Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Washington DC : Des anciens et nouveaux pratiquants partagent leurs expériences de cultivation et commémorent l'appel paisible du 25 avril (Photos)

None

Lundi 3 mai 2010 |   Écrit par Li Jingfei

(Minghui.org)

Dans la soirée du 25 avril 2010, les pratiquants de Washington et des environs se sont rassemblés devant l'ambassade chinoise et ont fait les exercices dans un grand groupe. Le rassemblement commémorait l'appel paisible du 25 avril où plus de 10.000 pratiquants de Falun Gong étaient allés au bureau d'appels du Conseil de l'État à Pékin il y a onze ans.

 
Les pratiquants de Washington, DC font les exercices devant l’ambassade chinoise.

 
Les banderoles disant « Falun Dafa est bon » et les photos exposant la persécution brutale devant l’ambassade chinoise.

Des banderoles disant « Falun Dafa est bon » « Le monde a besoin d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance »  et « Traduisez Jiang Zemin en justice »  étaient suspendues sur la clôture vis-à-vis de l'ambassade chinoise. Plus de cent pratiquants ont paisiblement fait la démonstration des exercices. Le groupe était composé de personnes de différentes nationalités, professions et de tous les âges. Certains d'entre eux avaient participé à l'appel du 25 avril en 1999 et d’autres ont commencé la pratique il y a peu de temps. Ils ont partagé leurs expériences de cultivation.

Mme Gao est une professeure au ministère des finances à une université de la métropole de Washington. Elle a commencé la pratique du Falun Gong il y a un an. C'était la première fois qu'elle participait à l'activité en souvenir de l'appel du 25 avril. Mme Gao a dit qu'elle avait des opinions négatives sur le Falun Gong en raison de l'influence de la propagande du Parti communiste chinois (PCC), mais elle souffrait d'une maladie parce qu'elle avait pratiqué un faux qigong. Sa mère, qui est une pratiquante du Falun Gong, lui avait conseillée de réciter «  Falun Dafa est bon, » mais elle ne voulait pas le faire au début. Une nuit, elle était si misérable qu'elle a récité «  Falun Dafa est bon » pendant plus de deux heures. Bientôt, la douleur a commencé à disparaitre. Le lendemain matin quand elle s'est levée, toute la douleur dans son corps était disparue. À ce moment là, elle a dit qu'elle voulait pratiquer le Falun Gong.

Mme Gao a dit que lire Zhuan Falun l'a aidée à comprendre pourquoi nous sommes venus dans ce monde et sa vie a maintenant un but clair.

Mme Chen, âgée de 74 ans, a commencé la pratique du Falun Gong quand elle est arrivée aux États-Unis en 2006. Elle a dit que lorsqu’elle était en Chine, elle ne croyait pas les mensonges à la télévision au sujet du Falun Gong  mais le Falun Gong ne l’intéressait pas parce qu'elle avait été gravement influencée par l’athéisme du PCC. Elle a lu Zhuan Falun après son arrivée aux États-Unis chez ses parents. Elle a dit : «  Je me sentais bien après la lecture du livre ; mon état physique avait considérablement changé. Auparavant, j’avais des douleurs dans le bas du dos et aux jambes mais elles sont disparues en deux mois. J'ai senti la lumière partout sur mon corps. »

Mme Zhong de Taiwan est directrice de système informatique dans la région métropolitaine de Washington. Elle est  une pratiquante de Falun Gong depuis douze ans. Elle a dit : «  La pratique du Falun Gong m'a purifiée physiquement et spirituellement. Ma famille a été témoin de mes changements positifs. Auparavant, j’étais timide, égoïste, et excessivement sensible. »

Quand le PCC a commencé la persécution du Falun Gong, elle s’est inquiété que le Falun Gong s’implique dans la politique. Après avoir réfléchi pendant plusieurs jours, elle a décidé qu'il n’était pas faux d’être une bonne personne et elle n'a pas cru ce que le PCC disait au sujet du Falun Gong. Elle est allée à l'ambassade chinoise pour protester, disant aux gens qu'elle avait retiré des bienfaits de Falun Dafa et que Falun Dafa avait changé sa vie. Son caractère et sa façon de voir les choses ont également changé pour le meilleur. Son cœur est devenu sincère, droit, franc et joyeux en pratiquant le Falun Dafa.

Mme Zhong a ajouté que ses enfants, son mari, ses parents et sa sœur avaient tous retirés des bienfaits de Falun Dafa. Son père a lu le Zhuan Falun et a dit :« Personne n'enseigne aux gens à être bon comme votre Maître vous l'enseigne. Votre maître est la seule personne dans ce monde qui ne demande rien en échange. » 

Mme Wang Jinwei est dans la vingtaine et est venue du Japon, aux États-Unis pour étudier quand le PCC a commencé la persécution. Depuis qu’elle a obtenu son doctorat en film, elle  habite et travaille à Washington. Bien qu'elle soit très occupée, elle continue à informer les gens au sujet de la persécution du Falun Gong.

Elle a dit : « Les prisons sont faites pour les criminels, mais beaucoup de bons citoyens chinois sont jetés en prison pour leur croyance en l’Authenticité-Bienveillance-Patience. Je ne peux pas rien faire quand de telles atrocités se produisent dans mon pays. J'ai donc commencé à dire les faits à plus de personnes. » 

Elle a ajouté que sa camarade de classe a été privée du droit de passer l'examen national d'entrée à l'université. Elle a dit : « Un étudiant du lycée avec d'excellentes notes a été incarcéré en prison avec sa mère.  Une telle chose ne devrait pas s'être produite. J'espère que les bonnes  personnes dans le monde travailleront ensemble pour aider à arrêter la persécution brutale ayant lieu en Chine.»

Historique :

Le 25 avril 1999, plus de 10.000 pratiquants de Falun Gong en Chine se sont réunis devant le bureau d'appels du Conseil d'État pour exiger leur droit fondamental de croyance et la libération immédiate de 45 pratiquants qui avaient été illégalement arrêtés. Bien que suite à l'appel, le régime communiste chinois a promis de respecter les droits des pratiquants et de libérer les pratiquants arrêtés, trois mois plus tard, le régime a commencé une persécution dans tout le pays pour « éliminer le Falun Gong. «  La persécution brutale est en cours depuis presque 11 ans.

Traduit de l’anglais au Canada