Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Suède : Les pratiquants de Falun Gong commémorent le 25 avril

Dimanche 11 mai 2008 |   Écrit par un pratiquant suédois

Suède : Les pratiquants de Falun Gong commémorent le 25 avril

(Minghui.org)

Le 25 avril 2008, les pratiquants de Falun Gong suédois ont tenu des activités à l'Ambassade chinoise à Stockholm pour commémorer l'appel pacifique tenu à Pékin le 25 avril voici neuf ans.

Les pratiquants de Falun Gong suédois en face de l'Ambassade chinoise à Stockholm ...

... et devant le Consulat chinois à Gothenburg

Voici neuf ans, plus de 10 000 pratiquants de Falun Gong se sont rendus au Bureau des Appels du Conseil d'Etat pour demander que soient libérés 45 pratiquants qui avaient été arrêtés à Tianjin, un environnement de pratique légale, et l'autorisation de publication des livres du Falun Gong. Zhu Rongji, le Premier ministre d'alors, a reçu quelques représentants des pratiquants et le problème a été résolu le jour même. C'est le "grand Appel pacifique du 25 avril" qui a surpris le monde entier. Par la suite, les pratiquants de Falun Gong ont été soumis à neuf ans de persécution brutale.

Dans son discours, un des pratiquants, Anders Eriksson a dit "Le but d'être venus ici aujourd'hui est d'exprimer notre vivre protestation contre le PCC, pour neuf années qui ont causé d'immenses souffrances aux pratiquants qui croient en Authenticité, Compassion, Tolérance ! La persécution du Falun Gong doit cesser ! Je pense que nous devrions tous mettre fin à la persécution, la torture et le meurtre de ces personnes innocentes, de ces personnes de bien. De telles actions sont illégales."

En 1998, Anders Eriksson a commencé à pratiquer le Falun Gong, il a tout de suite beaucoup aimé la pratique et la sensation confortable que lui procuraient les exercices. Il a aussi obtenu une clé pour la vie humaine et compris la signification de la vie et s'est graduellement amélioré en suivant en même temps le principe "Authenticité, Compassion, Tolérance". Sa vie et ses relations avec les autres sont devenues harmonieuses.

Anna Bender a commencé la pratique en 1995. En participant aux premiers enseignements de Maître Li, elle a eu un sentiment de paix intérieure profonde. Son attitude chaleureuse envers autrui rayonne encore davantage aujourd'hui.

Viveka Enoksson a pris la parole et dit : "Quel dommage que le Falun Gong ne soit pas autorisé en Chine. Ce sont de très bons exercices que j'ai moi même pratiqué plus de dix ans. Je suis devenue plus paisible et bienveillante et je ne me mets plus en colère comme cela m'arrivait alors. J'ai bénéficié du Falun Gong autant physiquement que spirituellement. La population chinoise devrait jouir de son droit de croyance. Ici aujourd'hui, nous montrons au personnel de l'ambassade et aux passants ce qui se passe en Chine. Nous ne cessons d'appeler au cœur des gens afin qu'ils aident à stopper la persécution et les meurtres et soutiennent la justice et la bonté !”

Gulli est propriétaire d'un magasin à Stockholm, elle a exprimé sa vie protestation contre la récente intensification des cas de persécution de pratiquants dans le Falun Gong avec l'excuse de préparer les Olympiques. Elle a dit : "Je suis ici aujourd'hui pour dire à ceux de l'Ambassade de Chine de bien distinguer entre le peuple chinois et le Parti communiste chinois (PCC). Le PCC a promis qu'il respecterait les droits de l'homme mais il n'y a toujours pas de droits de l'homme en Chine et aujourd'hui ils continuent à arrêter les défenseurs des droits l'homme et les pratiquants de Falun Gong en grand nombre. Ce n'est pas admissible.

Tony Lingefors a le coeur lourd, sachant que le PCC intensifie sa persécution du Falun Gong à l'occasion des Jeux Olympiques : "En utilisant le patriotisme, le PCC pousse la population chinoise qui ne connait pas la vérité à s'opposer aux médias étrangers, les gens ont été complètement dupés par ses mensonges. Les Chinois devraient s'éveiller, nous ne sommes pas contre la Chine, nous voulons juste faire cesser la persécution. Les gens ne devraient pas être cruellement persécutés simplement pour leur croyance.

Li Zhihe, qui vit aujourd'hui en Suède, a participé à l'Appel pacifique du 25 avril 1999 et est témoin de toute l'histoire de l'appel des 10 000 personnes. Interviewé, M. Li a dit que le fait que le PCC ait déterminé la nature de l'appel pacifique de 10 000 pratiquants de Falun Gong comme "attaquer Zhonghaihai de tous côtés" était un plan prémédité pour tromper les gens et trouver une excuse pour la suite de la répression.

"Je me souviens bien de ce qui s'est passé le 25 avril 1999. Ce matin là à 6h, je suis venu dans la rue Fuyou. Bien qu'il y avait déjà beaucoup de gens, l'ordre régnait. Pas de slogans et pas de cris, l'atmosphère était paisible. Nous voulions seulement dire au Bureau des Appels notre véritable situation. Nous ne souhaitons pas aller à Zhongnanhai. Le Bureau des Appels est juste à côté de Zhong Nanhai. Nous nous tenions là où la police nous avait dit de nous tenir et attendions paisiblement le résultat de la négociation. En jetant un regard en arrière, ce que le PCC a fait était prémédité. C'était une mise en scène pour avoir une excuse pour la prochaine étape de la répression du Falun Gong.

Li Zhihe avait une famille heureuse et du travail. Il est devenu une cible de la persécution après le 20 juillet 1999 pour avoir participé à l'appel du 25 avril. A l'époque le Bureau 610 prévoyait de l'envoyer de force dans une classe de lavage de cerveau. Lui et sa femme ont perdu leur travail parce qu'ils étaient déterminés dans leur croyance et s'opposaient à la persécution. Ils ont du quitter la Chine pour finalement, après être passés par pas mal d'endroits, arriver en Suède, qui les a finalement acceptés comme réfugiés.

Li Zhihe a dit “Neuf ans déjà que le PCC persécute le Falun Gong. Pour ces neuf ans, avec un cœur bon et de l'endurance, les pratiquants de Falun Gong ont appris aux gens pourquoi le PCC persécute le Falun Gong et comment il a mis en scène l'incident d'auto-immolation place Tiananmen et révélé ses atrocités de prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Nous n'avons aucune visée politique, nous voulons juste faire cesser la persécution. Plusieurs vieilles dames qui pratiquaient les exercices avec nous ont été emmenées de chez elle et sont encore aujourd'hui dans des camps de travaux forcés. Ce n'est pas que tout ira bien s'ils pratiquent les exercices chez eux comme le PCC le dit dans sa propagande, ce qu'il fait c'est trouver une excuse pour persécuter le Falun Gong et tromper le monde.

“Aujourd'hui le CCP intensifie sa persécution illégale des pratiquants de Falun Gong en Chine en prenant les Jeux Olympiques comme prétexte. Nous sommes inquiets pour leur vie et leur sécurité. J'appelle la communauté internationale à prêter attention à cette persécution en Chine, en espérant que tous les gouvernements puissent se lever pour défendre la justice et la bonté, et mettre fin à cette catastrophe le plus vite possible ."


Nos lecteurs peuvent lire et regarder entre autres les articles suivants pour mieux comprendre l'événement du 25 avril 1999 :

Quelques faits à propos de l'appel pacifique du 25 avril 1999 à Pékin

Vidéo de FGMTV : Que s'est-il passé à Zhongnanhai le 25 avril 1999 ? (Vidéo de 16 minutes en anglais )