Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Suisse : Les pratiquants de Falun Gong commémorent l’appel du 25 avril et protestent de la persécution par le régime communiste chinois (Photos)

None

Jeudi 8 mai 2008

(Minghui.org)


Dans la soirée du 25 avril 2008, les pratiquants de Falun Gong en Suisse ont organisé une veillée aux chandelles devant l’ambassade chinoise à Berne, et devant le consulat chinois à Zurich, commémorant l’appel pacifique de plus de dix mille pratiquants à Pékin, neuf ans plus tôt et protestant contre la persécution intensifiée du Falun Gong par le régime communiste chinois en ‘’préparation’’ des Jeux Olympiques.

Les pratiquants de Falun Gong devant l’ambassade chinoise à Berne

Des pratiquants devant le consulat chinois à Zurich

Les veillées aux chandelles ont commémoré tous les pratiquants de Falun Gong qui ont été persécutés à mort par le régime communiste chinois au cours des neuf années passées. Des photos ont exposé les atrocités commises par le régime dans sa persécution brutale du Falun Gong. Les pratiquants espéraient aussi que les personnels travaillant à l’ambassade chinoise et au consulat apprendraient la vérité et ne seraient pas complices de la persécution de personnes innocentes.

A Zurich, des pratiquants ont distribué des imprimés aux passants, les informant au sujet de la pratique du Falun Gong et exposant la persécution par le régime communiste chinois.

On pouvait y lire : ‘’ Nous venons ici aujourd’hui pour commémorer cette journée spéciale, neuf ans plus tôt. Le 25 avril 1999, dix mille pratiquants de Falun Gong ont organisé un appel pacifique à Pékin, demandant au gouvernement de relâcher tous les pratiquants de Falun Gong détenus et de leur offrir un environnement paisible pour pratiquer Falun Gong. Ce jour-là, le Premier ministre d’alors, est sorti et a rencontré les représentants des pratiquants de Falun Gong. Lorsque les nouvelles de libération de tous les pratiquants de Falun Gong illégalement détenus ont été annoncées ce soir-là, les dix mille pratiquants de Falun Gong se sont immédiatement dispersés, laissant derrière eux un endroit propre et en ordre. Même les cigarettes jetées au sol par les policiers ont été ramassées et emmenées.’’

Un homme a immédiatement commencé à lire le prospectus à la lumière d’un lampadaire. Un pratiquant lui a indiqué la raison de la veillée aux chandelles : ‘’ Moins de trois mois après l’appel pacifique, le chef d’alors du Parti communiste chinois, Jiang Zemin, a initié une brutale campagne de persécution contre les pratiquants de Falun Gong. Les pratiquants qui croyaient en Authenticité, Compassion et Tolérance ont été illégalement détenus et soumis à la torture. Beaucoup d’entre eux sont morts. Le régime communiste chinois a même prélevé des organes sur des pratiquants de Falun Gong en vie.’’ Le pratiquant a ajouté : ‘’ Nous espérons que grâce à notre activité ici, plus de personnes se soucieront de cette persécution et aideront à la faire cesser. Plus de cent millions de personnes ont bénéficié de la pratique de Falun Gong. Ce serait bien si les gens apprennent la persécution et le partagent avec les autres, de sorte que plus de personnes soient informées. De cette façon, les mensonges du Parti communiste n'auront plus où sévir.’’ L’homme a écouté très soigneusement et a déclaré qu’il lirait attentivement l’information.

L’activité à Berne s’est déroulée dans la cour d’un couple âgé, juste en face à l’ambassade chinoise. Le couple a dit qu’il souhaitait soutenir l’activité, parce qu’ils pensaient que les pratiquants de Falun Gong faisaient une bonne chose.

Le personnel du consulat de Zurich semblait être effrayé par la méditation pacifique des pratiquants de Falun Gong, et ont appelé la police. Un pratiquant de Falun Gong a dit : ‘’ Plusieurs policiers connaissaient déjà très bien Falun Gong, parce qu’ils ont émis des autorisations auparavant pour les activités du Falun Gong. Aujourd’hui, j’ai discuté avec eux et leur ai parlé à nouveau de la persécution endurée par les pratiquants de Falun Gong. Je leur ai dit qu’en Chine, les autorités prélèvent même des organes sur les pratiquants de Falun Gong en vie.’’ Durant l’activité de deux heures, un certain nombre de policiers ont appris la persécution qui se déroule en Chine.

Les activités se sont terminées à 23 heures. Les pratiquants de Falun Gong continueront à parler pacifiquement à plus de personnes de la persécution en cours. Pendant neuf ans, les pratiquants dans le monde ont clarifié les faits pacifiquement et rationnellement, tout comme les pratiquants en Chine l’ont fait lors de l’appel du 25 avril 1999.