Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un appel exceptionnellement pacifique

Dimanche 17 mai 2009

(Minghui.org)

Par un pratiquant de Falun Gong de Beijing

Dix ans ont passé depuis que les pratiquants de Falun Gong ont fait appel le 25 avril 1999. Je n’oublierai jamais ce jour qui reste vivant dans ma mémoire comme si ça avait eu lieu hier.

Le 24 avril 1999 j’ai reçu un appel téléphonique d’un pratiquant. Il m’a dit que des pratiquants de Tianjin étaient arrêtés et que quelques pratiquants de la ville voulaient faire appel au bureau des appels du conseil d’état le lendemain. Ils avaient besoin du soutien de tous les pratiquants. Il m’a demandé si j’avais la possibilité d’y aller. J’étais de repos le 25 avril aussi j’ai répondu : " Oui, j’irai. "

Vers 6h40 du matin le 25 avril, j’ai pris le métro et suis arrivé au Sud de la rue Fuyou à Beijing. Des centaines de pratiquants étaient déjà rassemblés. La police avait bloqué la rue nous empêchant d'y entrer. Nous restions là sans savoir que faire. Soudain j’ai entendu la musique des exercices du Falun Gong et j’ai vu des dizaines de personnes pratiquant les exercices du Falun Gong. Il se peut que quelques pratiquants soient venus directement du point de pratique et avaient donc un radio cassette

Je me suis joint à eux et j’ai commencé à pratiquer. Plus tard un pratiquant que je connaissais m’a dit que je pourrais me rendre rue Fuyou en passant par les rues latérales. Toutes les rues latérales étaient remplies de pratiquants du Falun Gong. Bien que les rues soient étroites et étaient bondées, personne ne parlait. Tout ce qu’on pouvait entendre était des pas rapides.

Après être arrivés rue Fuyou, les pratiquants se sont alignés sur le trottoir du côté ouest de la rue. La police était alignée au bout de la rue du sud au nord de la rue. Les gens étaient debout, assis, en méditation ou étudiaient la loi ( Fa) en silence. C’était une heure de grande circulation. Des motocyclettes et des bicyclettes passaient et les gens étaient tous surpris de voir une foule pacifique et silencieuse. Il n’y avait ni slogans, ni bannières, ni cris ni colère. Ils ne comprenaient pas ce que ces gens faisaient là.

J’ai rencontré d’autres pratiquants que je connaissais. Ils m’ont fait de la place pour que je m’asseye. Parce qu’il y avait beaucoup de personnes et pas assez de place nous nous asseyions à tour de rôle. J’avais une copie de Zhuan Falun que je lisais pendant qu’on attendait.

A midi, un pratiquant a apporté des petits pains fourrés d’un restaurant pas loin et les a partagés avec les autres. Il a dit qu’il y avait beaucoup de personnes qui achetaient de la nourriture au restaurant mais tout le monde faisait la queue en respectant les autres. Quand il n’y a plus eu de nourriture tout le monde a attendu calmement la prochaine tournée. Le propriétaire du restaurant était très content et a dit qu’il n’avait jamais vu autant de personnes et si gentilles venir faire appel. Il a dit que le Falun Gong était vraiment bon !

Je n’ai eu ni faim ni soif de la journée. J’étais très calme, heureux et n’avais aucune envie de nourriture et je n’ai même pas eu envie d’aller aux toilettes. La météo avait dit qu’il allait pleuvoir légèrement. Mais le soleil a brillé et la température était agréable.

Quelques pratiquants clarifiaient la vérité à propos du Falun Gong à la police qui se trouvait là. La police a exprimé sa compréhension. Il n’y a eu ni disputes ni conflits. Quelques pratiquants ont ramassé les saletés tout le long de la rue et les ont mis dans les poubelles.

Les véhicules de police passaient lentement. Nous pouvions voir des caméras dans leurs voitures. Chaque pratiquant s’est levé pour se laisser filmer. Chacun s’est conduit de façon digne et sans peur.

Plus tard Jiang Zemin a déclaré que les pratiquants du Falun Gong avaient assiégé Zhongnanhai le 25 avril 1999.[Zhongnanhai est le complexe du gouvernement central qui se trouve à coté du bureau des appels du conseil d’état]. J’ai été choqué en entendant cela. Quel mensonge !

L’appel pacifique des pratiquants du Falun Gong du 25 avril a été une opportunité sans précédent dans l’histoire de la Chine. C’est le seul exemple dans la longue histoire de cinq milles de la Chine. Ça a été vraiment un évènement historique et magnifique.

Traduit de l’anglais le 9 mai 2009