Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un pratiquant de Falun Gong âgé de 76 ans est décédé après des années de détention par le gouvernement chinois

Mercredi 19 mai 2010 |   Écrit par un correspondant de la province du Guangdong en Chine

(Minghui.org)

Nom: Zheng Bao

Sexe: Masculin

Âge: 76 ans

Adresse : District de Maonan, ville de Maoming, province du Guangdong

Occupation : Employé de la 2e compagnie de Construction de la ville de Maoming

Date du décès : 22 février 2010

Date de l’arrestation la plus récente : 10 mai 2004

Endroit de détention le plus récent : Prison de Yanqjiang

Ville : viille de Yanqjiang

Province : province du Guangdong

Persécution : travaux forcés, lavage de cerveau, condamnation illégale, extorsion

M. Zheng Bao était un résident du district de Maonan de la ville de Maoning, dans la province du Guangdong. Il a été illégalement détenu pendant plus de six ans par le gouvernement chinois parce qu’il pratiquait le Falun Gong et sa santé a souffert terriblement de la détention et des mauvais traitements qu’il a reçus. Le 22 février 2010, il est décédé à l’âge de 76 ans, sans avoir reçu justice pour les abus dont il a souffert.

Après que le Parti communiste chinois ait déclenché la persécution du Falun Gong, le bureau 610 de la ville de Maoning a arrêté M. Zheng plusieurs fois.

Le 18 mars 2000, M. Zheng et quelques autres pratiquants ont débuté leur périple à vélo en se rendant à Pékin pour dire au gouvernement que le Falun Gong est bénéfique au pays et au peuple. Ils ont rencontré beaucoup de problèmes sur le chemin. Le 8 avril 2000, ils sont arrivés à Changge, ville de la province du Henan et ils ont été arrêtés par les fonctionnaires locaux. Ils ont été détenus à la prison locale pendant sept jours et ont dû faire des travaux forcés. Plus tard, ils ont été transférés dans la ville de Maoning et détenus à la deuxième prison. M. Zheng a été relâché en mai 2000.

En août 2000, M. Zheng a encore été arrêté par le bureau 610 de la ville de Maoning et l’Équipe de la sécurité nationale. Il a purgé 1 an de travaux forcés au Camp de travaux forcés de Sanshui. Six mois plus tard il a réussi à s’évader du camp de travail.

En janvier 2002, M. Zheng est allé sur la rue Nongmin dans la ville de Maoning pour distribuer du matériel d’information de Falun Gong et il a été arrêté par le bureau 610 de la ville de Maoning et a été condamné à 1 an de travaux forcés. Il a été conduit au Camp de travaux forcés de Sanshui. M. Zheng a été relâché pour des traitements médicaux après 6 mois de détention.

Le 10 mai 2004, M. Zheng et deux autres pratiquants ont été arrêtés à leur domicile par plus de 10 policiers du district de Maonan, parmi eux il y avait : Huang Xiaohua, Wang Zhenyuan et Li Wenwu. Secrètement, M. Zheng a été conduit à centre de lavage de cerveau local « l’école de réforme légale ». Le 2 juillet, il a été transféré au Premier centre de détention de la ville de Maoming.

Le 21 octobre 2004, la Cour du district de Maonan n’a pas informé sa famille du procès, il a été condamné secrètement à 9 ans de prison.

Le 10 janvier 2005, M. Zheng et d’autres pratiquants ont été amenés au 10e pavillon de la prison de Yangiiang. Il a été forcé de se soumettre à 12 heures par jour de lavage de cerveau qui diffamaient le Falun Gong et son fondateur. Chaque jour, il a été forcé d’écrire des rapports sur ses apprentissages. Les persécuteurs de la prison de Yangiiang étaient : le gardien Cai Xipeng, l’adjoint Du Wentao et Wu Zhanhua, et Liang Guanhong et Chen du bureau 610.

Motivé purement par l’appât du gain monétaire, les autorités de la prison de Yangiiang obligeaient les prisonniers à faire du travail de forçat. M. Zheng, alors septuagénaire, ne faisait pas exception. En conséquence, sa santé s’est détériorée rapidement. Il a eu une récidive de tuberculose et de la fièvre pendant longtemps. Il n’a pu recevoir de traitements appropriés. Par dessus tout, il était forcé de terminer ses quotas quotidiens de travail de forçat, lui causant des problèmes cardiaques sévères. Ayant peur qu’il ne meure, les autorités de la prison l’ont libéré pour des traitements médicaux après avoir extorqué 8 000 yuans à sa famille.

Le 22 février 2010, M. Zheng Bao est décédé à l’âge de 76 ans à l’hôpital du peuple de la ville de Maoning.

Traduit de l’anglais au Canada