Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Toronto, Canada : Le rassemblement est organisé pour marquer l'anniversaire de l'appel du 25 avril (photos)

None

Mardi 4 mai 2010

(Minghui.org)

À midi le 23 avril 2010, plus de 100 pratiquants et partisants de Falun Gong se sont rassemblés au dehors du consulat chinois à Toronto pour marquer le onzième anniversaire de l'appel historique du 25 avril, et pour faire appel au public d’aider à finir la persécution du Falun Gong en Chine.

Les pratiquants et les partisants de Falun Gong se sont rassemblés au dehors du consulat chinois à Toronto

Le 25 avril 1999, plus de 10.000 pratiquants de Faluns Gong en Chine se sont réunis au dehors du bureau d'appel du conseil d'état pour exiger leurs droits fondamentaux de croyance et le dégagement immédiat des 45 pratiquants qui avaient été illégalement arrêtés. Cependant, en raison de l'appel, le régime du communiste chinois a promis de protéger les droits des pratiquants et de libérer les pratiquants arrêtés, trois mois plus tard, le régime a commencé une persécution de tout le pays pour « éliminer le Falun Gong. » La persécution brutale a continué pour presque 11 ans.

Dans une remarque préliminaire, Jinzhao Zhang, un représentant de l'Association de Falun Dafa à Toronto, a indiqué que l'appel du 25 avril a démontré la grande compassion des pratiquants de Falun Gong et ouvert une nouvelle page dans les appels non-violents dans l'histoire de la Chine moderne. Dans les 11 dernières années de persécution, d’innombrables de pratiquants en Chine ont été arrêtés, torturés, forcés de quitter leur maison et des milliers ont été même tués. Une enquête indépendante a confirmé que le régime a systématiquement prélevé les organes des pratiquants vivants de Falun Gong. Contrairement à la persécution brutale en Chine, les pratiquants dans le monde entier continuent de faire des appels pacifiques, clarifier la vérité et demander l'appui pour finir la persécution.

Jinzhao Zhang, représentant de l'Association de Falun Dafa à Toronto

M. Zhang a dit, « La nature perverse du Parti communiste chinois (PCC) a déterminé qu'il ne peut pas tolérer les principes de l’Authenticité-Bienveillance-Tolérance de Falun Gong. Bien que Jiang Zemin, le chef du PCC de ce temps, a réclamé qu’il éliminerait le Falun Gong en trois mois, après onze ans, Falun Gong continue de propager dans tout le monde, tandis que le PCC se dirige vers sa destruction. »

Michael Craig, président pour China Rights Network, a dit que l’Authenticité-Bienveillance-Tolérance des pratiquants de Falun Gong ne fait aucun mal à n'importe qui, mais ils sont brutalement persécutés par le PCC.

Michael Craig, président pour China Rights Network

M. Craig a mentionné l'avocat renommé des droits de l'homme, Gao Zhisheng, qui a été cruellement persécuté par le PCC pour défendre les droits fondamentaux des pratiquants de Falun Gong. Il a précisé qu'il y a beaucoup d'autres avocats, d’activistes des droits, d’activistes de démocratie, de Tibétains et d’Uighurs qui sont supprimés. La suppression répandue prouve que le régime du PCC est irrationnel, car il ne peut pas tolérer des activités normales et la croyance, et considére que n'importe qui qui cherche des changements, en tant que subversive.

M. Craig dit, « Le régime du PCC ne peut pas se soutenir comme cela pour longtemps, comme sa nature sera de plus en plus clairement vue par les gens, menant certain à son effondrement. »

M. Chen, de la Chine, a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a environ un an. Il a dit qu'il a été immergé par la propagande contre le Falun Gong quand il était en Chine et il était très effrayant de la pratique. Cependant, il a dit, « Après que je sois venu au Canada, j'ai vu les pratiquants qui étaient si paisibles. J'ai commencé à entrer en contact avec eux. Par la suite, j'ai décidé de pratiquer le Falun Gong. »

L'artiste Carole Borsu a dit qu'elle s'est sentie très triste en se renseignant sur l'épreuve des pratiquants en Chine et après avoir appris de plus au sujet de Falun Gong, elle est devenue une pratiquante. « Vous devez savoir ce qui se produit, vous devez comprendre ce que les pratiquants de Falun Gong sont passés. Ils luttent pour leurs droits fondamentaux, » Mme Borsu a dit.

Beaucoup de personnes qui sont allées au consulat chinois pour des visas pour la Chine, ont reçu des documents de clarification de la vérité. Certains ont dit aux journalistes qu'ils soutiennent la justice pour le Falun Gong et ont déclaré que le peuple chinois devrait avoir la liberté de croyance.

M. Wang, un immigré chinois, a dit, « C’est bien que vous soyez ici. Vous avez vos raisons d'être ici et n'êtes pas en accord avec le gouvernement chinois. Vous devriez parler à haute voix. »

Un autre immigré chinois appelé Frank a dit, « Le peuple chinois devrait avoir la liberté de croyance et d'autres droits fondamentaux. Tout le peuple chinois devrait avoir ces droits. »

Traduit de l’anglais