à travers la Chine, y compris la calomnie et des coups montés contre le Falun Gong. Cette diffamation a été effectuée par ceux qui avaient des motifs secrets, tel que He Zuoxiu, et comprenait les arrestations illégales de 45 pratiquants de Tianjin. Les pratiquants sont allés lancer un appel pour la libération de ceux qui avaient été illégalement détenus et ont adressé des pétitions aux autorités afin qu’ils leur permettent un environnement de cultivation détendu et également la liberté d’édition des livres du Falun Dafa. Ensuite, le premier ministre Zhu Rongji a reçu les pratiquants, et en conséquence, des résolutions préliminaires ont été convenues. Après, les pratiquants ont quitté les lieux paisiblement.

Cependant, le 20 juillet 1999, en raison de la rancune, de l'envie, et de la haine contre la popularité du Falun Gong, l'ancien chef communiste chinois Jiang Zemin, utilisant l'appel paisible du « 25 avril » comme prétexte, a officiellement et en complète violation de la constitution chinoise, lancé la persécution la plus perverse et brutale de l'histoire. Des mensonges ridicules et de fausses preuves ont été soigneusement fabriqués ; un grand nombre de pratiquants ont été arrêtés, torturés, violés, mis de force dans des établissements psychiatriques, soumis à des lavages de cerveau forcés ou leurs organes ont été prélevés et vendus pour le bénéfice. Leurs familles ont été également sévèrement impliquées et persécutées. Le régime pervers de Jiang Zemin a employé toutes sortes de méthodes impitoyables pour torturer les pratiquants physiquement et pour les tourmenter mentalement. Ceci a eu comme conséquence des milliers de décès et des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont été incarcérés et ont vécu une vie incroyablement misérable, pendant que d’innombrables familles ont été déchirées.

Jusqu'ici, le nombre vérifié de pratiquants morts en raison de la persécution a atteint 3.149. Le nombre réel peut être beaucoup plus élevé. Ce qui est encore plus terrifaint est le fait que le régime communiste chinois prélève de façon criminelle les organes de pratiquants vivants pour le bénéfice. En outre, le régime utilise maintenant les Jeux olympiques comme un autre prétexte pour intensifier la persécution contre le Falun Gong et arrêter les pratiquants en masse. Ces derniers mois seulement, 1.878 arrestations de cette sorte ont été rapportées.


Traduit de l'anglais au Canada le 3 mai 2008